Vous êtes ici : AccueilFinal Fantasy 11Atlas de Vana’dielFief des Sauvages Mamool Ja

Fief des Sauvages Mamool Ja

Fief des Sauvages Mamool Ja

Cette épaisse forêt tropicale est la région où les sauvages Mamool Ja se sont installés. Ces bois grouillant de vie sous toutes ses formes ont permis à ces Hommes-bêtes d’établir leur société et d’ériger Mamook, leur capitale.

Bois de Wajaom

Bois de Wajaom

Ces bois recouvrent une grande partie des terres à l’ouest de la capitale impériale. Le nom “wajoam” signifie “abondance” dans l’ancien langage d’Aht Urhgan, ce qui convient parfaitement pour cette forêt qui recouvre même une partie de la futaie de Bhaflau au nord. Autrefois, les tours de guet et les patrouilles régulières permettaient aux enfants d’aller cueillir des baies sans encombre. Malheureusement, ce sont les Mamool Ja qui s’en servent aujourd’hui pour attaquer la capitale impériale.

Camps d’Entraînement Mamool Ja

Camps d’Entraînement Mamool Ja

Situés au sud du fief, les camps d’entraînement sont utilisés par les Mamool Ja pour développer leurs compétences au combat. C’est également ici qu’ils mettent au point leurs nouvelles stratégies de guerre contre l’empire.

Mamook

Mamook

La capitale des Mamool Ja, Mamook, a été construite profondément dans la forêt à l’intérieur de la péninsule ouest de l’Empire d’Aht Urhgan. Pour lutter contre les parasites, les Mamool Ja brûlent chaque année les structures en bois et les reconstruisent aussitôt. Les décorations en métal, tout comme les équipements, sont façonnés par les prisonniers. Des pierres sacrées sont déposées dans chaque zone de la ville, afin de protéger les Mamool Ja du mal.

Sanctuaire de Jade

Sanctuaire de Jade

Accessible uniquement via un terrier souterrain de Mamook, sur la côte ouest de la futaie de Bhaflau, cette tombe est un lieu sacré pour les Mamool Ja.

Souterrains d’Aydeewa

Souterrains d’Aydeewa

Ce gigantesque réseau de tunnels repose sous les bois de Wajaom. Les très nombreuses plantes souterraines qui recouvrent ses parois lui donnent un aspect singulier que l’on ne retrouve pas à la surface. Ces souterrains étaient autrefois utilisés par la civilisation disparue d’Olduum, jusqu’à ce que l’océan n'engloutisse la quasi-totalité du site. Ces ruines étaient entretenues par l’empire jusqu’à ce que la menace mamool ja ne les force à l’abandonner.

Écrire un commentaire

Vous devez être inscrit(e) et connecté(e) pour pouvoir poster un commentaire.
Inscrivez-vous dès maintenant !