[ Swanny ] : Finaland Fan Fic.

Les romanciers en herbe pourront nous faire partager leurs oeuvres littéraires !

Modérateur : Divinités du Sanctuaire Sacré

Havok
Maître Supérieur Niveau 9
Maître Supérieur Niveau 9
Messages : 2086
Inscription : 24 janv. 2004 22:39
Localisation : Qu'importe ... ?
Finaland  :

Messagepar Havok » 11 sept. 2005 12:58

NAN MAIS
C'est quoi cette fin de chapitre là xD On se croirait à la fin des saisons de Stargate xD Abusé xD
Beh tjrs d'aussi bonne qualité =) Les descriptions des "monstres" sont superbes =) Comme les descriptions des combats =)
J'attends la suite ac impatience =)
Image

squall59
Disciple Niveau 4
Disciple Niveau 4
Messages : 380
Inscription : 20 mars 2004 18:54
Localisation : Regarde bien, j'suis pas très loin...BOUH..XDD
Contact :
Finaland  :

Messagepar squall59 » 11 sept. 2005 13:48

Sérieux trop mdr...je suis aussi sadique que ça ? non abusé xDDD pas à ce point là

Sinon j'adore ce chapitre, surtout les combats, je me revois dans mes folles parties de Baldur's Gate ou de NWN en train de démollir des orcs et des trolls xD

J'veux vite le prochain chapitre =)
Image
Image

saladin
Banni
Messages : 974
Inscription : 20 nov. 2004 15:04
Localisation : 7ème ciel-Midgar
Finaland  :

Messagepar saladin » 11 sept. 2005 14:38

Pareil, j'adore toujours autant, malgrè le fait que je sois maltraité et tout XD. Par contre j'aime bien l'histoire avec le coca XDDDD, compréhensible seulement de ceux qui viennent sur irc XD! Fin voilà, le scénario me plaît bien(genre Havok il me bouche le nez et la bouche Oo). Surtout a chaque fin de chapitre le suspense laissé. Ca donne encore plus envie de lire la suite. J'ai envie de connaître les "méchants pas beaux" XD. Squallounet, normal qu'il soit comme ça c_c, enfin j'attend avec impatience le prochain chapitre. Donc encore bwavo =D. Allez le saladin il va crever c_c.XD
Image

Swanny
Disciple Niveau 3
Disciple Niveau 3
Messages : 344
Inscription : 01 août 2004 16:05
Localisation : En tout cas pas avec toi
Finaland  :

Messagepar Swanny » 11 sept. 2005 14:58

LOL XD saladin tu vas pas crever (enfin peut être pas) en tout cas je vais te faire souffrir encore un peu xD pour mon plaisir personnel xD

Squallounet c'est exagéré (un tout petit peu) xD tu étais le candidat choisi pour faire ce rôle avoue xD

Je suis fière de ma fin Baha niark, bavez pas trop xD La suite arrive surement mercredi ou le week end prochain voila merci pour vos commentaire tous les trois : x ça fait toujours autant plaisir

(=^.^=)

Pour le prochain chapitre, il y aura peut être l'arrivée d'une des filles xD c'est pas encore sur hein !
Dernière modification par Swanny le 16 sept. 2005 7:03, modifié 1 fois.

Swanny
Disciple Niveau 3
Disciple Niveau 3
Messages : 344
Inscription : 01 août 2004 16:05
Localisation : En tout cas pas avec toi
Finaland  :

Messagepar Swanny » 16 sept. 2005 7:03

Et le voici, le chapitre =) j'ai pas eu beaucoup de mal même si je savais pas si j'allais mettre le prochain personnage dans ce chapitre ou le suivant.

Donc voila bonne lecture !

_________________________________________

Chapitre 5 : Vision.

Saladin Konoha revécu les instants important de sa vie, en regretta certains et surtout aurait voulu que cette prophétie se réalise complètement. Il aurait aimé connaître les autres, devenir leur ami, pouvoir partager de bons moments avec eux. Il ferma les yeux et attendit que la mort vienne le chercher, voulant seulement que se soit rapide et sans douleur mais elle se détourna de lui.

Rien ne le frappa. Il écouta attentivement et entendit un son mate comme si quelqu’un était tombé à terre. Lorsqu’il ouvrit les paupières il trouva le Troll étendu devant lui avec un énorme pique de métal de un mètre de long planté dans le ventre. Son sang coulait à flot et ruisselait jusqu'à son pantalon qui était déjà imprégné su sien. Le soulagement profond qui l’envahit lui fit oublier sa blessure qui le faisait souffrir et se leva cherchant son ami qui l’avait sauvé. Ce ne pouvait-être que lui. Celui-ci, écroulé au sol semblait inconscient. Saladin le rejoint avec difficulté et s’assit à côté de lui puis le secoua.

Havok se réveilla avec des douleurs lui tambourinant le crane. Il n’avait pas été touché mais il devait avoir puiser dans ses réserves pour créer le pieu, servant à terrasser l’humanoïde. Le jeune homme se redressa et sourit à Saladin qui lui grimaçait. Il remarqua sa cuisse ensanglantée d’où sortait la poignée d’une dague.

« Il va falloir soigner ça. » Constata t’il.
« Pas ici, d’autres doivent arriver, souviens-toi. »
« Je vais te faire un bandage et te soutiendrais, puis une fois à l’abri je cautériserais la plaie. »

Saladin blanchit mais acquiesça. Havok partit chercher de l’eau, et des linges propres. Lorsqu’il revint, il portait un gros sac qui devait contenir que le nécessaire afin de rejoindre les autres descendants. Il empoigna la dague.

« Tu es prêt ? »

Saladin hocha la tête, et se crispa. D’un geste sec, Havok retira l’arme ce qui arracha un cri au blessé puis imbiba un linge d’eau et entreprit de nettoyer la plaie qu’il banda par la suite. Laborieusement, il l’aida à se tenir sur ses deux jambes et c’est ainsi qu’ils entrèrent dans la forêt.

****

Slippel vit les deux descendants pénétrer dans les bois en claudicant. Il était assez satisfait car il avait ou faire en sorte qu’ils ne partent que beaucoup plus tard et en plus de cela, l’un d’eux était blessé mais il décida d’envoyer encore quelques-unes une de ces créatures au cas ou. Il craignait plus que tout sa défaite et ce Squallounet.

« Vous cinq ! Poursuivez les mais ne les tuez pas surtout. Faites en sorte qu’ils n’arrivent pas au prochain village avant demain matin. »

Les cinq Harpies désignées s’élevèrent dans le ciel à la poursuite des descendants quand a Slippel il alla activer la sphère de parlotte (c’est toujours plus mignon que communication ^^’) et se retrouva face à Toulal, impénétrable comme à on habitude.

« Alors ? »
« J’ai réussi à les ralentir, leurs pouvoirs sont affaiblis et l’un d’eux est blessé à la jambe. Je viens juste d’envoyer des Harpies les occuper le temps que vous arriviez. » Explique t’il avec empressement.
« Quel dommage… Humpf ! » Fit une voix d’homme, déçu que Slippel reconnu.
« Ne recommences pas ! »
« Maieuuuuuuh, laisses moi ou je te serre la main. »

Cette dernière phrase ressemblait fort à une menace car les yeux de Toulal se rétrécirent. Slippel lui assistait à la scène souhaitant en son fort intérieur que la sorcière pulvérise le gringalet.

« Réserves tes forces pour ces maudits rejetons que nous devons surveiller jusqu’à ce qu’ils soient tous réunis parce que tu en auras besoin. »

Il apparut dans la sphère le visage transfiguré de joie faisant un signe de prière à Toulal. L’espion fut surpris qu’il soit si jeune, il devait juste avoir quelques années de moins que lui et avait une tête de gentil gamin.

« Tu crois que notre Maître m’en prêtera quelques-uns. »
« Sûrement. » Dit-elle espérant qu’il se taise.
« Yeaaaaaaaah ! »

*Mmmmmmfffffffffffffffffffffff*

Toulal reçut un bisou retentissant (désolé) et par la même occasion sa capuche tomba qu’elle rabattit sur son crane immédiatement mais l’espion avait eu le temps de voir apparaître un très joli minois.

« On se retrouve ce soir à l’entrée du village. »

La communication avait été coupée précipitamment.

****

A chacun de ses pas Saladin sentait un élancement parcourir toute sa jambe et remonter jusqu’à sa colonne vertébrale mais surtout il ressentait de la honte envers lui-même. Havok le portait, il l’avait sauvé et tué tout leurs ennemis alors que lui n’avait réussi qu’à se blesser et à utiliser son pouvoir inutilement. Sur l’instant, il se promit que ça n’arriverait plus jamais et pour cela, il apprendrait la boxe et seul s’il le fallait afin qu’il ne puisse pas compter que sur son don.

Havok, épuisé continuait tout de même à porter le fardeau qu’était Saladin et par la même occasion cherchait un endroit où il pourrait se reposer et approfondir les soins de son ami. L’heure du midi était passé et il décida donc de s’arrêter à la fois pour manger et pour la personne qu’il soutenait. Il scruta quelques minutes la forêt dense essayant de trouver un endroit sur. Après tout, on les poursuivait peut-être.

A son plus grand désarroi, c’est Saladin qui d’un simple regard lui montra une petite cavité qui devait aboutir dans une grotte. Ils y pénétrèrent difficilement mais furent surpris par le petit filet d’eau qui tombait d’un trou et qui venait alimenter une petite source. Le scribe s’asseiya et poussa un soupir de soulagement.

« Souhaites-tu faire ça maintenant ? » Demanda Havok.
« Autant s’en débarrasser tout de suite. »

Le forgeron retira le bandage maintenant de couleur pourpre et nettoya rapidement puis il prit une de ses boules de métal qu’il prit dans sa main. Quel bonheur de manipuler chaque jours cette matière si froide et à la fois si chaude. Il pouvait sentir les particules se chauffaient au centre, la chaleur remonter à la surface jusqu’à ce que la boule ne soit plus que d’un rouge incandescent. Saladin serrait un bout de cuir entre ses dents les yeux fermés. Cette fois Havok ne pris aucun plaisir à l’utilisation de son don…

*Pppppssshhhhhhtttttttttttt*

Saladin ne poussa pas un cri cette fois mais ses yeux tournèrent dans tous les sens et il s’évanouit.

****

Arisa marchait tranquillement flânant dans les rues et cherchant une nouvelle farce à réaliser mais après tout elle en avait tellement faîtes que peu de personne la croirait même son frère. Quel dommage. Elle croisa une des filles de son école. Elle lui faisait froid dans le dos avec son regard ombrageux même si elle n’avait jamais rien fait pour donner cet effet là. Toujours la tête en l’air, ne côtoyant que très peu de personne dans l’école. Arisa croisa son regard qu’un bref instant mais elle s’immobilisa de saisissement.

Qu’avait cette fille à la mater comme si elle était un monstre, elle ne l’avait pas mordu qu’elle sache. La jeune fille passa son chemin, ignorant Arisa qui continuait à la fixer et porta son attention sur un petit pendentif sur une petite étable de commerçant, semblant assez vieux. Sur la surface, un petit calice y était gravé ainsi qu’un mot qu’elle ne réussit à lire. Sur une impulsion elle prit le bijou dans ses mains.

Un long frisson la parcouru commençant à la plante des pieds, remontant le long de ses jambes, traversant sa colonne vertébral et terminant sa course dans son crane.

« Non, pas maintenant ! »

Une douleur lui fusilla le crane. Ses jambes se dérobèrent sous elle. Une douleur lui fusilla la tête qu’elle prit entre ses mains, le pendentif toujours coincé dans l’une d’elle. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, ses pupilles marron virèrent au noir le plus profond.

Des arbres, le dessus des arbres…De grandes ailes écaillées, un fascié horrible. Nan, plusieurs ! Elles descendent…Une faille ou plutôt une grotte. Dedans, deux garçons. Le blond est allongé, l’autre fait face aux créatures, il crie. Celui de derrière se lève. Les choses chargent… Elles ont faim.
Du sang ! Du sang !
Des cris !
Deux corps.
Une immense armée…
Des yeux rouges !!


La vision de ses deux corps furent gravés dans sa mémoire. Une présence à ses côtés lui fit tourner la tête. Arisa, inquiète. Il fallait les aider ! La jeune fille se leva brusquement et agrippa Arisa.

« Deux garçons ! Vite, il faut les aider. Ils vont mourir. » Cria t’elle.
« Je… Que puis-je faire ? »
« Il faut prévenir le plus de monde. Vite ! » Répondit-elle pratiquement hystérique.

Des gens s’étaient rapproché, alerté par les bruits de voix. La jeune fille et Arisa se levèrent et demandèrent de l’aide à tous les passants.

« Deux garçons sont en danger ! Il faut les aider. » Disaient les deux jeunes.
« Et vous croyez qu’on va vous croire. C’est encore une des tes farces Arisa, on ne se ferra plus avoir. » Dit une vieille femme.

Tout le monde se détourna d’elles. La farceuse se tourna vers la fille, les yeux pleins de regret, tourna le dos et partit. Des larmes d’impuissance lui vinrent, elle l’avait abandonné, lâchement abandonné.

Cette grotte, c’était celle où elle s’amusait lorsqu’elle devait être plus jeune. En quelques secondes sa décision fut prise, elle se mit à courir vers les bois partant seul au secoure des deux garçons. Si cela devait se réaliser ce ne serait pas avant le début de soirée. Il faisait noir quand les choses avaient atterries. Elle pouvait arriver avant. Plusieurs injures fusèrent lorsque dans sa précipitation, elle bouscula des inconnus. Elle sortit de la ville à vive allure croisant un homme au cheveu long attaché avec un visage plein de gentillesse. Celui-ci ne lui jeta pas un regard.

Elle continua sa course, combattant la fatigue qui venait petit à petit. Ses jambes se faisaient lourdes et malgré elle, elle ralentit le rythme. La forêt dense la rendait plus prudente mais elle arriverait à temps du moins l’espérait-elle. A gauche, un tronc mort lui indiqua qu’elle ne se trompait pas de route.

Elle arrivait enfin en vu de la grotte mais la nuit arrivait déjà ainsi que cinq créatures avec des dents aussi longues que des gros couteaux de boucheries, des ailes d’écailles et de plumes à la fois. De longs cheveux blancs avec des figures ravagés qui quelques secondes après commencèrent à changer pour devenir d’angéliques visages. Le reste de leurs corps changeait également. Bientôt ce furent des silhouettes de femmes que la jeune fille regarda. Seul leurs pupilles laissaient apparaître leurs natures. Des yeux de prédateurs.

« Des Harpies. » Murmura t’elle pour elle-même.

Suki Ryhan entra précipitamment dans la faille, le pendentif serré dans la main droite.

Havok
Maître Supérieur Niveau 9
Maître Supérieur Niveau 9
Messages : 2086
Inscription : 24 janv. 2004 22:39
Localisation : Qu'importe ... ?
Finaland  :

Messagepar Havok » 16 sept. 2005 16:35

Pwet bah ça roxx xD
Que de suspens, d'action et de découvertes xD Les descriptions pètent =) Euh ... c'est génial xD
Euh ... LA SUITE ! XD
Image

saladin
Banni
Messages : 974
Inscription : 20 nov. 2004 15:04
Localisation : 7ème ciel-Midgar
Finaland  :

Messagepar saladin » 16 sept. 2005 16:40

Ouais ouais !/Me adore xD. Je ris en lisant xD.
Genre j'suis un fardeau pour Havok c_c! Pis j'me promet d'apprendre à me défendre seul xD, nan nan mais j'adore ^^!
Donc ouais pareil, ze veux la suite =D, parce que j'ai envie de savoir ce qui va se passer ensuite c_c. Les combats pètent, l'humour également donc continue =DD!
Image

squall59
Disciple Niveau 4
Disciple Niveau 4
Messages : 380
Inscription : 20 mars 2004 18:54
Localisation : Regarde bien, j'suis pas très loin...BOUH..XDD
Contact :
Finaland  :

Messagepar squall59 » 18 sept. 2005 13:54

Toujours aussi bien...bien que jene sois pas un gamin xD mais sinon c'est très bien comme ca ^^

Continue vite...on veut la suite très rapidement...veut voir ce que Suki Ryhan xDDD pardon...va faire =))
Image
Image

Swanny
Disciple Niveau 3
Disciple Niveau 3
Messages : 344
Inscription : 01 août 2004 16:05
Localisation : En tout cas pas avec toi
Finaland  :

Messagepar Swanny » 18 sept. 2005 14:48

Bon je rajoute deux personnages, enfin un personnage surtout et un autre virtuel et je rajoute aussi des référence à des mangas.

Kytoyu :
Eiko :
Swanny :
Suki : A des visions
Darki :
Havok (Kingbahamut) : commande aux métaux
Kupo (Squall)
Saladin : télékinésiste.
khyos :
Cerbere :
Misterblade : nature inconnu.
Squallounet (squall59)
Slippel : Espion
Toulal : Mage

+ référence à d’autres personnes de Finaland.
Yuna Heathirlly
Tseng
Spilen

+ référence à des personnages de mangas
Arisa
Sakura
Kyo
Orochimaru


+ référence à des personnages de livres
Harry Potter (Harry Potter)
Drago Malefoy (Harry Potter)
Zuïa (Les descendants de Ji/Les enfants de Ji)


J'en rajouterais mais je ne sais pas encore lesquels je vais mettre donc ça c'est fait.

Hum merci pour les compliments tous les trois vous fait pleins de : xxx, si y a des critiques négatives vous pouvez le mettre xD pake ça m'aidera je pense

Voilou merci encore pour les com :p la suite est deja bien avancée (bisous Suki xD)

Edit : Et voila encore quelque perso en plus =D que j'aimerais mettre prochainement ou que j'ai mis dans le chapitre 7.
Dernière modification par Swanny le 19 oct. 2005 15:29, modifié 1 fois.

Suki
Débutant Niveau 1
Débutant Niveau 1
Messages : 13
Inscription : 21 févr. 2005 13:30
Localisation : Quelque part...
Finaland  :

Messagepar Suki » 18 sept. 2005 18:19

looool bisous ma Lupidoudounette xD Prend ton temps pour la suite hein xD ta tooooooout ton temps

Swanny
Disciple Niveau 3
Disciple Niveau 3
Messages : 344
Inscription : 01 août 2004 16:05
Localisation : En tout cas pas avec toi
Finaland  :

Messagepar Swanny » 22 sept. 2005 6:48

Bon voila la suite qui arrive assez vite (:p Suki) qui est beaucoup plus longue que les autres enfin je sais pas ce que ça donnera ici :/

Hum pas de nouveau personnage, ça sa sera pour la prochaine
Pi voiloi =)


__________________________________________________

Chapitre 6 : Fuite.

Un bruit de pas fit mettre Havok sur ses gardes. Il sortit un poignard de son sac, se leva et se plaça devant Saladin à qui il mit un coup de pied léger dans sa jambe blessée. Celui-ci se réveilla à cause de la douleur et foudroya son ami des yeux et vit qu’il s’était armé. Il se leva difficilement et avec son pouvoir fit venir son bâton à lui avec lequel il se soutint. Ils se mirent tous les deux en position de garde.

****

Suki avançait prudemment au risque de se faire piéger aussi avec les deux autres mais il faisait noir et les parois étaient usées et parfois pointues. Comment réagirait-elle en voyant les deux garçons qu’elle avait vu mort dans sa vision ? Elle se le demandait. Le tunnel donnait sur une salle éclairée. Prudemment elle y entra.

Les deux amis avaient attendu plein d’appréhension que la chose se montre et lorsque Suki commença à apparaître. Havok n’y tenant plus lança le poignard dans sa direction avant de réaliser son erreur sur l’identité du nouvel arrivant.

Suki vit filer une dague dans sa direction et ce maudit de ne pas avoir donné signe de sa présence avant d’entrée. Elle ne pourrait pas l’éviter, le passage était trop étroit.

Voyant la jeune fille, Saladin réagit immédiatement en détournant d’un geste de main le poignard de sa trajectoire qui alla se planter dans un mur.

Suki attendit l’impact et lorsque le bruit de l’arme qui se plante dans le mur résonna, une vive colère l’envahit. Elle était venue les aider et ils l’avaient attaqué. Elle ouvrit les yeux.

« Ça va ? » Demanda Havok, inquiet.
« J’aurai du vous laisser crever. » Dit-elle froidement.

Les deux garçons restèrent bouche bée lorsqu’elle pivota et repartit puis Havok se souvint de ses derniers mots : J’aurai du vous laisser crever. L’esprit de Saladin avait suivi le même chemin parce qu’il partit à la recherche de la jeune fille alors que son ami ramassait leurs affaires. Il fit son possible pour ne pas se faire trop distancer mais avec sa blessure il avait de grosse difficulté à marcher, même si ça allait mieux. Lorsqu’il déboucha sur l’extérieur, il la trouva plantée à quelques mètres de lui avec un air indifférent.

« Qu’est ce que tu as voulu dire à l’instant ? »

Du doigt, elle lui montra cinq superbes femmes blondes, s’approchant doucement vers eux. Saladin devint rouge comme une pivoine. (Mouhahaha) Suki plissa les yeux et donna un grand coup de pied dans la mauvaise jambe du garçon.

« Aaaaïïïïïeeeeuh ! Pourquoi as-tu fais ça ? Toujours moi qui prends les coups. » Pesta t’il.

Havok sortit à ce moment et interrogea son ami du regard l’ayant entendu crier.

« Regardes les jolis lots qui arrivent. »

Les deux jeunes hommes prirent des sourires enjôleurs ne remarquant pas Suki complètement écœuré par tant de naïveté. Qui aurait voulu d’eux dans l’état dans l’état dans lequel ils se trouvaient ?

« Ce sont des Harpies. »
« C’est quoi des Harpies ? » Demanda Havok.
« Oh ! Simplement des monstres avec un visage monstrueux et qui pour appâter des males stupides se transforment en jolies demoiselles. Une fois fait, elles reprennent leur forme et déchiquettent leur proie, leur aspirent le sang avec leurs longues dents. On m’a dit une fois qu’avant tout ça, elles arrachent les bijoux de famille du propriétaire avant de le tuer pour montrer leur supériorité. »

Suki avait dit tout ça sur un ton badin alors que les garçons avaient blêmi et vérifièrent instinctivement que leur bijou était bien en place. (Tout le monde comprend à quoi fait référence le mot bijou ici ?)

« Et si on y allait Saladin ? »
« Je te suis. »

Et ils partirent tous les deux en direction du village. Suki sourit intérieurement et les suivit. Elle pensa à ce moment qu’elle allait bien s’amuser si elle restait avec eux.

****

Slippel assit sur une pierre à l’entrée du village de Ravensburg redoutant le moment où il devrait rencontrer le favori et le mage de son maître mais après tout il avait réussi sa mission. Il n’avait donc rien à redouter, il faudrait juste qu’il ne soit pas seul avec le spécialiste en torture.

« Qu’est ce que vous faites à rêvasser ? »

L’espion s’écroula de tout son long, surpris par la voix qu’il reconnut aussitôt. Recouvert d’une longue cape de tissu noir qui la couvrait presque entièrement, Toulal lui faisait face. Derrière elle, un jeune homme avec une apparence normal très bien battit fallait l’avouer ne laissait imaginer sa vraie nature, un peu comme lui. (Content Squallounet ?) Celui-ci semblait bouder.

« J’imagine que tu as réussi Slippou puisque tu es encore là. » Constata t’il déçu.
« Oui, ils ne sont toujours pas là. Qu’allons-nous faire lorsqu’ils arriveront ? »
« Ils doivent trouver un artefact d’après notre maître. Tous les trois nous devons le retrouver avant eux pendant que les bêtes de Misterblade les ralentiront ou les capturerons. Il ne faut surtout pas les tuer, ils sont la clef du fonctionnement de cet objet, il nous les faut vivant. Mais pour trouver l’artefact, il va nous falloir les suivre car eux seul ont la clef qui les conduira vers lui. Nous récolteront les informations puis les dépasseront. » Répondit Toulal.
« Je vois. Ils ne devraient plus tarder maintenant, les Harpies doivent toujours les ralentir. »
« Quoi ?! Des Harpies ! Mais vous êtes malades, elles ne peuvent résister à l’odeur du sang, ça les rend folle. Elles vont les massacrer ! Je vous préviens, ils leur arrivent quoi que se soit, Squallounet s’occupera de vous. » Cria t’elle furieuse.
« Je…euh…oui… » Bafouilla t’il.
« Ça fait plus d’un mois en plus. Mes outils commencent à rouiller. »

****

Havok et Suki aidaient Saladin à marcher car les Harpies avançaient assez rapidement. La vue très développée de ses créatures détectèrent les trois fuyards et se mirent à courir à une vitesse hallucinante. Leur visage d’ange se décomposèrent rapidement pour bondir crocs en avant et poussèrent un hurlement strident qui alla raisonner jusqu’aux jeunes humains qui mirent leurs mains sur leurs oreilles essayant d’atténué le son assourdissant, continuant leur fuite à travers les grandes herbes.

« Il faut…trouver une cachette. » Dit la jeune fille complètement essouffler.
« Elles nous trouveront. » Constata Saladin pas du tout fatigué étant à moitié porté par les deux autres.
« Nan pas forcément… elles ont une très bonne vue mais… un odorat quasi nul. Comment supporterait-elle leur propre odeur ! »
« Très bien. Il nous faut un endroit à l’abri de leurs yeux et où nous pourrons tous tenir. » Décida Havok.

Ce dernier jeta un regard dans leurs dos et vit cinq visages putréfiés les rattrapant. La peur au ventre il accéléra poussant les deux autres à plus d’effort. Suki les guidait sachant parfaitement où elle allait connaissant ses bois depuis son enfance. Elle s’y amusait souvent avec son plus précieux ami car seul ce garçon connaissait son pouvoir en ayant un lui-même. Ça faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas vu, étant plus âgé, il était parti faire son apprentissage de philosophie et puis il avait toujours été la personne qu’elle titillait le plus sans qu’il se fâche trop. Se souvenant de sa jeunesse elle se rappela qu’un immense arbre tout près d’ici pouvait les cacher. Il était creux.

« A gauche ! Vite. Je connais une cachette. »

Il ne la contredit pas et partir dans la direction qu’elle avait indiquée mais très vite Saladin se demanda s’il avait bien fait ne voyant à l’horizon qu’une immense clairière avec un immense arbre en son centre. Elle les guida jusqu’à lui.

« Entrez ! »
« Où veux-tu que l’on entre ! » S’exclama Havok.
« Là ! »

Elle bougea les lianes qui tombaient des branches ce qui laissa apparaître une entrée et un tronc complètement creux. Les trois jeunes gens s’y engouffrèrent.

« Merci, euh… »
« Suki. »
« Chut vous deux, elles arrivent. » Murmura Saladin.

Une odeur nauséabonde vint leur chatouiller les narines, ça sentait la mort, la putréfaction. Suki prise de nausée se tourna pour vomir en silence pendant que les deux autres se bouchaient le nez et respiraient par la bouche. Saladin vit approcher les cinq Harpies grâce à une petite faille dans l’écorce et cette fois c’est lui qui fut pris de vomissement en voyant leurs visages. A quelques mètres à peine d’eux, ils les entendaient poussaient des petits cris très aigus qui leur transperçaient les tympans puis elle se turent et un grand silence s’imposa autour d’eux. Les Harpies essayaient de les détecter avec leurs ouïes. Havok regardait toujours par un interstice lorsque deux énormes yeux jaunes avec une fine iris se posent sur l’arbre. Il recula d’un coup de peur d’avoir été vu et failli trébucher si Saladin ne l’avait pas retenu puis soudain elles poussèrent encore d’horrible cri qui couvrirent ceux des trois descendants qui souffraient de ses cris.

Les grandes ailes des Harpies se déployèrent et elles prirent leur envole. Lorsque nos trois héros retirèrent leurs mains de leurs oreilles, ils les trouvèrent dégoulinantes de sang. Les tympans n’avaient pas trop supporté et ils eurent du mal à entendre pendant plusieurs minutes. (Souffrez xD) Une fois sur qu’elles étaient parties, nos jeunes amis sortirent prudemment de leur cachette. L’odeur c’était rapidement dissipé au plus grand plaisir de l’estomac de Suki qui inspira longuement comme pour l’aérer. Elle scruta les deux autres et leur trouva un air encore plus misérable qu’avant avec tout ce sang mais elle devait avoir une sale tête aussi.

Saladin s’assis ou plutôt s’affala par terre lâchant son sac par terre. La fermeture cassa et tout se répondit sur le sol.

« Et merde. Je suis maudit, je vous le dis. »

Suki s’approcha et s’accroupit pour ramasser les affaires du jeune homme quand un livre s’ouvrit brusquement et que les pages commencèrent à défiler sous ses yeux puis s’arrêtèrent. Havok affolé que cette parfaite inconnue découvre leur secret et le révèle à des personnes intentionnées essaya de prendre la prophétie mais celle-ci ne bougea pas d’un pouce. Il abandonna et sortit une boule de métal, il ferait ce qu’il faut. Saladin acquiesça silencieusement.

La jeune fille commença à lire ne faisant pas attention aux deux autres.

C’est avec le sang que tout a commencé, c’est avec le sang que tout se terminera. Le sang des neuf est la clef de tout mais il leur faudra chercher le catalyseur des pouvoirs et si jamais le sang mêlé ajoute le sien au neuf, les hordes de celui-ci se déverseront sur le monde.

Saladin attendait une réaction de Suki pour donner le signal à Havok d’agir mais elle toucha le fameux ouvrage et la vit frissonner des pieds à la tête.

« Nan ! » Cria t’elle en s’emprisonnant le crane entre ses bras.

Les deux garçons regardèrent surpris ses yeux changer de couleur.

Plusieurs personnes autour d’une coupe posée sur un autel, chacune avec un couteau s’entaillant le bras droit et laissant couler le sang de la coupure dans le calice. Un long voile blanc s’échappa du mélange des neuf sangs différents et une silhouette commença à se dessiner mais une déflagration fit tomber les personnes qui étaient dans la pièce. Une vingtaine d’homme avec un signe étrange tatoué sur le front rentrèrent dans la pièce, murmurèrent et lancèrent de nombreux sorts sur les neuf personnes qui ripostèrent très rapidement mais sous le nombre ils finirent par être blessées puis tuées. La silhouette entourée d’une lueur blanchâtre vira au noir à la mort de la première des neuf attaqués et …

Sa vision avait été claire, pas de morceaux décousus comme la précédente. La scène qui c’était déroulé dans sa tête semblait venir du passé. Les neuf acteurs de sa vision lui rappelèrent la vieille légende de sa famille mais était ce réellement une simple légende.

« Qui es-tu ? » Demanda Havok.

Elle se souvint des garçons qui l’avait vu en train d’utiliser son pouvoir malgré elle. Suki ne pensa qu’à une chose. Fuir ! Elle se précipita à toute vitesse en direction de sa ville mais c’était sans compter le long file de métal qui fila jusqu’à elle et lui emprisonna une jambe, l’empêchant complètement de courir. Comment ce métal avait pu…

« Alors qui es-tu ? Suki Aydène, Somâ, Ryhan, Zelct, Masuda, Lefeyle, Velsiome ou Ashel ? » L’interrogea Havok.
« Comment… ? »

Suki les regardait abasourdi. Ses noms. Elle les connaissait tous mais il en manquait deux, Konoha et Detirne. Cette vision, ses noms, ses évènements. Cela ne pouvait être le fruit du hasard.

« Ryhan. » Murmura t’elle.

Ses liens de fer se desserrèrent et formèrent une balle qui voleta jusqu’au garçon brun.

« Je suis Havok Detirne et lui c’est Saladin Konoha. Nous étions en route pour te chercher quand nous avons eu tout un tas d’ennuis mais la chance a voulu que tu nous trouves et nous sauves par la même occasion. »
« Pourquoi me cherchiez-vous ? »
« Je vais te raconter ça mais commençons à avancer, la nuit est déjà bien avancée et je suis presser de trouver un lit. »

Ainsi Saladin lui raconta sa découverte de la prophétie, lui lut quelques passages clefs, le combat avec les Gobelins et Trolls et leurs pouvoirs. Elle écouta attentivement.

« Alors vous croyez que ceux qui vous attaquent sont ceux qui veulent vous empêcher de réaliser la prophétie. »
« Euh, on n'a pas eu le temps de pensé à ça. Hum, et toi c’est quoi ton pouvoir, on n'a pas trop compris quand il s’est manifesté. » Dit Havok cherchant à détourner la conversion.
« J’ai des visions du passé et du futur. En l’espace de quelques heures j’en ai eu deux. C’est rare. »
« Et tu as vu quoi ? » Demanda Saladin.
« La première c’est votre mort que j’ai vu…Du sang, une immense armée, des tas de morts et deux yeux rouges. Mes visions du futur ne sont jamais claires alors que celle du passé, je peux voir une scène entière. Celle que je viens d’avoir, neuf adultes versaient leur sang dans une coupe, une lueur transcendante c’est élevé et a pris la forme d’une silhouette mais des hommes sont rentrés et les ont attaqué. Ils sont tous mort et la lueur est devenue noire. »
« Neuf personnes… Nos ancêtres ? » Supposa Saladin.
« Fort possible. » Constata Havok.
« Nous arrivons ! »

****

Squallounet attendait patiemment que les deux descendants arrivent. Ils aimaient connaître les visages de ceux qu’il aurait à s’occupé. Souvent il déterminait à la tête de la personne ce qu’il allait leur faire. Slippou et Toulal vinrent le rejoindre un peu avant le levé du jour et lui donnèrent un peu de vin chaud qu’il ne but pas.

