Vous êtes ici : AccueilJeux Square Enix

Front Mission Evolved

Front Mission est une des grandes sagas qui ont fait la réputation de Square avec Mana et Final Fantasy. Comme pour toutes les sagas, une grande communauté s’est formée auprès de Front Mission. Cependant, la série perdait de la vitesse au fil des épisodes à cause essentiellement du manque d’appui de Square au niveau de l’édition et de la distribution. Pour ce nouvel opus, des changements drastiques ont été faits et voyons ce que donne le résultat.

:: Histoire

Les événements de cet épisode se déroulent plusieurs années après ceux de Front Mission 5: Scars of War (sorti sur PS2 en décembre 2005, uniquement au Japon). Vous incarnez Dylan Ramsey, un ingénieur de Diable Avionics qui a voulu sauver son père après l’attaque de New York par des Wanzers d’un mystérieux groupe de dissidents. Cependant, pour venger la mort de son père, Dylan va être entraîné dans un conflit géopolitique de grande ampleur dans lequel le sort de l’humanité est en jeu.

:: Personnages

Dylan Ramsey
23 ans
Fils unique du concepteur de logiciel Alan Ramsey. Il occupe un poste d’ingénieur à Diable Avionics. Son attitude très compulsive nuit à son immense talent de mécanicien et de pilote.


Adela Seawell
24 ans
Pilote exemplaire de la 72e compagnie mobile de l’U.C.S. Adela est le parfait archétype du soldat modèle, les missions pour sa nation sont prioritaires par rapport à son confort personnel.


Russell Hamilton
32 ans
Capitaine de la 72e compagnie mobile. Il sait mettre son équipe à l’aise grâce à son tempérament jovial, mais lorsque la situation l’exige, il devient un soldat et un meneur d’hommes exemplaire.


Godwin Mosley
56 ans
Grand général de l’U.C.S., Godwin a été relégué à un poste mineur à cause de son tempérament très critique envers l’incompétence de l’armée de l’U.C.S.



Marcus Seligman
38 ans
Leader d’un dangereux groupe de mercenaires engagé par l’O.C.U. Pour lui, la guerre n’est rien de plus qu’une opportunité financière.



Cornelius Werner
32 ans
Ancien pilote de l’U.C.S. Il est à la tête d’un mystérieux groupe de révolutionnaires. Cornelius est un combattant féroce et impitoyable qui prend un plaisir sadique lors de ses combats.



:: Gameplay

Pour ce nouvel épisode, Square Enix confie le développement au studio américain Double Helix avec pour mission de rendre le jeu accessible pour tous les nouveaux joueurs et de faire plaisir aux fans de la série. Pour cela, on change complètement de registre. Front Mission Evolved prend la voie opposée de ses aînés et devient un jeu d’action à la troisième personne tout en restant dans le même contexte d’un monde futuriste ravagé par les différentes guerres.

Concernant le gameplay, le joueur dirige son Wanzer avec les deux joysticks, le gauche pour les déplacements et le droit pour la vue. Ensuite, les quatre gâchettes servent aux différentes attaques, chaque touche est affiliée à un emplacement du Wanzer : épaule gauche, épaule droite, main gauche et main droite. Enfin, les boutons sont utilisés pour sauter, esquiver, utiliser des compétences spéciales (par exemple : le Rush, qui accélère les mouvements du Wanzer pendant un laps de temps) et activer le système E.D.G.E., qui fait office de Bullet-Time.
Jusque-là, rien d’exceptionnel, mais le jeu permet également au joueur de personnaliser intégralement son robot en installant plusieurs types d’armes, en choisissant les différentes pièces (torse, bras, jambes), en lui donnant un style et des couleurs personnels. En résumé, la personnalisation du Wanzer est très sympathique et les fans retrouveront un aspect déjà présent dans les anciens Front Mission.

:: Graphismes

On ne va pas tourner autour du pot, Front Mission Evolved n’est pas digne d’un jeu sur cette génération de console, surtout en ces temps. Les personnages, en plus d’être stéréotypés, sont sans charisme durant les phases de dialogues. Les environnements sont corrects mais certaines textures bavent et laissent à désirer. Les explosions sont un des seuls rares éléments « agréables » dans le jeu.

Et pourtant, les Wanzers sont assez classes en général et les cinématiques sont sympathiques. Mais l’illusion est de courte durée et un goût amer s’installe rapidement pour rester tout au long du jeu.

:: Bande-son

L’ambiance sonore au niveau du jeu est plaisante. Les bruitages sont généralement bons car ils plongent le joueur dans le feu de l’action et ce dernier ne peut respirer qu’après avoir détruit tous ses ennemis. Mais pendant qu’il profite de cette « pause », le jeu utilise ce temps pour proposer un soupçon d’histoire. Et là, le joueur ne peut être que désespéré face aux cut-scenes dotées de dialogues monotones et sans saveur puisque les doublages sont plus que médiocres, surtout ceux des méchants.

:: Durée de vie

À ce niveau-là, Front Mission Evolved reste correct. Comme la plupart des jeux de tir à la troisième personne, il faudra une bonne dizaine d’heures pour terminer l’aventure. Et comme les jeux de ce genre, le mode multi-joueurs est là pour rehausser la durée de vie, mais la pénibilité du gameplay, vue dans du mode solo, se retrouve ici. Par conséquent, les affrontements sont affreusement longs et on lâche vite l’affaire au bout de quelques parties.

:: Conclusion

Vous l’aurez bien compris, Front Mission Evolved est un mauvais jeu dans sa globalité. Malgré quelques éléments qui relèvent un tout petit peu le niveau, les autres points négatifs démoralisent complètement le joueur qui n’a qu’une envie : en finir au plus vite. Le changement de style n’aura pas eu l’effet escompté et on assiste à un sabotage complet d’une série fantastique. Certains diront que c’est un accident de parcours mais ce n’est pas la première fois que Square Enix dénigre l’une de ses séries pour tenter de plaire à un plus large public qui n’est même pas là.


Dates de sortie
Japon 16 septembre 2010
États-Unis 28 septembre 2010
France 8 octobre 2010






par Fainaru Fantajii le 08.01.2011 à 18:39

Décevant. Et tous les tests le disent. J'ai bien aimé au passage le dossier sur la série fait dans l'avant-dernier numéro de role playing game (enfin je crois que c'était celui-ci).

par ff fanatics le 08.01.2011 à 17:38

Voilà un test bien objectif xD
Il est vrai que ce dernier opus de FM est totalement décevant et ne fait pas honneur au passé glorieux de la saga, dommage...





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !