Vous êtes ici : AccueilInformationsCompilation of Final Fantasy VIIOn the Way to a Smile –Final Fantasy VII–

la nouvelle

On the way to a smile -Final Fantasy VII-

Comme nous l’avons précisé dans l’introduction du dossier, Case of Denzel se déroule à la suite de Final Fantasy: Advent Children. Notre petit garçon, que nous avions aperçu dans le film, était alors touché par la Geostigma, mais grâce à nos héros, il s’en est sorti indemne. L’histoire débute alors que les habitants de Midgar, quatre ans après que la Rivière de la Vie s'est manifestée pour protéger le monde du Météore, s’échinent à rebâtir la cité ainsi qu’une nouvelle ville, Edge (bâtie aux abords des Secteurs 3 et 4, d’où son nom), à l’aide de matériaux de récupération. Le gang de Kadaj et les Geostigmates, eux, ne sont plus que de mauvais souvenirs.   

Note : nous allons illustrer cet article à l'aide de captures issues du métrage animé, qui se trouve suivre l'histoire pas à pas.

Case of Denzel
Case of Denzel

Denzel a rendez-vous au Johnny's Heaven avec Reeve Tuesti, à présent leader de la WRO (une organisation visant à favoriser la restauration le monde), afin d’y être enrôlé. Reeve lui demande alors de lui raconter son passé. Parce que, même à dix ans, on a un passé.

Le père de Denzel, Abel, était un employé de la Shinra. Sa mère, Chloé, était une mère au foyer douce et gentille. Tous les trois vivaient dans une résidence appartenant à la Shinra, sur la Plaque du Secteur 7. Suite à la promotion d'Abel au poste de directeur, ils étaient en passe d’aller vivre dans le Secteur 5, plus prestigieux, lorsqu’Abel leur annonça selon ses sources que le Secteur 7 allait être détruit. Malheureusement, seul Denzel échappa à la catastrophe, escorté jusqu’à la nouvelle résidence du Secteur 5 par un ami de son père (un Turk du nom d’Arkham).

Case of Denzel
Case of Denzel

Laissé seul par le Turk, Denzel fut recueilli par une dame âgée du nom de Ruvie (après avoir cassé sa fenêtre en lançant un théâtral « Je vous déteste tous ! » à la manière de Tifa). Ils cohabitèrent ensemble un certain temps ; suffisamment longtemps pour qu’ils s'aperçurent du greffage du canon de Junon sur Midgar afin de « détruire le Météore qui se faisait menaçant », comme les potins le leur avaient appris. En réalité, le canon ne tira qu’une fois et dans une autre direction avant d’être mis hors-service, tandis que la tour Shinra fut attaquée peu après.

C’est un soir que la fin du monde arriva, et ils s’étaient préparés à la fatalité. Le sol se mit à trembler, puis on entendit un sifflement accompagné de rayons de lumière blanche. Les rayons étaient promptement entrés dans la maison, tels des serpents, et madame Ruvie avait forcé Denzel à rester dans sa chambre. À son réveil, le matin suivant, il la trouva par terre, dénuée de forces mais heureuse. Elle mourut quelques instants plus tard, un liquide noir glissant de sa bouche et même de ses cheveux.

Case of Denzel
Case of Denzel

Denzel partit ensuite avec un certain Galkin. Accompagné d’une dizaine d’autres personnes dans sa camionnette, il rejoignait la gare dans l’espoir d’atteindre le sol. Après avoir longé les rails, ils arrivèrent au pied de la station et le jeune garçon y demeura près d’un an. Avec Galkin et un groupe d’autres orphelins, ils fondèrent une petite équipe de chercheurs de matériaux sur le Secteur 7, afin d’aider à la construction d’une ville un peu à l’est. Pendant six mois ils vécurent de ce travail, mais la reconstruction avançait et on n’avait plus besoin d’eux. Si la maladie ne les avait pas emportés, ils partirent un par un, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que Denzel et un garçonnet nommé Rick. Celui-ci le laissa seul suite à une querelle typique entre « un garçon des taudis » et « un garçon de la plaque ».

Case of Denzel
Case of Denzel

Résolu à ne pas partir pour Edge, où la vie devait forcément ressembler à ces fichus taudis, il s’arma d’une lance de fortune et se mit en quête de rats dans le Secteur 5 — en vain heureusement. Il arriva à une église en ruines et aperçu une moto garée devant, un téléphone mobile accroché au guidon. La fantaisie lui prenant, il s’empara du téléphone et tenta d’appeler feue sa propre maison, au Secteur 7, puis madame Ruvie, dont il réalisa qu’il ne connaissait pas le numéro (et par la même, qu’il se trouvait juste sous sa tombe). Il appela ensuite le premier numéro dans la mémoire de la liste d’appels, où l’on répondit immédiatement, mais lui resta muet. La dame à l’autre bout du fil tenta de savoir qui était au téléphone, mais il se mit à pleurer et sentit une douleur au niveau du front, si lancinante qu’il tituba et pria que le liquide suintant contre ses paumes ne soit pas noir (il l’était), puis il perdit connaissance. Lorsqu’il se réveilla, Tifa et Marlène veillaient sur lui.

Case of Denzel
Case of Denzel

Le récit de Denzel s’arrête ici, car la suite, nous la connaissons : la moto et le téléphone appartenaient à notre cher ami Cloud et ce dernier avait ramené le gamin au nouveau Seventh Heaven, à Edge, pour que l’on prenne soin de lui.

De retour au présent, nous comprenons que Denzel est reconnaissant envers toutes ces personnes qu’il a croisées et qu’il veut à présent s’engager dans la WRO et devenir aussi fort que son sauveur. Ce que Reeve refuse finalement. Se levant, il le remercie d'avoir pris soin de sa mère, Ruvie Tuesti, puis lui enjoint une mission avant de prendre congé : « Redonner courage aux adultes. »

Case of Denzel




Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !