Vous êtes ici : AccueilFinal Fantasy Type-0

Invocations

Scénaristiquement, les invocations ont un encrage concret dans le monde. Connues sous l'appellation Eidolons, elles sont le symbole de la puissance de Suzaku, capable de les invoquer et de les commander.
En terme de gameplay, elles peuvent être invoquées en combat pendant une minute via Rond + Triangle. Cependant, cette invocation coûtera la vie du personnage qui l'a lancée, et se retrouvera hors combat jusqu'à la fin de la bataille. Vous pourrez alors contrôler l'Eidolon comme un personnage à part entière, chacun possédant ses propres techniques. Au bout d'une minute, l'invocation sera rappelée et vous reprenez le contrôle de votre équipe.

Golem
L'invocation de pierre fait son retour dans Final Fantasy Type-0. En accord avec son esprit, celui-ci a une très haute défense, qui peut en plus être boostée via sa technique « Burst Mode ». En attaque, Golem peut utiliser « Rocket Punch », se servant alors de ses poings comme missiles qu'il lance sur ses ennemis.





Ifrit
Le puissant djinn est une fois de plus de la partie. Dévoilé en même temps que Golem, celui-ci semble plutôt fait pour les attaques à distance. Nous lui connaissons pour l'instant une technique, Eruption, sans autre détail cependant.






Shiva
La déesse hindoue est elle aussi présente. Montée sur ce qui semble s'apparenter à des patins à glace, elle utilisera évidemment des magies de givre, dont certaines infligeant l'altération d'état gelé, paralysant la cible.






Odin
Le dieu nordique et son fidèle destrier pourra être invoqué lors des batailles. Ses techniques reprennent ses mouvements fétiches, tel le célèbre Zantetsuken.







Bahamut
Bahamut, le roi des dragons et fidèle invocation de Final Fantasy, est bien sûr de la partie. On peut l'apercevoir dans la dernière bande-annonce, où il semble en difficulté.







Diabolos
Le chevalier des Carpates fait son retour dans le panthéon des invocations. Il vous viendra en aide de sa célèbre boule de gravité.






Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !