Vous êtes ici : AccueilDissidia Duodecim

Introduction


Le 18 décembre, la date où tout a commencé : Final Fantasy premier du nom en 1987 et Dissidia Final Fantasy en 2008. Si le premier sauva Squaresoft d'une faillite certaine, le second révolutionna la PSP avec un système de combat dynamique, des graphismes magnifiques avec un casting irréprochable. C’est ainsi que trois ans après le premier opus et fort d’une notoriété formalisée par presque deux millions d’exemplaires vendus dans le monde, Square Enix nous délivre une « suite », Dissidia 012 [duodecim] - Final Fantasy -.

Digne successeur de Dissidia premier du nom, ce Duodecim pourrait être décrit comme un spin-off en version « plus plus ». Reposant sur les solides bases de son aînée, ses principaux apports se chiffrent prioritairement en termes de nouveaux personnages (avec 9 ajouts issus des générations Super NES et Playstation 1, 2 et 3), de nouvelles arènes (7 au total) et de nouvelles musiques (au minimum 3 par opus, plus celles qui sont propres à l’univers de Dissidia). Les menus (en anglais, comme chacun le sait) restent toujours aussi agréables à parcourir et fourmillent de petites références à l’univers de la série.

L'histoire de Duodecim est à peu de choses près la même que celle du premier Dissidia, avec quelques nuances toutefois. Le monde subit une guerre sans fin entre Chaos, dieu de la discorde et Cosmos, déesse de l'harmonie. Cosmos décide de rétablir l'ordre en appelant des guerriers, des élus, qui pourront rétablir la paix dans le monde. Mais Chaos ne compte pas se laisser faire et veut gagner cette guerre. C'est ainsi qu'il appelle lui aussi des guerriers pour rivaliser. Nous sommes ainsi plongés dans la 12ème guerre entre les deux déités, d'où le nom Duodecim qui signifie littéralement « 12 » en latin.
Comme l’on apprend que la bataille livrée dans Dissidia est appelée 13ème guerre, il devient évident que Duodecim se déroule chronologiquement avant le premier opus. Si le scénario s’avère relativement simpliste, il prend malgré tout de l'ampleur au fur et à mesure de l’avancée dans le jeu, révélant quelques rebondissements intéressants quant aux personnages nouvellement introduits. Enfin, les cristaux, symboles suprêmes de la série des Final Fantasy, sont bien évidemment toujours présent.

Concernant le gameplay du jeu, Duodecim propose là aussi des nouveautés fort appréciables. Ainsi, l’histoire principale du jeu se voit agrémentée d'une World Map en 3D ! Petite séquence émotion pour les amoureux des anciens opus de la série, cette World Map étant celle du premier Final Fantasy. Le personnage contrôlé se déplace ainsi librement sur la carte et interagis avec ennemis et coffres directement sur celle-ci. Malgré tout, bon nombre d’éléments du premier Dissidia sont conservés. C’est le cas par exemple du système d'échiquier pour les donjons ou la possibilité de refaire absolument tous les scénarios que comportait celui-ci.
Quant aux modes de Versus contre l’ordinateur ou un autre joueur, il est désormais possible de jouer avec un groupe de 5 combattants contre 5 autres, en paramétrant les combats selon les envies de chacun. Voilà un plus appréciable et qui risque de rendre les joutes online bien plus intenses avec notamment l’organisation de petits tournois. D’autant que le lag, de circonstance en LAN, a été sensiblement réduit.

Nous avons l'ajout d’un « Assist », la possibilité d’appeler l’un de nos alliés pour attaquer notre adversaire et créer des combos dévastateurs ou bien encaisser un coup à votre place.
Globalement, le jeu est rendu plus difficile. Ce constat est traduit par une IA bien plus tenace et intelligente, toujours réglable à l’envi. Les poursuites ont subi une modification les rendant bien plus dynamiques et il vous faudra une réactivité incroyable pour réussir à vous en sortir. De plus, l’Ex Mode, et par extension la Rafale Ex, sont rendus moins puissants qu’ils l’étaient dans le premier opus. Ceci oblige à les utiliser à bon escient, d’autant que le système de l’Ex Revenge (sacrifier sa barre d’Ex pour ralentir le temps quelques secondes) empêche les utilisations quelque peu abusives de l’Ex Mode.

Tous les personnages ont pour l’occasion bénéficié d’une modification de leur gameplay avec des ajouts d'attaques et une amélioration de leurs attaques déjà existantes (en termes d’allonge ou de puissance, bien souvent). De plus, chacun d’entre eux se voit affublé d’un 3ème costume, voire d’un quatrième pour certains. Square-Enix s’est en effet laissé tenter par la formule du DLC pour proposer de nouvelles tenues à ses protagonistes. Les invocations sont également de retour, certaines anciennes ayant été retiré au profit de nouvelles qui font une apparition remarquée (tels Syldra, Ultima ou Calcabrena).
Une autre fonction, accessoire mais sympathique, a été ajoutée ; il s’agit de la possibilité de créer vos propres scénarios en paramétrant dialogues, batailles et protagonistes de ceux-ci. Les histoires les plus folles que vous avez toujours imaginées seront peut-être réalité grâce à Duodecim ! Un système sans fil a été mis en place, permettant d'échanger vos cartes amis, de créer des quêtes et tournois ainsi que de les regarder. Signalons enfin que votre sauvegarde du premier Dissidia vous permettra de transférer vos données dans Duodecim et ainsi conserver vos propres personnages ainsi que d’obtenir un petit accessoire en bonus.

Dissidia 012 [duodecim] - Final Fantasy - est, pour tout fan de la série et de jeux de combats en général, une relique indispensable. Son contenu dantesque, sa bande son réussie et son gameplay considérablement enrichi promettent aux fans de la première heure comme aux joueurs habitués du premier opus de longues heures de combats endiablés. Square Enix nous prouve avec Dissidia Duodecim que, pour une console dite en fin de vie, la PSP dispose encore de beaux jours devant elle.

Dates de sortie
Japon 03/03/2011
États-Unis 22/03/2011
France 25/03/2011






par zack11600 le 18.08.2012 à 11:14

Super jeux g jouer il reste le meileur jeu psp



par pbossis le 19.01.2012 à 13:51

Je trouve aussi que c'est un peut répétitif..mais comment faire autrement ? Ca reste un jeu extra pour moi ;)



par Sfor le 06.07.2011 à 13:14

OMFG !!! Un FF exceptionnel, tout comme son petit frère mais celui ci encore plus !! Dommage que la traduction fût bâcler sinon il n'y'a rien à redire à son sujet du moins un seul mot en tout cas > MAGNIFIQUE !



par Nyk0 le 24.05.2011 à 21:50

Malheureusement, trop de répétitivité comme son prédécesseur, parfois une maniabilité trop hasardeuse, les personnage réponde par moment mal aux actions intentées. Mais reste tout de même un très bon jeu



par cloudkiller le 08.05.2011 à 15:42

Excellant jeu.
Pas mal de nouveautés sympa ( mention spéciale à l'Assist )
Bref, toujours un très bon jeu, ce Dissidia.
Encore merci à Square Enix ( sauf pour le franglais... )



par Ron28 le 10.04.2011 à 11:05

Je crois avoir compris...



par Fat Chocobo le 09.04.2011 à 19:13

Tu répètes sans arrêt l'attaque (sauf si ta besoin d'éviter et tout)



par Ron28 le 09.04.2011 à 19:12

C'est quoi spammer ?! =) Je sais je suis un noob...



par Darkray le 09.04.2011 à 14:50

Thor hammer est l'attaque HP avec Ixion avec Yuna, avec Kuja il faut spammer Ultima.



par Ron28 le 09.04.2011 à 12:11

Spam thor Hammer, c'est une attaque ?De Kuja ?On l'a a quel niveau et c'est quoi ?



par Ron28 le 09.04.2011 à 11:43

Merci, je vais essayer.



par Fat Chocobo le 09.04.2011 à 11:16

Augmente tes persos minimum lvl60 et équipe leur des équipement lvl 60. Ensuite, essaie d'avoir Yuna et spam Thor Hammer. Le mieux aurait que tu ais Kuja pour spammer Ultima mais tu ne l'as pas pris



par Ron28 le 09.04.2011 à 10:46

Quelqun aurait des astuces pour battre feral chaos ?
Ma team est composée de: Cloud Lv88, Squall Lv 58, Yuna Lv63,Tifa Lv 55 et Zidane LV 47.



par tidus49 le 06.04.2011 à 14:42

excellent jeu malgré le franglais, je n'arrive pas à m'en détacher comme le 1er. en attendant ff4 complete collection bien sur. Jeu à posséder si on a la psp et surtout si on est fan de final fantasy.



par tidus321 le 30.03.2011 à 15:38

l'histoire du 12 n'est pas tres longue



par Fat Chocobo le 29.03.2011 à 22:38

Non, première guerre

ATTENTION SPOIL :





La guerre se finit lors du 20ème cycle.



par Jînka le 29.03.2011 à 22:34

Une question, pourquoi 012 et pas 12. Question d'esthétique ou ils comptent aller jusqu'à la centième guerre ? xDD

Sinon très bons articles. Que ce soit l'intro ou Prologus, chapeau bas les enfants :3



par Ron28 le 29.03.2011 à 17:53

Est-ce que dans la version EU square enix nous proposera des quêtes ?
Comme dnas la version JAP ?



par FKPleno le 28.03.2011 à 11:10

Ok merci Toulal,

Dans se cas on y joueras pour le fun des 6 autres persos et le scénario, mais je pense pas que j'y passerai une centaine d'heure, pour rien pigé aux objets a obtenir^^.

Merci encore ++



par Toulal le 28.03.2011 à 10:24

Eh non il ne l'est pas et cela a d'ailleurs très largement provoqué une polémique parmi les joueurs francophones : seuls les sous-titres des dialogues sont en français et tout le reste, menu, objets, descriptions et tutoriels sont en anglais.



par FKPleno le 28.03.2011 à 10:02

Bonjour tout le monde, je voudrais savoir. Je compte m’approprier le jeu mais est-il intégralement en français?

Parce que je pense que si les menus et nom des techniques objet, etc... sont en anglais, ça va énormément me freiner. Merci d'avance



par Simousse le 27.03.2011 à 01:55

Ochi c'est un homme maintenant.

Alors... heureux ?

par ff fanatics le 27.03.2011 à 01:06

Voilà le retour des long week end accroché à sa PSP, le retour du roi Dissidia *o*
Il est absolument fantastique, je m’éclate beaucoup.
Belle rubrique les gars, et Ochib[i], bienvenue dans le métier =p





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !