Vous êtes ici : AccueilInformationsBahamut

Final Fantasy XII

Dans Final Fantasy XII, Bahamut, à l’instar de ses acolytes Ifrit, Shiva et Léviathan, est le nom donné à un vaisseau de la flotte archadienne. Il est le vaisseau le plus massif et le plus puissant de toute l’armée. La forteresse du ciel sert de base à Vayne et fait office de donjon final du jeu.

Même si Bahamut ne fait pas d’apparition en tant que dragon dans le jeu, on y fait clairement référence. En plus de l’airship, le boss final du jeu, Immortalis, lui ressemble fortement et possède les 3 attaques suivantes :

  • Megafission, empruntée à Bahamut ;
  • Gigafission, empruntée à Néo Bahamut ;
  • Terafission, empruntée à Bahamut Zéro.

Final Fantasy XII: Revenant Wings

Cette fois-ci le dragon apparaît dans le jeu, en chair et en os. Bahamut est invoqué par le Juge Ailé suite au combat contre Bélias dans les cavernes de Yapih. L’invocation prend alors son envol pour abattre sa lance contre Muruc Cashuac, la Mer Céleste, et la brise en une multitude d’îles célestes.

Durant le combat final contre Feolthanos Exalté, Medhi Feolthanos invoque Bahamut quand il perd une partie de ses HP. Il faut le battre assez vite sous peine de subir l’attaque Mega Flare de plein fouet.

Bahamut est une invocation volante de rang 3 de type non élémentaire. On peut l’obtenir lors de la mission 79 : les Ailes de la Nuit. L’équipe doit d’abord affronter plusieurs invocations de rang 3, qui sont Ifrit, Shiva, Ramuh et Titan, avant que le dragon apparaisse. Il possède deux attaques : Griffes de Bahamut, qui attaque tous les ennemis en face de lui, et Mega Flare qui attaque tous les ennemis dans une aire donnée et inflige l’altération d’état Paralysie.

Final Fantasy XIII

Dans ce titre, Bahamut est l’Eidolon de Fang. Les Eidolons sont des créatures qui apparaissent aux L’Cie quand ces derniers ne savent plus quoi faire et font face au désespoir, afin de leur servir de salut. Bien évidemment, il faut affronter son invocation afin de survivre, et de gagner son aide.

Bahamut apparaît devant Fang à la fin du chapitre 10 dans la Sacristie de la Cinquième Arche, lorsque cette dernière ne souhaite pas combattre la tâche qui lui a été confiée et veut détruire Cocoon afin de ne pas se changer en Cie’th et protéger Vanille.

Lightning et Vanille seront là pour vous aider, et vous en aurez besoin. Comme tout combat d’Eidolons, l’invocateur subit l’altération d’état Glas, qui lance un compte à rebours avant le Game Over. Bahamut est très violent et vous devez penser à vous protéger autant que possible, et dès qu’il relâche un peu la pression, en profiter pour donner tout ce que vous avez.

Lorsque que l’on invoque Bahamut en combat, il prend sa forme humanoïde afin de nous aider. Il possède de nombreuses et puissantes attaques physiques et magiques, et en mode Symbiose, Fang chevauche Bahamut qui a pris une apparence plus classique, un dragon. Son attaque ultime est toujours « Megafission ».

Final Fantasy XIII-2

Dans la suite du treizième opus, on voit surtout une déclinaison de Bahamut. Caius Ballad a la possibilité de se transformer en Bahamut du Chaos, une version noire et maléfique de Bahamut. On a l’occasion de l’affronter plusieurs fois au cours de l’histoire :

  • La première est le premier combat de boss du jeu, qui fait aussi office de tutoriel. On peut le croiser sous ses deux formes, Classique et Symbiose ;
  • La seconde est lors de l’affrontement final. Il est la première des différentes formes de Caius qui constitue le combat de fin ;
  • La dernière est lors du DLC scénarisé « le Requiem de la Déesse ». Le DLC propose de combattre Caius dans le Valhalla ainsi que Bahamut du Chaos.

L’ultime boss du jeu est aussi une forme dérivée de Bahamut : Bahamut du Néant. Ce dernier est secondé par Bahamut Ambre et Bahamut Grenat. Pour pouvoir frapper Bahamut du Néant, il faut d’abord éliminer ses deux généraux, mais Bahamut Ambre résiste aux attaques magiques et Bahamut Grenat aux attaques physiques. Cela fait, vous avez le champ libre jusqu’à ce que Bahamut du Néant les fasse réapparaître. Au cours du combat, l’ennemi principal est susceptible de lancer un compte à rebours, qui lancera une attaque en fonction du nombre de dragons sur le champ de bataille. Gigafission pour un Bahamut, Terafission pour deux et Exafission pour les trois.

Cependant on peut aussi voir Lightning invoquer Bahamut lors de la bataille du Valhalla au début du jeu.

Lightning Returns: Final Fantasy XIII

Bien qu’étant incapable de se transformer, Caius est capable d’invoquer Bahamut du Chaos afin de l’aider. Bahamut fait une brève apparition dans la cinématique finale, lorsque Lightning demande l’aide aux Eidolons pour la bataille finale.

Final Fantasy XIV

Dans Final Fantasy XIV, Bahamut est l’élément de transition, la clef qui a permis à Square Enix de passer du très controversé Final Fantasy XIV 1.0 à A Realm Reborn.

La version 3.0 de l'extension Heavensward nous apprend que Bahamut était le premier des 7 enfants de Midgardsormr, le Dragon Originel venu des étoiles (d’après les légendes éorzéennes). Avec sa sœur et épouse, Tiamat, seconde fille du premier dragon, Bahamut engendra et gouverna les Méradyciens, un des différents peuples de dragons. Lors de l’apogée de l’ancien Empire Allagois (c'est-à-dire durant la 3ème Ère Astrale), une guerre se profila contre Bahamut et son peuple. Le premier fils du dragon originel périt dans cet affrontement, au grand dam de Tiamat. Profitant du chagrin des Méradyciens et de leur souveraine, les Asciens (une race très ancienne) les poussèrent à réaliser le rituel d’invocation en leur promettant que Bahamut ressusciterait grâce à cela. Bien entendu, ce qui en résultat ne fut pas Bahamut mais une version pervertie de celui-ci, qui ne souhaitait que la destruction. Avec l’aide de la magie des Asciens, les Allagois réussirent à enfermer Bahamut dans une lune artificielle nommée Dalamud, et s’en servirent comme source d’énergie. Afin d’éviter que le dragon disparaisse, les Allagois commencèrent alors à maltraiter les Méradyciens, qui commencèrent à prier régulièrement.

Des millénaires plus tard (lors de la version 1.0 de Final Fantasy XIV), alors que l'empire de Garlemald essaie de prendre le contrôle d’Eorzea, il se frotta à une résistance insoupçonnée. C’est alors que le général de la 7ème légion impériale de Garlemald, Nael van Darnus, initia le projet Météore. Ce projet avait pour but de faire s’écraser Dalamud sur Eorzéa afin de tuer toutes les tribus bestiales et les habitants pour faire disparaître définitivement la menace des Primordiaux (dieux protecteurs de chaque race). Seulement, le plan ne se passa pas exactement comme prévu : Bahamut, qui était prisonnier à l'intérieur de Dalamud, subjugua Nael et fit en sorte que la chute de la lune artificielle le libère.

Le dragon, fou de rage, commença alors à tout détruire et les dégâts furent considérables. Afin de stopper Bahamut, le sage Louisoix invoqua Althyk, dieu du temps, et envoya les guerriers présents (et par extension les joueurs) 5 ans dans le futur (au début de A Realm Reborn), lui permettant de se battre sans avoir peur des dommages collatéraux. Afin de battre Bahamut, Louisoix invoqua partiellement les Douze (Dieux Protecteurs d'Eorzéa) afin de sceller à nouveau le fléau qui venait de s'abattre. Malheureusement, cela échoua, et la puissance invoquée fusionna avec l'Elezen, ce qui le transforma en Phoenix, le Primordial des 5 races. Sous cette forme, il réussit à détruire l'enveloppe physique de Bahamut mais pas son cristal, et finit par être alors subjugué. Cela marque la fin de la 6ème Ère Astrale et le début de la 7ème Ère Ombrale.

Plus tard, dans la version 2.4 de A Realm Reborn, Bahamut peut être affronté dans les Vestiges de Dalamud. Ce dernier a commencé sa régénération, et nous devons donc l’arrêter. Cependant, Nael Van Darnus, devenu Nael Deus Darnus après avoir fusionné avec l'Ether, et le Primordial Phénix, alors subjugués par Bahamut, le protègent. Suite à un combat difficile, Bahamut est définitivement vaincu.

Final Fantasy XV

Dans Final Fantasy XV, Bahamut le Draconéen est l’Astral connu comme le dieu de la guerre. Il est la déité la plus importante dans l’histoire d’Eos au vu de ses actions. Lorsqu’Ifrit déclara la guerre aux habitants de Solheim après leur trahison, les autres Astraux rentrèrent en conflit avec lui. La bataille atteint son paroxysme lorsque Bahamut et Ifrit se firent face et que cela se solda par la mort du dieu du feu.

Suite à la propagation de la peste des étoiles, les dieux décidèrent d’agir. C’est ainsi que Bahamut choisit deux humains qui devinrent le premier Oracle et le premier roi du Lucis. L’Oracle obtint le pouvoir de guérir les gens touchés par la peste des étoiles, de communier avec les Dieux, ainsi qu’un trident appartenant à Bahamut . Le roi du Lucis obtient lui l’anneau des Lucii, le cristal et la tâche de le protéger. A la mort de chaque roi du Lucis, l’anneau absorbe leurs âmes et pouvoirs afin que le roi élu, le Roi de la Lumière, puisse s’en servir afin d’éradiquer complètement la menace de la peste. Bahamut entra alors dans un long sommeil au sein du cristal.

Bien des siècles plus tard, le cristal fut volé par l’empire de Nilfheim et le dernier héritier en date des rois du Lucis, Noctis Lucis Caelum, parti à sa recherche. Lorsqu’il le retrouva dans la capitale de l’empire, il entra dans le cristal et réveilla Bahamut qui lui expliqua sa destinée et la façon de ramener la Lumière. Suite à cette discussion, Noctis entra en stase pendant 10 ans dans le cristal afin d’en absorber le pouvoir.

Pendant ces dix années, les membres des lames royales (une unité de guerriers d’élite du royaume du Lucis qui trahit son allégeance) essayèrent de réparer leurs torts devant la fin du monde. Ils firent tout leur possible pour préserver le monde devant l’avancée des Ténèbres et cherchèrent à retrouver et protéger Noctis. En arrivant sur l’île d’Angelgard, Bahamut se manifesta et affronta directement les lames royales en les qualifiant de traîtres. Mais ces dernières réussirent à regagner son respect par le combat et protégèrent l’île de tout danger pendant plusieurs années, gardant ainsi Noctis sauf jusqu’à son réveil. Plus tard, lors de la bataille finale, Ifrit se manifesta de nouveau et fit face à Noctis. Durant ce duel contre l’Astral rénégat, Bahamut apparut en personne pour en finir.

Dans Final Fantasy XV, Bahamut a donc un rôle des plus importants puisque c’est lui qui est responsable du destin de la lignée des Nox Fleuret (les Oracles) et des Lucis Caelum (les Rois du Lucis). Cependant, Noctis ne peut invoquer le Draconéen qu’une seule fois, lors du combat contre Ifrit et son attaque se nomme « Épée Ultima ». Il ne peut pas non plus être affronté dans Final Fantasy XV, mais le DLC « Frères d’armes » le permet, en tant que boss final. Ce Bahamut sort du lot puisque, contrairement au reste de la saga, il semblerait qu’il s’agisse d’un humanoïde qui porte une armure ressemblant à un dragon et non un dragon lui-même.

Spin-off de Final Fantasy

Final Fantasy Type-0

Bahamut est un des Eidolons que le Dominion de Rubrum peut invoquer. Comme pour les autres invocations, il existe beaucoup de Bahamut différents mais seuls deux d’entre eux sont jouables : Bahamut et Néo-Bahamut. Bahamut Zéro est aussi jouable mais uniquement de façon temporaire lors de la mission « la Bataille de Judecca » du chapitre 5.

Pour obtenir l’eidolon Bahamut, il faut faire la mission « La prise de Concordia » lors du chapitre 5 en difficulté Aspirant en New Game +. Pour Néo-Bahamut, il faut faire l'opération « L’insaisissable Colonel Faith », toujours au cours du chapitre 5, en difficulté Officier, toujours en New Game +. Bahamut possède l’attaque « Megafission », Néo-Bahamut « Gigafission », et Bahamut Zéro peut faire « Terrafission » si l’on charge « Megafission » assez longtemps.

Dissidia -012- Final Fantasy

Encore une fois, il s’agit d’une invocation. Comme la plupart d’entre elles dans ces deux jeux PSP, il existe une version manuelle et une automatique.

Sa version Automatique montre l’artwork du dragon de Final Fantasy X. Dans Dissidia, il s’active quand vos BP sont à ½ de leurs points d’origine ou moins, et augmente les BP de 20 points pendant une courte période. Elle s’obtient durant l’Odyssée du Destin VIII, sur le troisième échiquier. Dans Duodecim [012], elle s’active dans les mêmes conditions mais augmente les BP de 75 points pendant une courte durée. Elle se trouve dans le « Gateway of the Damned » du Chapitre 10 du scénario 013.

La version Manuelle utilise l’artwork de Final Fantasy III. Dans Dissidia, elle augmente les BP de 40 points durant une courte durée et s’obtient dans l’Odyssée du Destin VIII, sur le deuxième plateau. Dans Duodecim [012], elle augmente les BP de 99 points durant une courte période et s’achète dans la boutique du Moogle pour 60 KP.

Dissidia Final Fantasy NT

Dans Dissidia NT, le système d’invocation a été entièrement revu. Cette fois-ci, elles apparaissent en chair et en os sur le terrain et attaquent l’équipe adverse pendant un temps donné. En plus de cela, chaque invocation possède un effet passif permanent avant invocation, et un second après. Bahamut ne déroge pas à la règle.

Dans ce titre, Bahamut permet d’augmenter la vitesse de chargement des capacités Ex uniques. Après son appel, il permet également de faire prolonger la durée des effets des capacités Ex uniques. Sur le terrain, il utilise son attaque « Megafission » pour attaquer.

Dissidia Final Fantasy Opera Omnia

Dans ce jeu mobile se passant dans le même univers que Dissidia NT, Bahamut est également présent. Afin de pouvoir l’obtenir, il faut vaincre le boss Dark Bahamut lors de l’événement temporaire « Trial of Bahamut ». Dark Bahamut est également un boss lors du Chapitre 08 en mode difficile.

Bahamut en tant qu'invocation, au niveau maximal, permet d'augmenter de 5% le bonus de Bravoure obtenu lorsque le joueur Break un ennemi, pour un maximum de 100%. Lorsqu'il est invoqué par le joueur, il provoque 4000 dégâts magiques de Bravoure et augmente de 80% les attaques non élémentaires.

World of Final Fantasy

Dans l’univers de World of Final Fantasy, il n’existe pas un seul mais plusieurs Bahamut. Au cours de l’aventure, nous croiserons le chemin de Tiababylo et Brandelis.

Tiababylo est connu comme étant l’un des membres de la « Dyade maléfique » et a terrorisé le monde de Grymoire pendant de nombreuses années. Il s’agissait en fait d’un myrage invoqué par Lann et Reynn dont ils ont perdu le contrôle. Il connaît personnellement Brandelis avant qu’il ne devienne un Chevalier d’Exnovem. Dans le jeu, nous l’affrontons au cours du chapitre 22 lors de la mission « La Dyade maléfique » et, une fois vaincu, il devient notre allié. Il possède bien entendu son attaque signature « Megassion » qui a la particularité de faire un nombre de dégâts inversement proportionnel au nombre de PV et de PA.

Brandelis quant à lui était également un Bahamut. Afin de devenir un chevalier d’Exnovem, il a dû fusionner avec un être humain et une entité de l’univers extérieur. Ce faisant, il est devenu l’égal d’un dieu et peut transcender les dimensions. Lorsque Lann et Reynn ont utilisé la porte Ultima pour la première fois, il en a profité pour arriver sur Grymoire. Comme tous les chevaliers d’Exnovem, son but est de détruire tous les mondes A (les mondes créés par le dieu créateur Alexandre). Pour y arriver, il compte forcer Lann et Reynn à ouvrir la porte Ultima une nouvelle fois afin que les Mêkha envahissent Grymoire. Il est le chevalier d’Exnovem EX9 N°II-5.

Final Fantasy Crystal Chronicles: The Crystal Bearers

Bahamut est ici un boss invoqué par Amidatelion. Le Yuke fait appel au dragon pour garder Layle et Keiss éloignés. Bahamut n’apparaît nulle part ailleurs et sert juste à montrer l’étendue des pouvoirs d’Amidatelion. Après l’avoir vaincu, on peut choisir l’emblème « Frappe de Bahamut » sur la veste de Layle.

Final Fantasy Tactics

Lors de la bataille 45 « Inside of Igros Castle », Adrammelek peut invoquer le dragon tant convoité. Un invocateur a 20% de chance d’apprendre l’invocation s’il survit à son attaque. L’invocation nécessite 1200 JP pour l’apprendre et coûte 60 MP. Elle fait partie des invocations avec le plus de portée et utilise toujours l’attaque « Megaflare ».

Final Fantasy: The 4 Heroes of Light

Bahamut est un boss optionnel que l’on rencontre au 80ème étage des « Moonsand Ruins ». Il attaque avec 2 éléments : Feu et Lumière et absorbe ce dernier. De plus, il ne possède pas de faiblesses et a énormément de points de vie. Un long combat est à prévoir. Contrairement aux autres jeux, il n’a pas son attaque signature dans ce titre. Une fois vaincu, l’objet rare « Orihalcon » est à vous.

Final Fantasy Explorers

Bahamut apparaît dans Final Fantasy Explorers sous deux formes différentes : la version classique et la version anomale. Les deux créatures sont des Eidolons qui protègent le cristal de l’île d’Amostra.

Bahamut se situe dans la cime de Chaminil. On doit l’affronter lors des missions suivantes :

  • Mission 4* : Seigneur Céleste, Lance Légendaire ;
  • Mission 5* : La Glace et le Feu, L’Ouragan Griffu est de Retour ;
  • Mission 6* : Dragon Contre Dragon ;
  • Mission 8* : Pilonnage Céleste, Le Crépuscule des Dieux ;
  • Mission 9* : Feu Céleste Renforcé.

En le battant, nous pouvons obtenir les matériaux suivants :

  • Matériaux courants : Griffes du Néant ;
  • Matériaux rares : Ecaille Cristalline, Quartz Céruléen.

Bahamut Anomal se trouve au Pic de Dell’antoni. On doit le battre dans les missions suivantes :

  • Mission 7* : Le Dragon d’Or ;
  • Mission 10* : Le Pic du Danger.

Les matériaux qui suivent s’obtiennent en le battant :

  • Matériaux rarissimes : Ecaille Souveraine, Noyau Souverain, Lame Souveraine, Epine Souveraine.

Il est possible de se forger le set Caelum, qui possède la puissance de Ramuh, Diabolos et Bahamut, ainsi que l’accessoire Blason du Dragon (Magie +1).

On peut aussi posséder la magicite de Bahamut en utilisant le Flux Cristallin « Transmuer », ce qui permet d’utiliser à son tour, lorsque la magicite est équipée, le Flux Cristallin « Megafission ».

Theatrhythm (Curtain Call) Final Fantasy

Dans les jeux de rythme, Bahamut est une invocation. C’est l’invocation la plus rare parmi les cinq disponibles. On peut aussi l’invoquer durant les « Battle Music Sequence » en équipant votre personnage de l’objet « Bahamut’s Magicite ».

Dans Curtain Call, Bahamut est toujours une invocation. Il peut être invoqué, toujours avec le même objet, ou bien avec les personnages suivants en tant que leader : Rydia, Terra, Celes, Vivi, Grenat, Tidus, Yuna, Ashe, Hope, Vanille, Yuna#2, Chaos, Ace, Serah.





Cet article a été corrigé par Matt971.
Cet article a été encodé par ff fanatics.






par Pampino33 le 02.05.2018 à 18:11

Pour Stormblood ça existait pas au moment de la rédaction xD Pour Curtain Call oui j’ai oublié xD après c’est un simple boss, rien de transcendant 

par Harnek le 02.05.2018 à 03:08 (Edité)

Tu as oublié un élément dans FF14 ainsi que dans Theatrythm.

FFXIV Storm Blood: Depuis la 4.1, il y a un combat spécial appelé "Abîme infini de Bahamut", inaugurant la nouvelle difficulté "Fatal" du jeu où l'on affronte Gémellia (Twintania), Nael puis Bahamut, avec une ultime phase où il devient doré. Voici un lien vers une vidéo commentée en français (pas par moi).

 

Curtain Call: tu mets l'image du boss Bahamut SIN mais tu n'en parles pas, un oubli ?





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !