Vous êtes ici : AccueilFinal Fantasy 11Les classes de Vana'dielChasseur (RNG)

Chasseur (RNG)

Icône chasseur

Informations : La classe des Chasseurs a été inventée par les Mithras durant l’Age des Bêtes. Parfaitement adaptée à leur agilité et à leur dextérité, elle leur permettait de traquer et chasser en toute discrétion. Aujourd’hui les Chasseurs exercent ces mêmes talents, à l’aide de moyens plus modernes. Ainsi ils sont autant à l’aise avec des arcs que des arbalètes ou des armes à feu.

Leur œil aiguisé leur permet de repérer instantanément le point faible du gibier qu’ils chassent et de toujours frapper fort. De plus, avec leurs armes à longue distance et leur agilité, ils seront des alliés puissants en arrière ligne, toujours prêts à couvrir vos arrières en prenant un minimum de dommages.

Quête de classe : Pour devenir Chasseur, il faut se rendre dans les Bois de Windurst et aller à la rencontre de Perih Vashai, la cheftaine du groupe de Mithras qui y réside. Lorsqu’elle nous voit, elle nous questionne sur notre expérience. Avons-nous assez voyagé et vécu dans les terres sauvages pour pouvoir être accepté par Mère Nature ? Elle nous met donc au défi d’aller traquer le roi des bêtes à crocs et de nous ramener une de ses dents. Afin de prétendre au rang de Chasseur, il faut savoir être à l’écoute de la nature et ne faire qu’un avec elle. Lorsque nous ramenons notre trophée de chasse, Perih Vashai nous explique que les crocs ne sont pas seulement vitaux pour les prédateurs, ils sont également leur point faible. Sans eux, ils ne peuvent pas vivre. Pour vivre comme un prédateur, il faut vivre par les crocs et les laisser derrière soi lorsque l’on meurt. C’est ainsi que la cheftaine achève notre initiation et nous nomme Chasseur.

Quête Artefact : Nous sommes convoqué par Perih Vashai afin de remettre une boucle d’oreille à Semih Lafihna, membre de la Garde Sybille. Cette dernière est partie enquêter dans le Passage de Ranguemont. Nous remontons la piste jusque dans la Forêt de Jugner. Quand nous la retrouvons enfin, elle nous explique être à la recherche d’une créature étrange qu’elle appelle un “porteur des ténèbres”. Nous remettons ensuite à Semih Lafihna la boucle d’oreille confiée par Perih Vashai, ce qui semble la perturber. Elle la compare à celle qu’elle possède déjà et constate que les deux bijoux n’appartiennent pas à la même paire. C’est au même moment que Shikaree M apparaît. Les Shikarees sont les Mithras qui sont chargées de faire respecter leurs lois et qui traquent les fautifs ou leurs enfants pour appliquer la sentence. Il y a vingt ans de cela, une ancienne cheftaine jugée coupable a profité de la grande guerre pour s’enfuir et se réfugier à Windurst.

Une Shikaree fut dépêchée sur place et la traqua avec l'aide de Perih Vashai. Et ensemble, elles confirment le décès de la fugitive et de sa fille. Mais récemment, l’ancienne Shikaree confessa sur son lit de mort que l’enfant a en réalité été épargnée. Shikaree M a donc été envoyée du continent d’Olzhirya pour trouver la fille de la pécheuse ainsi que l’Arc de Lumière que sa mère a emporté. A cause de son passé trouble, la traqueuse pense que Semih Lafihna est la jeune Mithra épargnée à l’époque. Afin de s’en assurer, Shikaree M utilise un dispositif qui révèle si une Mithra est une pécheuse ou non. Mais à sa grande surprise, Semih Lafihna n’est pas la personne recherchée. Elle repart donc bredouille de son côté. De retour au camp des Mithras des Bois de Windurst, Shikaree M fait irruption. Elle accuse ouvertement Perih Vashai de cacher délibérément la fille de la pécheuse et la prévient qu’elle ne repartira pas sans elle. Une fois repartie, Semih Lafihna demande de quoi il retourne exactement. Mais elle n’a pour seule réponse qu’un long silence de la part de Perih Vashai.

Perih Vashai nous envoie ensuite à Mhaura où il semblerait qu’une Mithra soit au courant de ce qui est arrivé à la fille de la pécheuse. Elle nous prie de nous dépêcher car Shikaree M est déjà en route. Lorsque nous arrivons, la traqueuse est déjà passée par là mais n’a obtenu aucun renseignement. Notre informatrice, Koh Lenbalalako, nous explique ce qu’elle sait. La pécheuse était la cheftaine de la Tribu du Feu sur le continent d’Olzhiya et a commis un tabou il y a de cela une trentaine d'années : elle a tué une des membres de sa tribu. La cheftaine fut enfermée pendant dix ans et profita de la Guerre du Cristal pour s’échapper et partir avec sa fille. Elles rejoignirent Windurst avant de partir pour Jeuno grâce à des voyages organisés. Koh Lenbalalako était la personne qui s’occupait d'organiser et d’accompagner ces caravanes. Malheureusement, le convoi fut attaqué par des Yagudos et les voyageurs furent envoyés au Château d’Oztroja. Dans le château, les Yagudos amenaient régulièrement des prisonniers qui ne revenaient jamais, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que Koh Lenbalalako et la jeune inconnue. Elles furent sauvées peu de temps après par un groupe de guerriers d’élite menés par Perih Vashai en personne.

Koh Lenbalalako ne put se résoudre à laisser l’orpheline seule et l’amena à Jeuno après leur libération. Mais la famine frappait la ville et la fille de la pécheuse finit par mourir, et son corps fut enterré dans la Nécropole d’Eldieme. Après nous avoir écouté, Shikaree M sort de sa cachette pour nous dire qu’elle va vérifier la véracité de cette histoire. Pour ce faire, elle souhaite que nous l'accompagnions dans la nécropole. Nous retrouvons la tombe en question et Shikaree M utilise le même dispositif que précédemment. Celui-ci confirme bien que la fille de la pécheuse est enterrée ici. Pourtant, la Shikaree retrouve une boucle d’oreille qui laisse penser le contraire. De retour au camp de Perih Vashai, Shikaree M lui confesse avoir bel et bien trouvé la tombe de la fille, mais pas celle de la mère. La cheftaine lui explique que les prisonniers du Château d’Oztroja servaient de gladiateurs aux Yagudos, et que leurs corps décimés étaient jetés du haut d’un pont. Nous y sommes donc envoyé afin de retrouver les restes de la pécheuse pendant que Shikaree M continue à enquêter. Nous revenons au camp confirmer la mort de la pécheuse tandis que de son côté, Shikaree M a appris d’un témoin que Perih Vashai s’est servi de l’Arc de Lumière pour sauver les prisonniers à l’époque et que c’est ainsi qu’elle a perdu la vue. Mais Perih Vashai refuse d’en parler et la traqueuse repart de son côté.

Cette histoire d’Arc de Lumière fit réfléchir Semih Lafihna. Tous les membres de la Garde Sybille sont d’anciennes prisonnières du Château d’Oztroja et toutes se souviennent d’avoir vu cet Arc de Lumière. Toutes, sauf elle. De plus, le nom de ses parents n'apparaît sur aucun registre et elle se souvient que sa boucle d’oreille a été échangée quand elle était jeune. Elle confronte alors la cheftaine pour en savoir plus sur son identité. Perih Vashai explique que la seule chose qu’elle peut lui dire, c’est qu’elle n’est assurément pas la fille de la pécheuse. Pour en savoir plus sur son passé, elle lui conseille d’interroger Koh Lenbalalako. Cette dernière lui explique que la boucle d’oreille qu’elle porte depuis son enfance n’est pas la sienne. Il s’agit en réalité de celle de la pécheuse. La boucle d’oreille qui lui appartient vraiment est celle que nous lui avons remise d’après les ordres de Perih Vashai. A l’époque, Perih Vashai ne souhaitait pas remettre la fille de la pécheuse aux autorités mithras. La mère de Semih Lafihna échangea alors la boucle d’oreille de sa fille avec celle de la fille de la pécheuse afin de brouiller les pistes.

D’après Koh Lenbalalako, la personne possédant la boucle d’oreille jumelle à celle de Semih Lafihna se trouve quelque part dans les terres du nord. La Garde Sybille suppose qu’il doit s’agir de sa mère et ne souhaite pas la rencontrer. Koh Lenbalalako lui répond qu’elle ne sait pas si la personne en question est bel et bien sa mère. Malgré sa réticence, la curiosité l’emporte et Semih Lafihna ne peut l’empêcher de se rendre dans le nord et part sans nous attendre. Koh Lenbalalako nous retient un instant avant de partir la rejoindre. Elle souhaite nous raconter la vérité sur les événements d’il y a vingt ans. A l’époque, la pécheuse ne fut pas tuée dans les combats de prisonniers des Yagudos. Elle fut la seule à réussir à s’échapper de leur geôle. Elle se rua vers les autorités les plus proches, qui s’avéraient être la troupe de Semih Lafihna, afin de secourir tout le monde, même si cela signifiait retourner en prison et abandonner sa fille. La pécheuse perdit la vie dans cette bataille pour la liberté, pendant que Perih Vashai, elle, perdit la vue en se servant de l’Arc de Lumière. Après avoir appris cette triste vérité, nous rejoignons Semih Lafihna dans les terres du nord. Cette dernière a eu le temps de mener ses recherches et a découvert d'étranges flèches de lumière, sous-entendant que quelqu’un se sert encore de l’Arc de Lumière. Nous remontons la piste jusque dans une grotte isolée.

La caverne est gardée par Syu Befrathi, la fille de la pêcheuse censée être morte vingt ans plus tôt. Syu Befrathi nous explique alors que l’Arc de Lumière a été conçu par une Mithra qui a participé il y a trente ans de cela à l'Expédition Multinationale. Elle incrusta une magicite dans un arc et le ramena ensuite chez elle. Mais il était tellement puissant qu’il créa une guerre civile au sein de la Tribu du Feu entre ceux qui voulaient le conserver et ceux qui voulaient s’en séparer. La pécheuse souhaitait s’en débarrasser car elle le trouvait trop dangereux. Et c’est tout naturellement qu’elle fut jugée coupable lorsque la conceptrice de l’arc fut retrouvée mystérieusement morte. Six ans plus tard, l’ancienne cheftaine apprit que c’est le Shadow Lord lui-même qui était responsable de ce meurtre. La pécheuse s’évada peu de temps après. Elle s’empara de l'arc afin de rétablir son honneur et de rapporter la magicite sur les terres auxquelles elle appartenait. La suite est telle qu’on nous l’a racontée, la pécheuse mourut, Perih Vashai échangea les boucles d’oreilles et Syu Befrathi disparut aux yeux du monde avec l’arc. L’orpheline finit par se rendre à l’endroit même où la magicite fut trouvée afin de la rendre à la nature. Syu confia ensuite ce qu’il restait de l’arc à Semih Lafihna afin qu’elle puisse le rendre à Shikaree M. Mais elle insinua aussi quelque chose d’étrange.

Dans la tradition mithra, les enfants portent les péchés des parents. Et Perih Vashai s’est rendue complice d’une pécheuse. Elle confesse que, depuis tout ce temps, elle s’est toujours inquiétée pour Semih Lafihna. Puis elle lui rend la boucle d’oreille que Semih Lafihna était venue chercher, complétant ainsi la paire avec celle que Perih Vashai lui a confiée. Maintenant en possession de l’Arc de Lumière et de la boucle d’oreille, nous retournons dans les Bois de Windurst. Nous rendons l’artefact à Shikaree M, qui peut désormais rentrer chez elle. Semih Lafihna trouve ça étrange qu’elle se contente seulement de l’arc et ne recherche pas la fille de la pécheuse. Perih Vashai en déduit que sa mission devait seulement être de retrouver l’arc. La cheftaine nous apprend que la magicite dans l’arc détenait un pouvoir maléfique qui amplifiait les émotions négatives. C’est la raison qui causa la scission dans la tribu. La pécheuse et Syu Befrathi étaient les seules capables d’utiliser l’arc sans en subir les effets, et c’est pourquoi elles l’ont dissimulé aux autres Mithras. Cependant, Perih Vashai avoue regretter d’avoir dû sacrifier l’identité de sa propre fille pour les aider. Mais Semih Lafihna comprend parfaitement les actions de sa cheftaine et lui pardonne secrètement.

Ensembles spécifiques :

  • Tenue de chasseur
  • Tenue d'éclaireur
  • Tenue sylvestre

Écrire un commentaire

Vous devez être inscrit(e) et connecté(e) pour pouvoir poster un commentaire.
Inscrivez-vous dès maintenant !