Vous êtes ici : AccueilFinal Fantasy 7 RemakeIntroduction

Introduction

Final Fantasy VII Remake

Final Fantasy VII Remake, l’évocation seule de ce titre est parvenue à faire fantasmer de nombreux joueurs durant de nombreuses années. Un fantasme attendu et espéré par les fans que les développeurs de Square Enix ont su concrétiser.

Vous souvenez-vous ce que vous faisiez le 16 juin 2015 dans la nuit ou très tôt le matin ? Il y a de fortes chances que vous ayez assisté à la conférence de PlayStation à l’E3 ou que vous vous soyez levé le matin en découvrant votre fil d’actualité en ébullition.
Même si les rumeurs étaient incessantes avant ce jour, c’est lors de cet E3 qui restera légendaire que Square Enix a levé le voile sur le tant attendu Final Fantasy VII Remake et ainsi provoqué la folie dans la salle de conférence et sur Internet partout dans le monde.

Inutile de trop s’attarder sur le scénario, c’est globalement le même que celui de Final Fantasy VII même si Square Enix a promis une réécriture de l’histoire originale avec des ajouts pour rendre le tout encore plus cohérent et profond. On peut donc s’attendre à des surprises et nouveautés !

Cependant, pour les nouveaux venus et pour le plaisir de se remémorer, on vous met le pitch officiel du jeu qui débute cette aventure extraordinaire :

L'énergie mako est la source de vie de la planète.

Dans la mégalopole de Midgar, elle est puisée grâce à huit réacteurs mako qui la transforment en électricité pour le bien-être de la population.

Cette activité a permis à la compagnie Shinra d'asseoir son pouvoir sur le monde, mais contre elle se dresse Avalanche, un groupuscule prêt à tout pour protéger la planète.

Cloud Strife, un ancien membre du SOLDAT, les troupes d'élite de la Shinra, a été engagé en tant que mercenaire pour participer au sabotage du réacteur mako nº 1.

Pendant qu'il essaie de s'enfuir à travers les rues du secteur 8, fortement touchées par l'explosion du réacteur et les incendies, il a une vision d'un ancien ennemi qu'il croyait mort.

Cette ombre d'un passé qu'il aimerait oublier amène Cloud à faire la rencontre d'une jeune vendeuse de fleurs.

Elle lui donne à cette occasion une fleur qui signifie « retrouvailles ».

Mais à cet instant, ils sont tous deux assaillis par d'étranges entités : les gardiens du destin.

Le combat pour sauver la planète a commencé.

Le fait marquant de ce Remake vient surtout de son format en plusieurs parties, une notion que les fans ont mis beaucoup de temps à comprendre et accepter. Final Fantasy VII Remake « partie 1 » s’attardera uniquement sur la ville de Midgar et donc une infime partie du jeu complet tel quel nous le connaissons. Les développeurs promettent toutefois une durée de vie similaire à un Final Fantasy numéroté avec son lot de quêtes annexes. La ville de Midgar a été entièrement retravaillée pour être encore plus réaliste et immense.

Côté gameplay nous nous éloignons évidemment du tour par tour traditionnel pour venir à un système d’A-RPG plus actuel et qui a fait ses preuves dans Final Fantasy XV et surtout Kingdom Hearts dont Final Fantasy VII Remake s’inspire. Nous avons toujours le contrôle de 3 personnages et la possibilité de switcher entre eux à l'envi pour varier les styles de combat.

Malgré cette nouvelle approche qui peut faire peur à certains, la jauge ATB est toujours présente et elle se remplira au fur et à mesure des coups assénés à l’ennemi. Une fois la jauge ATB remplie, il sera alors possible d’utiliser les compétences spéciales de chaque personnage, les sorts ou autres actions. Oui, il y a bien des sorts et même des invocations ! Le système de matérias est toujours présent et elles s’utilisent de la même façon que dans FFVII.

Square Enix a conscience que le système de jeu de Final Fantasy VII a fait partie de son succès et que les fans conservateurs craignent ce tournant dans un style plus action. Pour répondre à ces craintes, l’ajout d’un mode de jeu « classique » a été imaginé dans ce Remake pour remplacer le tour par tour. Dans ce mode de jeu, vos personnages se déplacent et agissent seuls tandis que le joueur n’aura à gérer que le menu des attaques spéciales, sorts, objets etc.

Pour l’aspect musical, un autre élément légendaire de Final Fantasy VII et son virtuose Nobuo Uematsu, l’OST du jeu original a été complètement réarrangée par Masashi Hamauzu et Mitsuto Suzuki pour le Remake. Nobuo Uematsu est évidemment toujours dans le projet et il signe notamment le titre inédit "Hollow", la chanson thème du jeu, interprété par Yosh.
De ce qu’on a pu en entendre dans les différents trailers ou la démo du jeu, nul doute que ces musiques sauront rendre hommage au travail du maître tout en saisissant le joueur de nouvelles émotions !

Final Fantasy VII Remake est incroyablement beau, comme chacun l’a rêvé et espéré. Le jeu est passé par plusieurs versions et l’aide d’autres studios pour arriver à un rendu totalement satisfaisant et mettant bien en avant chacun des personnages et surtout les environnements du titre. Même si les personnages de Final Fantasy VII ont déjà eu droit à de nombreuses versions réalistes par le passé, la mission était ici périlleuse pour tous ceux qui ont connu le jeu et ses graphismes cartoonisés en polygones sur des fonds en 3D.

Tous ces points font de Final Fantasy VII Remake un défi de taille pour Square Enix, que les fans attendent forcément au tournant. Ressortir un jeu culte pour toute une génération et prendre le risque de le réécrire et lui offrir un lifting graphique et dans le système de jeu, la tâche est de taille, mais Square Enix a su réunir une grande partie de l’équipe originale du jeu, menée par Yoshinori Kitase et Tetsuya Nomura, pour assurer un héritage fidèle et digne de ce nom à ce chef d’œuvre gravé dans l’histoire.

Pour le moment nous n'aurons qu'une partie du jeu final et nous ne savons toujours pas en combien d'épisodes cette compilation se terminera, les développeurs non plus d'ailleurs. La mission est périlleuse mais ils prouvent avec ce format qu'ils ne veulent rien laisser de côté et prendre le temps pour offrir leur nouvelle vision de FFVII. Ce premier épisode n'est qu'un commencement, le fameux Remake est lancé !

Dates de sortie PS4
Japon 10 avril 2020
États-Unis 10 avril 2020
France 10 avril 2020

Les commentaires

  • commentaire par Niamor le 19.04.2020 à 18h51

    Pour répondre à Nyk0, j'ai eu la même sensation que toi sur les 4 ou 5 premieres heures, je n'ai pas vraiment ressentis les même choses que sur l'original. Mais comme tu dis j'avais 12 ans lors de l'original, j'en ai 33 maintenant. Ma vision n'est plus la même, les habitudes de jeux non plus, et puis on peut pas vraiment comparé en si peu de temps de jeu.

    Cependant j'ai continué à y jouer (pour 70 balles autant aller au bout), et j'ai retrouvé ce qui pour moi définis bien ce jeu qu'est FF7. Une bone dose d'humour, beaucoup de fond (un vrai discours), encore applicable malheureusement au contexte politique et economique actuel plus de 20 ans après, et surtout du drame. Car c'est bien ça FF7, c'est un drame, un drame écologique, un drame social et un drame amoureux. Et on retrouve bien tout ces éléments dans le remake. Alors oui les combats ne sont plus les mêmes (même si les mécaniques de jeux sont vachement proches tout de même), l'histoire est sur-développée (et c'est très bien !), et on a quelques passages à vide, mais dans les grandes lignes, je pense que ce remake de FF7, quel que soit le nombre d'opus au final pour venir à bout de l'histoire original, sera au moins à la hauteur de son predecesseur. 

  • commentaire par Nyk0 le 11.04.2020 à 16h42 (Modifié)

    Salut tout le monde, pour ma part ayant reçu le jeu lundi et commencé que hier (4h environ), je ne vais pas dire être totalement subjugué mais plutôt surpris de la mouture qui nous a été pondu, système de combat reforger pour correspondre a son temps, plutot intuitif d'utilisation, les graphisme on a pas besoin de paraphraser des lustres dessus, apres ce qui est ambiance de l'opus original, je dois dire qu'elle est pas similaire à ce que j'ai pu ressentir à l'époque, peut-être du à l'âge, ma psychologie, ma façon de ressentir les sentiments retranscrit différentes . En gros la maturité acquise depuis la sortie de FF VII premier du nom. Donc je vous dis à tous, les rageux : l'homme évolue, la société évolue donc forcément le jeu video aussi un bête remake avec juste des changements de graphisme n'aurais donc eu aucun intérêt ce jour. So just play and enjoy please.

  • commentaire par Yunuslee le 11.04.2020 à 14h19

    Le précédant il était mieux je veux dire, l'original !

  • commentaire par Yunuslee le 11.04.2020 à 14h19

    Kel honte les gars vous avez rajouter un bete jeu de bidon vous avez creer toute une section pour le truc ca a plus rien a voir hein kel honte !

Écrire un commentaire

Vous devez être inscrit(e) et connecté(e) pour pouvoir poster un commentaire.
Inscrivez-vous dès maintenant !