Vous êtes ici : AccueilInformationsLes Créatures de l'esprit

Le Film

Ce long métrage n'est pas comme les autre puisqu'il est entièrement en images de synthèse. Vous me direz certainement que c'est du déja-vu et que Disney a déja signé plusieurs oeuvres de ce genre. Mais si je vous dis que ce film a été réalisé par l'équipe qui a déja travaillé sur les différentes scènes cinématiques des Final Fantasy, vous en pensez quoi? Que le film en question est un événement, une grande première. Les mondes du cinéma et du jeux vidéo sont désormais de plus en plus proches...

:: Synopsis

Nous sommes en 2065 et la Terre est en grand danger, un météore c’est écrasé sur la planète. Le problème est qu’il contenait des millions d’aliens qui sont désormais en liberté et prêt à détruire le monde. Scénario classique, mais la touche de Square est là et on retrouve une histoire solide, basée sur des sentiments. Ainsi pour vaincre les extraterrestres (si toutefois on peut appeler ça ainsi), il ne reste que peu d’espoirs. Les survivants au cataclysme sont peu nombreux et vivent dans un New-York minuscule protégé par une barrière, que les aliens ne peuvent pas traverser. Mais les ressources commençant à s’épuiser, la durée de vie de la barrière se met à baisser rapidement. Il reste cepen-
dant une petite chance : elle apparaît sous le visage incertain et enfantin d’une jeune scientifique, le Dr Aki Ross. Prête à tout pour sauver les derniers élément survivants à l’extérieur de la ville protégée, la jeune femme se rend régulièrement
en « zone interdite » afin de trouver des plantes ou des traces de vie, derniers vestiges d’une civilisation autrefois proche de la nature, luxuriante par le passé. Sous la direction du Dr. Sid, son mentor scientifique, et avec l’aide du groupe d’escadron militaire nommé Deep Eyes, la jeune femme va tout faire pour comprendre le moyen d’anéantir les aliens et ainsi sauver la planète. Malheureusement, la jeune scientifique sera infectée par un représentant monstrueux et devra faire face à l’opposition du chef de l’armée – le général Hein. Un combat magnifique, plein d’espoir, de bons sentiments et surtout une aventure très impressionnante débute pour Aki et les Deep Eyes.

:: Conception

L’avantage lorsque l’on vient d’un monde vidéo ludique, c’est que l’on connaît déjà une foule de techniques pour réussir de parfaites mises en scène, des introductions, etc. Contrairement au story-board d’un film classique, celui de Final Fantasy- Les créatures de l’esprit, a été conçu dans le même esprit que pour un jeu. Du coup, la première étape de conception a consisté à créer l’univers, les personnages, donner des tons de couleur. Bref, une phase papier de recherche.
Ensuite, des infographistes ont dû modéliser le tout sur ordinateur. Leur tâche est de retranscrire le travail papier sur ces ordinateurs. Puis est venue la phase de conception des personnages : recherche des textures, travail sur les différents détails relatifs au visage, etc. Enfin, il faut une animation, possible grâce une fois de plus à une équipe de talent. Pour obtenir plus de réalisme, Square Pictures a même réutilisé la bonne vieille technique de Motion Capture. Puis les animateurs appliquent les textures et "n’ont plus qu’à intégrer" leurs personnages animés dans le décor. Bref, un travail colossal d’équipe, mais qui est proche de la fabrication propre à un jeu vidéo.

:: Motion Capture


Comment obtenir un excellent résultat en animation dans un film qui est entièrement en images de synthèse ? Bonne question… mais à laquelle ont répondu la plupart des sociétés de jeux vidéo. Une fois de plus, notre univers apporte un plus puisque l’équipe de Square s’est contentée de reprendre les anciennes traditions, déjà maintes et maintes fois mises en application dans leurs hits : la Motion Capture. Inutile de vous expliquer le principe, vous le connaissez tous. Remarquez, peut-être pas. Bon, en deux mots : des capteurs (des sortes de petites boules) sont placés sur des acteurs ; ils sont reliés à un ordinateur qui permet de "capturer" leurs mouvements (d’où le nom). Après on utilise le squelette avec l’animation, on lui applique une texture et ainsi on crée un personnage en images de synthèse-simple, non ?

:: Les créatures

Face à notre scientifique et à l’équipe des Deep Eyes, se dresse tout un tas de créatures vraiment étranges. Vous n’êtes pas sans le savoir, si vous avez lu le texte principal : la Terre fait face à une invasion alien. Ces extraterrestres veulent envahir la planète et la détruire. Il est donc logique qu’ils devront un moment ou à un autre être confrontés à nos héros. Classique genres : des translucides (ressemblant comme deux gouttes d’eau aux insectes de Starship Troopers), capables d’aspirer les âmes des humains et une autre race, beaucoup plus impressionnante.

:: Personnages Principaux

Aki Ross
Aki est une jeune femme espiègle et qui n’a peur de rien. Elle n’hésite pas à aller en zone interdite pour tenter de récupérer le moindre fragment de vie encore exploitable. C’est une jeune scientifique, mais qui a déjà une excellente connaissance et surtout sa propre vision des choses. Elle se bat pour la nature et la justice.
C’est l’héroïne du film. Elle représente tous les bons principes, mais de nombreux facteurs mystérieux existent en elle. Dans tous les cas, la scientifique devra se servir de sa connaissance, de son intelligence et de sa capacité à rêver pour trouver un moyen d’anéantir les aliens. L’ensemble de l’histoire repose sur ce personnage.

Capitaine Gray Edwards
Capitaine militaire et leader de l’escadron Deep Eyes, Gray n’a peur de rien. Il se bat contre tout et tous à partir du moment où il est question d’injustice. Gray est un capitaine respecté et aimé de ses troupes, qui prête attention à chacun. Grâce à son charisme, il parvient à emmener sa team dans les recoins les plus dangereux et affronter les créatures les plus belliqueuses. Gray est reconnu pour sa loyauté et son sens des responsabilités. Le parfait héros en somme… mais qui devra abandonner tous ces repères pour une femme.
Vous l’aurez remarqué, Gray ressemble comme deux gouttes d'eau au nouvel acteur du cinéma américain en vogue en ce moment, Ben Affleck.

Dr. Sid
Décidément, Cid est dans tous les Final Fantasy. S’il est orthographié avec un "S", on ne m’empêchera pas de croire que Square a pensé au personnage récurrent de la série; m’enfin, fermons cet aparté et parlons un peu de ce personnage.
Le Dr. Sid est un génie qui est qui est à l’origine de plusieurs théories. Un grand scientifique qui à un rôle capital dans le film. C’est le mentor d’Aki, il la protège et son cœur compatissant lui permet d’avoir de bonnes relations avec les son entourage.
Les recherches qu’on lui a interdites seraient peut-être la solution aux problèmes de ce monde….




Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !