Vous êtes ici : AccueilFinal Fantasy 14Comptes-rendus de la bêta

Compte-rendu de la bêta par Lord_Laguna

Final Fantasy XIV: A Realm Reborn

Cela fait bien longtemps que je n'ai plus joué à un MMORPG, depuis Guild Wars premier du nom, pour être précis, qui m'avait laissé de bons souvenirs. En tant que fan de la série Final Fantasy, j'ai évidemment passé quelques heures sur le 11ième opus mais le jeu ne m'avait pas convaincu et j'ai abandonné assez vite. Bref, je n'étais donc pas très motivé pour jouer au 14ième épisode, mais à la vue des bonnes critiques qui ont été faites pour « A Realm Reborn », je me suis laissé tenter par la phase numéro 3 de la bêta qui, de plus, est sur la PlayStation3.

Je lance le jeu et là tout commence, j'ai une multitude de choix à ma disposition afin de créer mon avatar. Ici, tout est fait pour que chaque joueur ait un personnage unique, on a le choix entre plusieurs races, on peut choisir les coupes de cheveux, leur couleur, la taille et la musculature de votre personnage et j'en passe. On peut donc dire qu'il y a autant de possibilités que de joueurs. Je décide tout de même de faire simple, je crée un archer humain et direction Éorzéa.

Final Fantasy XIV: A Realm Reborn
Final Fantasy XIV: A Realm Reborn

Première impression, le décor est magnifique et mon envie d'explorer la région dans laquelle je me trouve me brûle d'impatience. Auparavant, je vais accepter quelques quêtes afin de pouvoir faire monter mon personnage en niveaux pour ne pas subir de déconvenues face aux monstres peuplant la forêt de Gridania. Les quêtes parlons-en, elles ne changent pas d'un MMORPG à l'autre, on vous demandera souvent de tuer des monstres ou de rapporter/trouver des objets, bref, là-dessus rien de nouveau.

Petite chose que j'ai trouvée très sympathique : les Aléas. Ces événements pointent le bout de leur nez aléatoirement à différents endroits sur la carte et vous demandent de chasser des monstres ou de récupérer des objets. Certains monstres ne seront pas faciles à abattre et il vous faudra l'aide d'autres joueurs pour les vaincre. A la clé, pas mal d'expérience et quelques gils ainsi que des sceaux pour votre grande compagnie (les sceaux sont uniquement obtenus à partir d'un certain moment dans l'aventure).

Final Fantasy XIV: A Realm Reborn
Final Fantasy XIV: A Realm Reborn

Je vais revenir sur les classes disponibles dans le jeu, dans un MMORPG classique, une fois la classe de départ choisie on ne peut généralement plus en changer. Il n'en est rien dans Final Fantasy 14 puisque l'on peut changer de classe simplement en s'équipant d'une arme utilisée par une autre classe. Le fait de ne pas être limité par un seul style de jeu est une très bonne chose, mais il faut repartir du niveau 1, revenir à la précédente classe ne fait pas redescendre son niveau à 1.

Durant mon exploration, je me suis aperçu de la présence de donjons. Pour débloquer leur accès il faut poursuivre le mode histoire ou atteindre un certain niveau. Je m'en vais donc faire les quêtes d'épopée afin de pouvoir y accéder. Après plusieurs quêtes, j'ai enfin accès à de nouveaux territoires, qui sont eux aussi sublimes et par la même occasion, au premier donjon de l'aventure.

Devant l'instance, une foule d'autres joueurs qui cherchent à constituer des groupes de quatre personnages pour y entrer. Le plus gros souci que j'ai rencontré à ce stade du jeu était l'attente avant de trouver un groupe.

Voilà, notre groupe est prêt, nous nous lançons enfin à l'assaut des lieux. Après trente minutes d'exploration, nous arrivons au bout du chemin où nous attend le le boss. Au début, cela paraît assez simple, puis arrivent les renforts du boss. Rien de bien méchant, mais il faut tout de même faire attention à ce que tout le monde attaque les petits monstres pour ne pas se faire surmener. On y est !! La Bête a lâché son dernier soupir et la fanfare se fait entendre.

Final Fantasy XIV: A Realm Reborn
Final Fantasy XIV: A Realm Reborn

En parlant de musique, les morceaux que j'ai pu entendre sont bien fichus, pour notre plus grand plaisir, on peut entendre des thèmes tirés de précédents épisodes comme par exemple la musique de combat de Final Fantasy 2 ou le célèbre thème des Chocobos, remodelés pour cet opus. Je retiens spécialement les musiques de combats qui sont rythmées, dont une en particulier que l'on entend en affrontant certains boss. Enfin, de manière générale la musique colle bien à l'ambiance du lieu où l'on se trouve.

Pour finir, je dois dire qu'à la vue du nombre d'heures que j'ai passées sur cette phase de bêta, j'ai été envoûté par l'univers d'Eorzéa. Il ne fait aucun doute que je vais prendre le jeu et y passer encore plus de temps dessus. Je le conseille évidemment aux fans de la série malgré qu'il faille payer un abonnement mensuel pour pouvoir y jouer.





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !