›› Informations : Final Fantasy Fables: Chocobos Dungeon


• Article rédigé par cuicuiman. Il y a 4 commentaires.

Moins populaire en Europe qu'au pays du Soleil Levant, Chocobo reste tout de même une mascotte phare de la saga Final Fantasy. Ce gros poulet jaune, inspiré d'une friandise japonaise « Chocoball » qui représente un oiseau, aura su gagner de l'importance vis à vis des fans de la série. Utilisé au départ comme simple moyen de locomotion, sa notoriété a poussé les équipes de Square Enix à lui dédier des jeux entiers ! Sur Wii, notre oiseau préféré s'est illustré dans Final Fantasy Fables Chocobo's Dungeon. Donjon ? Oui oui, donjon !

:: Les personnages principaux

Chocobo
Cette adorable boule de plumes est le personnage principal de cet épisode. Téméraire, généreux, intelligent, que lui demander de plus?
Avec Cid, son compagnon de voyage, il voyagera dans des contrées isolées et truffées de monstres forts dangereux pour nos deux aventuriers.

Cid
Chaque épisode Final Fantasy se voit attribuer un protagoniste portant le nom « Cid ». Et celui-ci ne fait pas exception ! La fougue de la jeunesse guide ce jeune chasseur de trésors, admiratif du passé de son grand-père.



Shirma
Cette jeune mage blanche va se lier d'amitié avec Chocobo et Raffaello. Intelligente malgré son jeune âge, elle sait faire preuve de détermination et n'abandonne jamais. Pour elle aussi, l'aventure n'est pas bien loin!



Raffaello
L'enfant tombé du ciel. Né d'un œuf venu des cieux, Raffaello semble avoir un rôle crucial dans cette aventure. À son contact, les gens changent : ils recouvrent la mémoire. Très attaché à Chocobo, ses origines intriguent.

:: Scénario

Lors d'une chasse aux trésors qui devait s'avérer concluante, Cid et Chocobo furent transportés dans une ville étrange : Temperdu. En ce lieu maudit, un mystérieux clocher absorbe les souvenirs des habitants, considérant l'oubli comme la meilleure des libérations. Et c'est alors qu'arriva le sauveur, qu'arriva Raffaello. Ce jeune garçon tombé du ciel façonne des donjons avec les pensées des habitants. Aux fins fonds de ces  effroyables labyrinthes se trouvent la réminiscence, le souvenir, les vestiges d'une vie passée que l'on ne souhaite oublier.

L'aventure est attachante, les personnages tout autant. Enfantin, diront certains, très sérieux, diront d'autres, il est vrai que le jeu se rapproche du conte de fée. Cependant, il est à noter que la trame scénaristique se déroule d'une façon remarquable, permettant ainsi à n'importe quel joueur d'apprécier ce petit conte à sa juste valeur.

:: Jouabilité

Avez-vous entendu parler des Pokémon Donjon Mystère ? Eh bien sachez que ce Chocobo's Dungeon reprend exactement le même principe ! À savoir : des donjons pleins à craquer de monstres en tous genres, des étages, des objets à ramasser au cas où la faim vous guetterait, et des boss. Néanmoins, seul Chocobo pourra se mouvoir dans ces fameux donjons, il est l'unique personnage jouable.

Est-ce un mauvais point ? Non, car cet épisode sur Wii marque le retour des Jobs ! Comment, vous ne savez pas ce qu'est un Job ? Eh bien, voyez vous, le choix d'un Job est une manipulation que l'on effectue sur un personnage du jeu. Ce système est apparu dans Final Fantasy III, et a suscité beaucoup d'intérêt  vis à vis des joueurs. Il existe différents Jobs (« métiers » en anglais), tels que Mage Noir, Mage Blanc, Chevalier Dragon, etc. En changeant de Job, vous changez par la même occasion les caractéristiques de Chocobo. Vous pouvez donc élaborer différentes stratégies en fonction des ennemis qui pointeront le bout de leur nez. Cependant, le choix d'un Job ne peut s'effectuer qu'au début d'un donjon, alors prudence !

Comme précisé plus haut, les phases de jeu s'effectuent dans des donjons. Selon leur emplacement  (grotte, mer), les monstres vont changer de type, d'apparence. Votre progression vers les boss s'effectue d'étages en étages, qui peuvent se compter en dizaines ! Certains joueurs pourront donc trouver ces phases un poil répétitives.

:: Graphismes

La Wii n'est certes pas une console haute définition. Cela n'est pourtant pas un obstacle à la création d’œuvres graphiquement très jolies. Pour faire simple, Final Fantasy Fables Chocobo's Dungeon est un jeu très agréable à regarder. Les décors sont riches en couleurs « flashy », les personnages sont tous mignons, et nous avons de belles cinématiques en images de synthèse. Seuls les donjons font taches. En effet, même s'ils changent à chaque passage, ceux-ci restent généralement peu accueillants. Pas vraiment de fonds, couleurs ternes... Toutefois, cela n’altère en rien l'ambiance dégagée par cet épisode.

:: Durée de vie

Qui aurait cru qu'un spin-off, élément non principal d'un série de jeux vidéo, pouvait atteindre une telle durée de vie ? Car oui, en achetant ce jeu, vous vous engagez pour une trentaine d'heures d'exploration. Cela peu monter bien au-delà si votre but est de booster vos Jobs, et Chocobo bien sûr !

:: Bande son

Voici un point qui ravira les fans de la série ! Les équipes de production ont vraisemblablement mis le paquet sur la bande-son. Outre les thèmes nouvellement créés pour le jeu, ce sont tous les plus beaux morceaux des jeux Final Fantasy que l'on retrouve remixés. Parfait pour les mélomanes !

:: Conclusion

Final Fantasy Fables Chocobo's Dungeon est un titre qui ravira petits et grands. Accessible, mais exigeant de la réflexion pour certaines situations, ces défauts seront confrontés à l'ambiance toute particulière qu'il dégage.
Et à tous ceux qui diront qu'il s'agit d'un jeu pour enfant, nous leur répondrons : Oui, et alors?


Dates de sortie
Japon : 13 décembre 2007
États-Unis : 08 juin 2008
Europe : 07 novembre 2008