Vous êtes ici : AccueilFinal Fantasy 10

Eternal Calm

Final Fantasy X Eternal Calm

:: Présentation de l'oeuvre

Final Fantasy X est donc sorti au Japon le 19 juillet 2001 et le 18 décembre 2001 en Amérique. Le 21 janvier 2002, Final Fantasy X International vit le jour sur l’archipel nippon. Cette nouvelle version du jeu ajouta de nouveaux éléments au jeu tels que le Sphérier Expert, les Chimères Purgatrices et divers ajustements de dialogues, de scènes ou bien de combats. La version européenne s’inspira de cette dernière et nous avons eu droit dès le départ aux ajouts de cette version du jeu.

À l’époque de la sortie du titre évoqué ci-dessus, Square se portait très mal suite à la mauvaise réception du film « Les Créatures de l’Esprit ». La société changea de président, avec pour but de dynamiser l’économie de l’entreprise. Vu le succès fulgurant du monde Spira, l’idée d’une suite vint assez rapidement à l’esprit. Cependant Yoshinori Kitase, le producteur, ainsi que Kazushige Nojima, le scénariste, ne voyait pas cette idée d’un bon œil. Pour eux le jeu était déjà complet et faire une suite impliquerait d’abîmer ce qui a été fait. Kitase précisa que seule une forte demande des fans pourrait faire pencher la balance en faveur d’une suite et ce fut le cas. L’équipe créa donc la vidéo « Final Fantasy X Another Story: Eternal Calm » (Final Fantasy X Une Autre Histoire : L’Eternelle Félicité) d’une durée d’environ un quart d’heure. En plus de prendre la mesure des fans, elle permettait aussi d’ouvrir de nouveaux horizons au monde de Spira, en posant intentionnellement plus de questions qu’elle n’apportait de réponses.

Cette vidéo fut intégrée dans le DVD bonus, intitulé « Beyond Final Fantasy », qui était distribué avec la version internationale et la version européenne. Ce DVD contenait plusieurs interviews, des bandes-annonces, des artworks et des musiques. Malheureusement et étrangement, bien que le reste soit présent dans les deux versions de ce DVD, la première suite de Final Fantasy X ne fut pas dans l’édition européenne. Sans doute que Final Fantasy X-2 n’était pas prévu pour une localisation occidentale et que cette vidéo aurait frustré ceux qui attendaient la suite.

Heureusement, la vidéo renommée « Eternal Calm » finit par parvenir en France via le DVD bonus offert dans la boîte du jeu Unlimited Saga sur PS2 en octobre 2003. Plus tard, lorsque la version Remaster HD sortit à travers le monde, cet épisode était présent tant il est important pour l’univers de Spira.

:: Résumés des événements

Deux ans après la disparition de Sin, la vie a repris son cours à Besaid et nous retrouvons Yuna en train de travailler son apnée en pensant à son bien-aimé. Lorsqu’elle sort de l’eau, Wakka la rejoint en lui disant que quelqu’un souhaite la rencontrer. On apprend au passage que Wakka va devenir papa sans savoir qui est la mère.

De retour au temple, Yuna parle à un vieil homme qui lui confie que son petit-fils a rejoint la Ligue des Jeunes alors que sa famille et lui appartiennent à Néo-Yevon. La jeune femme répond qu’il s’occupe du bien de Spira aussi même si c’est d’une manière différente et de laisser faire les choses. On apprend donc que Spira se reconstruit avec différents groupuscules et qu’ils sont en conflit.

L’entretien fini, Yuna se dépêche de partir. Avec un peu de mal, Wakka arrive à la rattraper et veut lui parler de quelque chose : un membre de Néo-Yevon veut qu’elle rejoigne leur parti. Yuna, fidèle à elle-même, refuse catégoriquement. Malheureusement c’est à ce moment-là qu’un jeune homme de la Ligue des Jeunes vient formuler la même demande. Yuna lui somme de partir arguant qu’elle ne prendra part pour personne. Exténuée, elle aspire à vivre au calme à présent, mais c’est sans compter sur la présence de Rikku qui a quelque chose d’important à lui montrer.

Rikku passe son temps à parcourir le monde à réparer les machines et à en apprendre le fonctionnement aux habitants de Spira. Lors de ses voyages, Kimahri lui a confié une très ancienne et étrange sphère. Lorsqu’elle en dévoile le contenu à Yuna et Wakka, ils n’en reviennent pas. Il s’agit d’un jeune homme, ressemblant trait pour trait à Tidus, enfermé dans une cellule, à tort selon lui.

Rikku somme donc sa cousine de partir chercher les réponses à ce mystère à travers le monde, mais Wakka s’y oppose. Le Grand Invokeur a énormément de devoirs à accomplir et il n’est pas possible qu’elle laisse tomber tout cela. Rikku rétorque que Yuna permet à tout le monde de vivre comme il le souhaite mais qu’elle, elle n’a droit à rien. Yuna ne sait que décider, et c’est en pensant à ce que Tidus aurait dit que sa réponse survint : elle part en voyage.

:: Conclusion

Ce qu’il faut retenir de cette petite histoire est qu’elle est autant un épilogue de Final Fantasy X, qu’un prologue de Final Fantasy X-2. Bien que nous racontant ce que sont devenus les personnages deux ans après les disparitions de Sin et de Tidus, on ne peut que se poser des questions après le visionnage. Qui est la mère de l’enfant de Wakka, que va devenir Spira qui est dans les mains des groupuscules, qui est ce mystérieux jeune homme que la sphère dévoile (à l’époque, sur la première version de la scène, c’était le modèle 3D qui était utilisé, il fut plus tard remplacé par Shuyin), comment va se dérouler le voyage de Yuna ?

Tant de questions qui n’auraient pas dû avoir de réponses puisque Nojima, le scénariste, considérait Eternal Calm comme la vraie fin de Final Fantasy X. On peut aussi s’amuser du fait que si suite il y avait, Kitase ne voulait pas que Yuna passe son voyage à la recherche de Tidus. Cependant l’ouragan (pour le meilleur et pour le pire) Final Fantasy X-2 est passé par là.





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !