Vous êtes ici : AccueilLe siteLes News

Nos impressions sur Lost Sphear


Lost Sphear

:: Les impressions de Fat Chocobo

Nous avons été invités par Square Enix pour tester Lost Sphear sur PlayStation 4 et Nintendo Switch. Deux parties étaient disponibles : la première est le début du jeu jusqu’à un certain point et la seconde se déroule un peu plus loin dans l’histoire. Les deux parties se terminaient par un boss.

Après la première tentative de Tokyo RPG Factory avec I Am Setsuna, Tokyo RPG Factory a profité de cette expérience pour perfectionner sa recette et nous offrir un JRPG prometteur. Dans l’ensemble, cet aperçu nous a montré que le studio maîtrise techniquement son moteur. L’ensemble est réussi, que ce soit sur la console de Sony ou Nintendo. Petite information sur Switch, le jeu semble un peu plus lent que sur la PS4.

Lost Sphear
Lost Sphear

Le début du jeu plonge le joueur petit à petit dans son histoire. Tout commence dans un village où Kanata, le héros, doit aller chasser un monstre qui sème la pagaille. Après un petit détour, les héros découvrent que le monde disparait petit à petit. Kanata va devoir restaurer les parties du monde qui ont disparu en compagnie de ses alliés grâce aux artéfacts qui sont créées avec le pouvoir des souvenirs. Lost Sphear utilise la saison de l’automne avec des couleurs chaudes. La disparition d’un lieu est représentée par une espèce de neige avec des particules qui vont vers la Lune. La neige est le représentant de l’hiver, la saison qui arrive après. Cette particularité a pour but de montrer un monde qui est entraîné vers la destruction.

Lost Sphear
Lost Sphear

Le début est un peu lent et enfantin avec beaucoup de dialogues. Le sérieux n’arrive qu’un peu plus tard.  Le jeu ne bénéficie pas de doublage, mais de quelques sons pendant les combats et les musiques sont bien plus variées que le piano unique d’I Am Setsuna. La mise en scène des cinématiques a besoin d’un peu plus de travail. Il est étrange de voir des personnages disparaitre et réapparaitre comme si de rien n’était pour les besoins des scènes. Il faut un peu de temps pour s’y habituer.

Le point fort du jeu réside dans son système de combat. C’est un système au tour par tour où votre personnage est libre de se déplacer pendant son tour. Les combats sont très faciles au début et permettent de mieux comprendre ce système simple à utiliser, mais difficile à maîtriser. Le boss de la seconde partie nous a sérieusement donné du fil à retordre. Votre victoire passera par le placement de vos personnages et vos choix d’attaques. Il vous sera possible de voir les effets que vos personnages feront à vos ennemis et alliés, mais vous ne pourrez pas agir si votre ennemi fait une attaque de zone. Il existe également des Exomechs, des espèces d’armure que vos personnages peuvent équiper à tout moment pour aller plus vite dans l’exploration ou faire d’énormes dégâts en combat mais attention, c’est à usage limité. Il faudra les utiliser à bon escient et ne pas s’en servir n’importe comment. Lors d’un combat, une jauge se remplit au fur et à mesure et un cristal se met à briller une fois que la jauge est remplit. Il est possible de remplir jusqu’à trois cristaux. Ils permettent d’ajouter des effets supplémentaires à vos actions en appuyant sur la bonne touche juste avant que l’action soit effectuée. Les combats demandent vraiment de la réflexion et vous aurez le choix entre le mode Actif ou Semi-Actif en cas d’aisance ou de difficulté.

Lost Sphear
Lost Sphear

Lost Sphear nous a conquis lors de cet aperçu. Le jeu se voit plus ambitieux et plus passionnant que son prédécesseur. Un JRPG à l’ancienne qui pourrait bien plaire aux aficionados comme aux nouveaux venants. Avec une réalisation technique et artistique aux petits oignons, il sortira le 23 janvier 2018 sur PS4, Switch et PC.

:: Les impressions de ff fanatics

Prévu pour le 23 janvier 2018, Lost Sphear est annoncé comme la suite spirituelle de I am Setsuna, de par son style et surtout son studio, Tokyo RPG Factory, qui a développé ces deux jeux aux allures nostalgiques pour les fans de RPG traditionnels sur PS4, Nintendo Switch et PC !

Nous avons eu la chance de tester ce nouveau RPG pendant près d’une heure et demi à travers 2 situations. La première démo prenait place au début du jeu et nous a permis de découvrir le contexte et les bases de Lost Sphear. La deuxième partie du jeu que nous avons pu essayer se déroulait plusieurs heures après le début du jeu afin que nous puissions tester des mécaniques plus avancées du jeu.

Tout d’abord plaçons le contexte du jeu. Vous contrôlez un jeune garçon sans problèmes (même s’il fait des cauchemars de cataclysmes assez effrayants) nommé Kanata qui aide les habitants de la ville d’Elgarthe dans diverses taches accompagnés de ses amis Lumina et Locke. Mais alors qu’ils quittent le village un moment pour pêcher du poisson, à leur retour leur ville a entièrement disparu dans un gigantesque gouffre blanc lumineux. C’est alors qu’un personnage mystérieux apparait et que Kanata découvre qu’il possède le pouvoir de rétablir le monde grâce au pouvoir des souvenirs.

Lost Sphear
Lost Sphear

La première chose qui marque en lançant le jeu, c’est bien évidemment les graphismes qui rappelleront le style de I am Setsuna. Lost Sphear n’a pas la prétention d’être un grand jeu mais mise surtout sur la nostalgie des anciens RPG de Squaresoft, avec des environnements en 3D très propre et enchanteur et une vue du dessus sur des personnages aux traits mignons. Mais là où Lost Sphear se différencie de son prédécesseur, c’est dans ses environnements. Alors que I am Setsuna proposait des décors essentiellement enneigés, ces quelques minutes sur Lost Sphear nous ont montré un cadre plus automnal avec notamment la ville de départ appelée Elgarthe et une carte du monde avec des plaines et forets aux arbres jaunit. Dans la seconde démo nous avons pu parcourir d’autres environnements, notamment la cave de Sacred Rahet qui propose un milieu très rocheux, souterrain et Watt, l’immense capitale impériale, qui cette fois met en avant une civilisation moderne avec des machines, des armes et Airships. L’aspect d’automne du monde tranche d’ailleurs particulièrement bien avec les villes disparues et devenues toutes blanches comme neige.

Lost Sphear
Lost Sphear

Tous ces environnements peuvent évidemment être entièrement explorés, le jeu possède une carte du monde et plusieurs villes ou donjons dans lesquels vous pourrez passer des heures à y dénicher tous les trésors ou récolter des matériaux et ingrédients sur le sol. D’ailleurs, le début du jeu propose un mini-jeu de pêche (beaucoup plus rudimentaire que celui de Final Fantasy XV) afin de ramener du poisson et se nourrir. Si jamais vous vous perdez dans votre exploration, pas de panique, la touche R1 de la PS4 permet de discuter avec les membres de votre équipe à tous moments du jeu ainsi que vous rappeler l’objectif de votre mission.

Lost Sphear
Lost Sphear

Passons maintenant à l’élément le plus important de Lost Sphear, je parle bien sûr du gameplay. Tout d’abord les monstres apparaissent sur le terrain de jeu et les combats débutent en temps réel. Les puristes seront ravis, Lost Sphear est bien un RPG au tour par tour réinventés et aux mécaniques riches et intéressantes. Vous contrôlez une équipe de 4 personnages, que vous pouvez échanger avec vos personnages réservistes en cours de combat, que vous contrôlez à tour de rôle pour leur donner un ordre entre Attaque, Compétences et Objets. Lorsque vous aurez sélectionné votre action, vous pourrez déplacer le personnage librement sur l’aire de combat, ainsi un épéiste devra être proche de l’ennemi pour l’atteindre tandis qu’un mage ou archer pourra rester à distance grâce à la portée de ses attaques. Ces déplacements sont déjà un premier aspect de stratégie à prendre en compte, selon votre emplacement vos personnages seront plus ou moins vulnérables et certaines compétences attaqueront des zones différentes de la map et pourront même atteindre plusieurs ennemis en même temps. Evidemment les ennemis aussi pourront se déplacer et il sera même possible de les repousser en leur assénant une attaque.

Lost Sphear
Lost Sphear

Chacun des personnages possède 3 orbes bleus à gauche de leur avatar dans le menu de combat, ces emplacements se remplissent au fil des attaques et permet d’utiliser le mode Momentum. Lorsque vous aurez remplis une orbe de Momentum, chaque attaques de votre personnage sera précédé d’une aura bleue autour de lui, en appuyant sur Carré au moment de l’apparition de l’aura vous frapperez l’ennemis bien plus fort !

La grosse innovation de Lost Sphear vient des Exomechs, les armures méchas de vos personnages. Après avoir remplis la jauge en bas à droite de l’écran, appuyez sur la touche L1 et votre personnage se transformera en Exomechs avec de nouvelles attaques dévastatrices. Chaque Exomechs a son style de combat et ses aptitudes qui sont évidemment limitées par l’utilisation de cette jauge. La particularité de ces armures est qu’elles peuvent également être utilisées en dehors des combats afin d’utiliser des compétences utiles à votre progression, comme par exemple détruire des rochers sur votre passage.

Lost Sphear
Lost Sphear

Avec sa patte graphique, ses musiques agréables et un gameplay riche et pas si simple à appréhender, Lost Sphear m’a charmé et donné envie de plonger dans cet univers. A l’heure des super productions AAA, Lost Sphear se présente comme une bouffée d’air nostalgique et originale qui mérite de s’y intéresser.

 





Cette news a été postée le 11.10.2017 à 16:09 par ff fanatics.
La source de la news est le site Finaland.
Cette news a été lu 949 fois.
Il y a 2 commentaires.






par okaido le 11.11.2017 à 16:32 (Modéré)

Lost Sphear c'est une sorte de remake de Chrono Tigger

par matCloud51 le 11.10.2017 à 19:15

Merci pour ces impressions sur ce jeu. Belle description du jeu dans sa globalité.  Ça donne envie de l'essayer !!





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !




Concernant Lost Sphear
» 24.10.2017 à 19:05 : Trailer de scénario pour Lost Sphear
» 20.10.2017 à 14:10 : Paris Games Week 2017 : le line-up de SE
» 11.10.2017 à 16:09 : Nos impressions sur Lost Sphear
» 23.09.2017 à 23:52 : TGS 2017: Beaucoup de vidéos pour Lost Sphear
» 22.09.2017 à 17:45 : Square Enix : le rapport annuel
» 14.09.2017 à 01:04 : Square Enix au Nintendo Direct (14/09/17)
» 01.09.2017 à 12:00 : Le line-up de Square Enix pour le TGS 2017
» 01.09.2017 à 00:11 : Nouveau trailer pour Lost Sphear
» 25.07.2017 à 16:12 : Lost Sphear se dote d'une date de sortie
» 28.06.2017 à 13:14 : Japan Expo 2017 : Line-up de Square Enix
» 30.05.2017 à 11:49 : Tokyo RPG Factory annonce Lost Sphear

Le reste de l'actualité (archives)
» 15.12.2017 à 21:59 : FFXIV - 40e LLP sur la mise à jour 4.2
» 15.12.2017 à 10:31 : Dissidia NT : Trailer du Jump Festa et plus
» 12.12.2017 à 15:25 : FFBE : Annonces de la Fan Festa Los Angeles
» 12.12.2017 à 14:40 : Final Fantasy XV : Patch de décembre
» 10.12.2017 à 22:25 : Romancing SaGa 2 daté sur toutes les consoles
» 06.12.2017 à 12:47 : Line-up de Square Enix à la Jump Festa 18
» 06.12.2017 à 11:53 : L'épisode final de LiS: Before the Storm daté
» 05.12.2017 à 20:15 : Dissidia NT dévoile sa cinématique d'intro !
» 03.12.2017 à 14:02 : Interview FFXIV PGW : Naoki Yoshida
» 29.11.2017 à 21:04 : FFXV : Résumé de l'ATR spécial anniversaire
» 28.11.2017 à 22:14 : WoFF Meli Melo : Le plein d'infos
» 27.11.2017 à 21:40 : Résultat du concours La légende Final Fantasy
» 26.11.2017 à 23:31 : Dissidia Arcade fête ses 2 ans en beauté !
» 24.11.2017 à 13:18 : WoFF Méli-Mélo : la vidéo d'ouverture
» 21.11.2017 à 17:45 : Sortie de FFXV Monster of the Deep