Vous êtes ici : AccueilLe siteLes News

Dungeon Siege III : la démo



Petit test pour la fin de notre fil rouge.

Soyons honnête, Dungeon Siege III n'est pas le genre de jeu dont je suis familier. Ma première expérience remonte pourtant à loin, en 1998 avec Diablo sur PC, un monument paraît-il. En tant que joueur console cependant, la manette m'a manqué au bout de 10 minutes, et le CD a fini chez un pote (n'est pas PC gamer qui veut). Quelques années plus tard, le coffret Baldur's Gate II m'a cependant réconcilié un peu avec le combo clavier/souris. Le jeu m'a conquis et en 2004, Baldur's Gate: Dark Alliance II trouvait le chemin de ma PS2 où il y tournera pendant de nombreuses heures. Mais depuis, plus rien. L'Action-RPG Hack and Slash ne m'a jamais fait vraiment fait vibrer comme a pu le faire Breath of Fire III ou Final Fantasy IX par exemple aux mêmes époques. C'est donc un peu perplexe et dubitatif que je prends la manette pour essayer cette démo de Dungeon Siege III, ou l'expression d'une vision commune de Square Enix et Obsidian Entertainment sur ce que devrait être le hack and slash.

La démo ouvre sur un rapide rappel historique, que je vous épargne.
Sur les quatre personnages normalement jouables, seuls deux sont disponibles : Lucas Montbarron et Anjali. Pour un premier essai, je prends Lucas, qui me paraît sur le papier plus simple à jouer, et lance la démo en mode Normal.



Le manoir

Me voilà donc sur un sentier, dans un paysage qui, sans casser la baraque, m'enchante agréablement. Évidemment, je ne cherche pas de tutoriels et cours droit devant. Rapidement, des instructions à l'écran m'apprennent à me servir de la caméra. Ça tombe bien, je trouvais qu'elle ne voyait pas très loin devant... Manque de chance, il n'y a pas mieux. D'ailleurs, la caméra saccade un peu en tournant. Pas grand chose, mais j'espère qu'en combat elle tiendra le coup.



Je continue d'avancer tranquillement jusqu'au manoir des Montbarron, qui est en flamme... J'aperçois furtivement en bas de l'écran que ma mission change. C'est pas très gros, il faut avoir l'œil. Sur le chemin, des cadavres, des flammes, et mes premiers butins. Point agréable, les butins ont un code de couleur suivant la rareté (et donc la puissance) de l'équipement.
Un peu plus loin, je tombe enfin sur mes premiers adversaires. J'ai entre-temps bien compris que la touche X sert à attaquer et que Carré sert à utiliser son coup spécial qui consomme de la Volonté. Décidé à tester mes opposants, je ne bouge pas. Surprise, ceux d'en face ne semblent pas très pressés et prennent bien leur temps entre deux attaques. J'aurais dû mettre en Difficile...


Deux groupes d'ennemis plus tard (où la caméra fait finalement bien son travail), je rencontre enfin un survivant, Marten. Et là, c'est le drame. Son doubleur (qui ne m'est pas inconnu) est mauvais. Pire, celui de Lucas (qui n'en est pas à son premier coup d'essai non plus) n'est pas mieux. J'aurais dû mettre en anglais...
Petit bémol graphique par ailleurs, les personnages, sans être hideux, sont loin des niveaux de modélisation actuels sur les consoles HD. Mais ce n'est visible vraiment que pendant les phases de dialogues.
Malgré tout, je fais équipe avec lui (et baisse le son pour ne plus l'entendre parler). Pour ce premier contact avec les dialogues à choix multiples, je tente tout. J'en apprends du coup beaucoup sur ce qui s'est passé, et où aller maintenant, mais les choix ne semblent pas avoir d'impact particulier. En fait, après en avoir fait un, les autres sont encore disponibles. Il s'agit donc plus d'un choix dans l'ordre des informations qu'autre chose. Au pire, je peux choisir de ne rien entendre en disant de continuer notre route.
Nous fuyons donc tous les deux du manoir en faisant sauter un pont pour ralentir nos poursuivants. Direction la garnison...

La garnison

Sur un sentier toujours aussi enchanteur, nous marchons jusqu'à la garnison en traversant un camp militaire (vide) de Lescanzis (ceux qui ont attaqué le manoir). Cependant, juste devant la garnison de la Légion, un homme patibulaire nous bloque le passage. Je lui demande fermement de se pousser pour épargner sa vie, mais il refuse. Je me retrouve donc en face de mon premier « mini-boss ». Il se distingue des autres par une barre de vie et une force plus importante. Le combat s'en trouve bien sûr plus difficile et c'est agréable. Mon compagnon est d'une aide appréciable, bon point.



Une fois le chemin libre, nous entrons dans la garnison où nous attend Odo. Une autre session de dialogues, où je peux à nouveau écouter une histoire entière ou m'asseoir dessus. J'apprends surtout qu'il y a peut-être d'autres survivants, dont une Lescanzi ayant du sang de la Légion et la protégée d'Odo. Pour vérifier, direction ma première ville, Ruisscorbeau, où je dois entrer en contact avec un certain Lazar. Mon camarade Marten reste ici à cause d'une blessure par balle reçue pendant le combat devant la garnison. Me voilà de nouveau seul...

Ruisscorbeau

Après une fouille en règle des lieux qui regorgent de trésors, de bouquins et d'araignées géantes, je prends la direction de la ville. Quelques Lescanzis sur la route m'apprennent que je commence à maîtriser Lucas, notamment le switchage entre ces deux « orientations » : épée à deux mains lente mais puissance pour les groupe, bouclier et épée à une main plus rapide pour les duels.



Devant les portes de la « ville » (c'est plutôt un village), la sentinelle engage la conversation pour me mettre en garde : ça grouille de Lescanzis à l'intérieur. Il est bien gentil, mais je n'ai de toute façon pas le choix. Une fois entré, je croise mes premiers PNJ qui vaquent à leurs occupations. Frustration, je passe en mode « neutre » qui fait que je ne peux taper sur personne. Impossible donc de devenir le cauchemars des paysans du royaume. Autant leur parler à la place, je suis là pour trouver Lazar après tout.
Finalement, je me fais accoster par une Lescanzi (que j'ai du mal à regarder dans les yeux), Katarina. Elle me prévient d'un piège et me conseille plutôt d'aller voir sa sœur dans une caverne. Bon, je lui fais confiance, mais je dois quand même trouver Lazar.



Une fois partie, deux petits symboles ressemblant apparaissent sur la boussole : des quêtes. Tant qu'à faire... Le premier voudrait bien récupérer sa statuette en or volée par un chef Lescanzi, tandis que le deuxième aimerait retourner pêcher à son coin habituel qui est en ce moment squatté par un monstre marin. Rien de très glorieux donc. Mais avant de partir, petit tour à ma première boutique qui, ô stupeur, pratique des prix exorbitants pour ma modeste bourse. Je laisse tomber et retourne sur mes pas pour affronter le monstre marin qui, bien qu'il invoque des copains, ne présente pas un grand challenge. Le pêcheur me remercie du service, et me propose une récompense que je peux accepter ou décliner. Les choix ayant une incidence dans Dungeon Siege III, je refuse la récompense et fait passer la Légion pour des gars sympa. Je vais ensuite chercher la statuette dorée au chef Lescanzi qui, lui, me donne pas mal de fil à retordre. Si un groupe de trois ennemis n'a vraiment rien d'impressionnant, c'est tout de suite une autre paire de manche lorsqu'ils sont dix. Je m'en sors tout de même et valide la quête. Au passage, j'en profite pour demander où est Lazar. L'ex-spoilé me conseille de parler à son scribe, ce que je fais de ce pas.
Lazar a en fait été fait prisonnier par les Lescanzis, et la logique veut que j'aille le secourir. Cependant, la quête ne me donne pas de suite. J'imagine donc que le sauvetage ne fait pas partie de cette démo. Tant pis, je reprends ma route vers la caverne.

La caverne

Sur place, je rencontre Leona, la sœur de Katarina (que j'ai du mal à regarder dans les yeux également, ça doit être de famille). Elle me donne une clef qui devrait ouvrir les cages d'éventuelles survivants de la Légion, retenu dans le fond de la caverne.



Rien de très intéressant sur le chemin. Quelques croisements, beaucoup de Lescanzis à occire, plein de trésors, et finalement je retrouve mes compagnons retenus en cage par une sorcière. Nous échangeons quelques amabilités d'usages avant de se mettre sur la tronche dans la bonne humeur. Et là, c'est à nouveau le drame. Je meurs cinq fois avant de réussir à me débarrasser des ses camarades... Heureusement, la démo permet de ressusciter sur place. Une fois seul face à elle, il me faut mourir encore un certain nombre de fois. Au moins, j'ai appris à maîtriser l'esquive. Mais elle restera dans ma mémoire comme une plaie sans nom, ingérable pour un corps-à-corps.



Finalement, je libère deux membres de la Légion : un jeune pré-pubère qui retourne vers Odo, et Anjali. Soyons honnête une fois encore, aucun homme ne la regardera dans les yeux. Katarina et Leona ne sont que de petites joueuses.
Après quelques échanges oraux plus ou moins intéressants, Anjali rejoint mon groupe. Contrairement à Martent, j'ai accès à son équipement et ses talents. Mais pas de temps à perdre, nous devons retourner voir Odo. Sur le chemin cependant, Leona me demande un service pour lui rendre la pareille. J'ai beau essayer de refuser, impossible, au final elle me donne la clef d'un manoir que je dois « nettoyer » pour elle. Côté libre arbitre on repassera. Un peu plus loin, sa sœur Katarina me souhaite une bonne continuation et peut-être à plus tard. En sortant de la caverne, je tombe sur un dernier pack d'ennemis. Et là, Anjani se déchaîne, sort son chien et passe en forme d'Archonde pour brûler tout ce qui bouge. Ok, au moins, les alliés sont utiles.
Finalement, la démo prend fin en sortant.

Conclusion

Sans être totalement convaincu, le jeu paraît prometteur. Quelques petites lacunes techniques et des graphismes que j'aurais espérés plus léchés seront les deux seuls défauts que je retiendrais. J'aurais souhaité avoir également une meilleure vue de l'histoire, pour me faire une idée.
À noter tout de même que cette démo semble être la même que la presse a testée au début de l'année. Le jeu a donc sans doute évolué dans le bon sens depuis.




Cette news a été postée le 10.06.2011 à 22:17 par Simousse.
La source de la news est le site Finaland.
Cette news a été lu 4052 fois.
Il y a 2 commentaires.






par OmegaClaoud le 12.06.2011 à 11:18

J'avoue c'est bien raconté ^^, mais après avoir vu des vidéos sur JV, je le trouve mal fait et franchement ennuyeux, pour un jeux de PS3, Xbox 360, c'est bof bof .. Sinon merci pour le teste de la démo ^^

par Toulal le 12.06.2011 à 10:48

C'est beau, c'est bien raconté, c'est magnifique.





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !




Concernant Dungeon Siege III
» 27.10.2011 à 17:48 : Le DLC de Dungeon Siege III
» 01.09.2011 à 21:05 : Un DLC pour Dungeon Siege III
» 03.07.2011 à 21:32 : Résultats du concours Dungeon Siege III
» 25.06.2011 à 18:41 : Concours Dungeon Siege III
» 17.06.2011 à 07:07 : Sortie de Dungeon Siege III aujourd'hui
» 10.06.2011 à 22:17 : Dungeon Siege III : la démo
» 03.06.2011 à 21:50 : Dungeon Siege III : les personnages (bis)
» 02.06.2011 à 17:43 : Line-up de Square Enix à l'E3
» 27.05.2011 à 17:54 : Dungeon Siege III : les personnages
» 26.05.2011 à 23:56 : Dungeon Siege III et la démo européenne [MàJ]
» 21.05.2011 à 16:55 : Une démo pour Dungeon Siege III
» 20.05.2011 à 20:53 : Dungeon Siege III : le gameplay
» 13.05.2011 à 18:30 : Dungeon Siege III : l'histoire
» 07.04.2011 à 19:06 : Dungeon Siege III repoussé
» 08.02.2011 à 19:15 : Dungeon Siege III en vidéo et en français

Le reste de l'actualité (archives)
» 01.12.2016 à 17:35 : Le prologue de Final Fantasy XV en français
» 01.12.2016 à 16:01 : Rétrospective VersusXIII/FFXV - Part 2/2
» 30.11.2016 à 21:45 : FFXV : Un trailer live-action pour la sortie
» 29.11.2016 à 21:00 : Sortie de Final Fantasy XV
» 26.11.2016 à 00:11 : FFXIV maj 3.5 - The Far Edge of Fate dévoilée
» 25.11.2016 à 16:50 : Rétrospective VersusXIII/FFXV - Part 1/2
» 22.11.2016 à 10:11 : NieR Automata x FFXV : la collaboration
» 21.11.2016 à 16:06 : Visite guidée de Final Fantasy XV en vidéo
» 21.11.2016 à 10:47 : Les détails du patch Day One de FFXV
» 20.11.2016 à 19:37 : Venez jouer avec Finaland au YouTube Space !
» 13.11.2016 à 16:35 : SOA : Un premier aperçu de gameplay
» 13.11.2016 à 16:25 : Bravely Default revient sur mobile
» 13.11.2016 à 15:51 : Final Fantasy XV : Judgment Trailer
» 10.11.2016 à 11:30 : FF XV : Une nouvelle démo japonaise
» 10.11.2016 à 01:03 : Shinji Hashimoto parle de FFXVI et FFX-3