Il se redressa subitement. Des voix résonnaient dans la nuit. Une lente léthargie l’envahit quand son maître pris possession de son corps. Misterblade se servait souvent de lui pour observer certaines choses comme ici alors que lui était repoussé dans un coin de son esprit n’ayant plus aucun contrôle sur son corps.

Trois personnes apparurent et Squallounet pensa tout de suite que se ne pouvait être eux.

« Si, je le sens…Leurs magies, leurs sangs. Ce sont eux. »

Les murmures de son maître dans son esprit résonnèrent un certain temps et donnèrent l’impression à Squallounet d’être enfermé dans une salle où les mots résonnent à l’infini. Deux garçons et une jeune fille apparurent discutant doucement. Leurs visages étaient salles et couverts de sangs mais il grava leurs têtes dans ses pensées puis Misterblade repartit. Il s’écroula au sol éprouvé par ce contact et laissa échapper un soupir.

« Tiens, Suki sais-tu qui est celui de la famille Velsiome qui a le don et où il se trouve ? »
« Oui, c’est … »
« Monsieur ça va ? » Demanda le blondinet.
« On s’en fou Saladin ! Allons chez moi. »
« Sois un peu plus gentille Suki. »
« Je suis gentille là Havok… »

Squallounet sentait la tension de Toulal et Slippou à ses côtés. Il sourit gentiment comme il l’avait fait de si nombreuses fois devant sa glace pour s’entraîner. Ça ne venait pas naturellement chez lui.

« Je vais bien merci. » Dit-il d’une voix douce.

Les deux garçons lui tournèrent le dos et son sourire se mua en grimace ironique destinée à la jeune fille puis lui envoya un bisou et en se tournant, il eut un flash. Il vit une corde. Cette image le troubla et se retourna mais la fille était partit rejoindre les autres. Il débloquait ce dit-il.

****

« Alors où est-il ? »
« Il se trouve dans une Académie au Nord de la ville. » Répondit Suki.
« Qui ? » Demanda Saladin qui n’avait pas capté de quoi ils parlaient.
« khyos Velsiome. »

Havok
Maître Supérieur Niveau 9
Maître Supérieur Niveau 9
Messages : 2086
Inscription : 24 janv. 2004 22:39
Localisation : Qu'importe ... ?
Finaland  :

Messagepar Havok » 22 sept. 2005 10:28

Clap clap XD Sérieux j'adore j'ai pas laché l'écran des yeux en la lisant !
Sérieux bravo Lupidoudounette !
Vivement la suite !
Et khyos va être content qu'il y ait pas de majuscule à son nom XD
Image

saladin
Banni
Messages : 974
Inscription : 20 nov. 2004 15:04
Localisation : 7ème ciel-Midgar
Finaland  :

Messagepar saladin » 22 sept. 2005 18:46

Bon je vais pas faire le même chaque fois hein XD, j'aime toujours autant, et euh rouge comme une pivoine trop pas xD. JE ne me laisse pas amadouer par la gente féminine(que Kupo =D)xD.
Donc ouais, j'attend surtout de connaître bien tous les persos, du moins les principaux, surtout leurs pouvoirs respectifs, pour l'instant c'est original et j'aime ça xD.
C'est quoi ceux qui sont soulignés ?OO Tu les rajoutes ?
Enfin vite le prochain chapitre XD, aussi long que celui-ci ^^!
Pis j'suis encore blessé xD, après deux chapitres xD, enfin...=D
Image

Havok
Maître Supérieur Niveau 9
Maître Supérieur Niveau 9
Messages : 2086
Inscription : 24 janv. 2004 22:39
Localisation : Qu'importe ... ?
Finaland  :

Messagepar Havok » 22 sept. 2005 19:09

Bah t'es télékinesiste, pas George Clooney dans Urgences XDXD (ca serait cool n'empech dans la fic "DEUX CC DE MORPHINES ON INTUBE XD"
Et j't'ai cautérisé la plaie XD DONC ARRETE DE TE PLAINDRE XD
Nan mais oui la suite quoi XD
Image

squall59
Disciple Niveau 4
Disciple Niveau 4
Messages : 380
Inscription : 20 mars 2004 18:54
Localisation : Regarde bien, j'suis pas très loin...BOUH..XDD
Contact :
Finaland  :

Messagepar squall59 » 25 sept. 2005 10:43

Toujours aussi génial...mais le problème, c'est que cette fois, c'est une fin de chapitre genre fin de saison de "Lost" xDDD

Non mais sérieux la description que tu fais de moi...ben...ben c'est exactement ça xD et j'adore le coup du bisou à l'attention de Suki :D

Vivement la suite et c'est bien que tes chapitres deviennent de plus en plus long...courage pour les autres =)
Image
Image


Revenir à « Fan-Fics »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités