Vous êtes ici : AccueilInformationsIndex des œuvres non vidéoludiques

Il fut un temps où pour les joueurs, le nom de « Final Fantasy » était unanimement gage d’un jeu vidéo de qualité. À l’époque, il était bien difficile de concevoir cette série  reconnue sur un média différent. Et pourtant ! Si Final Fantasy XV a totalement terminé d’achever l’idée du média unique dans l’esprit des joueurs, pour beaucoup c’est le film Final Fantasy les Créatures de l’Esprit qui a ouvert la boîte de Pandore.

Or, il s’agit d’une bien belle idée reçue. Déjà parce que bien des années auparavant, Final Fantasy V Legend of the Crystals fut distribué dans le monde entier (la France a même eu droit à une édition collector, c’est dire !), mais surtout, Square n’a pas attendu aussi longtemps pour adapter sa série sur de nombreux supports.

Qu’il s’agisse de nouvelles, de romans, de mangas, de séries animées, de films ou même de CD audio, la série Final Fantasy est depuis son début une œuvre tentaculaire. Et il est temps de plonger dans son Histoire pour découvrir ce pan plus ou moins caché de notre série fétiche.

Les œuvres sont classées dans l'ordre de la date de sortie originale et les titres sont traduits du japonais quand ils n’ont pas de traduction officielle.

  • Final Fantasy II : Le Trésor des dragons (décembre 1988) : Et donc la première adaptation naquit à peine quelques mois après la sortie de Final Fantasy II. Il s’agit d’un livre de jeu écrit par Naomi Inoue et publié par Futabasha. Le personnage principal est la princesse Marie de Fynn, un amalgame entre Maria et Hylda. Elle croisera d’autres personnages célèbres du jeu lors de son aventure.
  • Final Fantasy II : Un Voyage vers la victoire (décembre 1988) : Deuxième livre de jeu basé sur l’univers de Final Fantasy II et publié par Tokuma Shoten. Il raconte une histoire parallèle à celle vécue dans le jeu. On y incarne Mid, un habitant de Gatea qui veut intégrer l’armée rebelle. Il sera rejoint par Neve, sa petite amie, Thane le chef de la Guilde des Mages et Berger, le leader d’un groupe de pirates.
  • Final Fantasy II : Le Labyrinthe du cauchemar (mars 1989) : Et de trois pour Final Fantasy II. Nous avons ici la première mise en roman d’un des jeux, écrite par Kenji Terada et publiée par Kadokawa Shoten. Ce roman reprend très fidèlement la trame du jeu, même s’il se permet quand même plusieurs libertés. Par exemple, bien que Josef, Ricard et Cid soient totalement absents de ce roman, on y apprend les origines de l’Empereur et de ses pouvoirs démoniaques.
  • Final Fantasy le manga (décembre 1989) : Après 3 livres consacrés à Final Fantasy II, c’est enfin à l’original de faire son arrivée sur support papier. Il s’agira d’un manga en un tome publié chez Takarajima COMIC et dessiné par Yuu Kaimeiji. Il s’agit d’une adaptation plus que libre puisque les Guerriers de la lumière sont : Puffy le mage rouge, Fritz un apprenti moine, Matoya la sorcière et Bahamut le roi des dragons. Et tous les quatre sont accompagnés de DB-6, un robot de la Forteresse Volante qui chuta sur Terre il y a 400 ans de cela. Ce petit groupe aura pour mission de stopper Chaos et ses quatre lieutenants.
  • La Légende du vent éternel : Final Fantasy III (octobre 1991- septembre 1992) : Voici la seconde adaptation d’un Final Fantasy en manga, en trois volumes chez Kadowaka Shoten. Il a été dessiné par Yuu Kunitani et écrit par Kenji Terada, le scénariste du jeu lui-même. Puisque nous sommes bien avant la sortie du remake sur Nintendo DS, Luneth, Arc, Refia et Ingus ne sont pas présents. A la place, accueillez chaleureusement Muuchi, Doug, J. Bowie et Melfi. Le manga suit assez fidèlement l’histoire originale mais est beaucoup plus violent et sombre que ne sont les jeux, avec des scènes de destruction, d’horreur ou de nudité. Une version ebook est disponible au Japon depuis 2008.
  • Final Fantasy IV, le comics (1992 - Annulé) : Il est courant que des œuvres ne puissent pas voir le jour, la faute à pas de chance. C’est notamment le cas de cette série de quatre comics qui devait adapter le scénario de Final Fantasy IV. Ces comics devaient être écrits par Kurt Busiek, dessinés par Del Barras et publiés par Hollywood Comics, appartenant à la filiale Disney. Malheureusement la société fit faillite en 1993 et le projet ne se concrétisera jamais.
  • Legend of the Crystals: Final Fantasy (mars 1994) : Non seulement il s’agit de la première apparition de la série Final Fantasy sur le petit écran, mais également de la première suite officielle d’un des jeux ! Produit par le studio Madhouse (oui oui, les mêmes qui ont fait Death Note) , il s’agit d’une série de 4 OAV se déroulant 200 ans après la fin de Final Fantasy V. Ils nous racontent comment Linaly, la descendante de Bartz, accompagnée de ses amis Pritz, Valkus et Rouge, se retrouve à protéger les cristaux de l’extra-terrestre Ra-devil afin qu’il ne devienne pas le dieu Deathgyunos et n’asservisse pas toute la galaxie.

Lire notre dossier sur Legend of the Crystals

  • Le Mariage de Figaro : une histoire du désert (1994) : Il s’agit là d’une œuvre un peu particulière puisque ce manga est un doujinshi, c’est-à-dire une œuvre amateure. Sauf que dans ce cas précis, cette histoire a été reconnue directement par Square, même si l’auteure précise qu’elle n’est pas canon (à vous de décider si c’est le cas ou non). Ce manga en un volume se concentre sur le passé de Edgar et Sabin, et plus précisément sur la vie à Figaro lorsqu’ils étaient enfants. Et ce sujet n’est pas un hasard puisque l’auteure, Kaori Tanaka, est la personne qui a créé les personnages et l’histoire de nos deux princes jumeaux dans Final Fantasy VI. Malheureusement, ce livre est devenu extrêmement rare de nos jours.
  • Final Fantasy : Les Créatures de l’Esprit (juillet 2001) : Il n’y a plus vraiment besoin de présenter le premier long métrage de Square et dernier Final Fantasy d’Hironobu Sakaguchi, le premier Final Fantasy original à ne pas être un jeu vidéo. Une oeuvre (trop) ambitieuse qui malheureusement aura les conséquences fatales qu’on lui connaît. Ce film nous raconte l’histoire du docteur Aki Ross sur une Terre dévastée, où l’humanité est acculée. Elle partira à la recherche des 8 Esprits afin de pouvoir contrer la menace que sont les Phantoms.

Lire notre dossier sur Les créatures de l'esprit

  • Final Fantasy: Unlimited (octobre 2001 - mars 2002) : Il s’agit donc de la seconde série animée de la saga. Produite par le studio Gonzo, elle compte 25 épisodes et raconte elle aussi une histoire totalement inédite. Nous suivons les aventures de Ai et Yu, deux jeunes jumeaux, qui voyagent au Pays des Merveilles afin de retrouver leurs parents. Au cours de leur périple, ils seront accompagnés de Lisa et Kaze qui les aideront dans leur lutte contre Chaos et à libérer le Pays des Merveilles.

Lire notre article sur FF Unlimited

  • Final Fantasy X: Eternal Calm (janvier 2002) : Assez unique dans son genre, Eternal Calm est la seule entrée dans cette liste qui est produite avec le moteur du jeu d’où elle est issue. Eh oui, il ne s’agit que d’une grosse cinématique faisant office d’épilogue à Final Fantasy X et de prologue à Final Fantasy X-2.

Lire notre article sur FFX Eternal Calm

  • Final Fantasy: Unlimited Lien Double (mars 2002) : A cause de l'échec commercial plus que critique de Final Fantasy Les Créatures de l’Esprit, Final Fantasy Unlimited vit la série tourner court. La série fut réduite de moitié et ce qui était prévu eut énormément de mal à voir le jour. Heureusement, de nombreuses petites oeuvres ont pu apporter une conclusion à cette série. Ce roman en est une. Il nous y est fait part d’une histoire qui se situe en parallèle des douze premiers épisodes de la série, mettant en scène Kaze et Makenshi.
  • Final Fantasy: Unlimited After (mai 2002) : Final Fantasy: Unlimited After est une autre des pièces que constitue le puzzle Unlimited. Il s’agit d’un recueil mélangeant manga et scripts des épisodes jamais diffusés. L'histoire se concentre sur ce que deviennent Lisa et l’agence C2 après la fin de la série.
  • Final Fantasy: Unlimited After Spiral (Octobre 2002 - début 2004) : Encore un morceau de la saga Unlimited. Il s’agit d’un ensemble de sept nouvelles diffusées sur l’ancien site officiel de Final Fantasy: Unlimited. After Spiral raconte ce que vivent Ai et Yui, ainsi que Makenshi, après la fin de la série.
  • Final Fantasy: Unlimited After 2 (décembre 2002) : Nous en sommes déjà au quatrième élément de cette série au destin particulier. Il s’agit cette fois d’un CD audio qui reprend exactement là où la série s’était arrêtée et qui met en scène Kaze et Kumo.
  • Final Fantasy XI online (décembre 2002 - ???) : Le monde de Vana’diel est vaste, et pourtant si peu connu. Pourquoi ne pas écrire une série de romans de poche afin d’inviter les gens dans cet univers ? C’est ce qu’a dû penser Miyabi Hasegawa lorsqu’il a écrit ses 31 tomes, tous parsemés des illustrations de Eiji Kaneda. On y suit plusieurs équipes d’aventuriers lors de leurs péripéties. On y retrouve certains personnages présents dans le jeu mais nous ne suivons pas la trame principale. Alors que la série compte une trentaine de tomes au Japon, une quinzaine a été publiée en Allemagne et seulement six en France.
  • Final Fantasy Tactics Advance Radio Edition (janvier 2003 - mars 2003) : Il s’agit de 4 CD de 4 chapitres chacun, racontant l’histoire de Final Fantasy Tactics Advance. Il n’y a que très peu de différences avec le jeu original.
  • Final Fantasy: Unlimited Before (avril 2003) : Cinquième et dernière entrée de la saga Unlimited de cette liste (mais ne vous y trompez pas, il existe en plus de cela deux jeux maintenant inaccessibles). Second récit audio de l’univers Final Fantasy: Unlimited, Unlimited Before se déroule avant la série animée. Cette histoire nous raconte la destruction de Windaria et Misteria ainsi que le premier combat de Kaze et Makenshi contre Chaos.
  • Final Fantasy Crystal Chronicles: Beyond the endless sky (juillet 2004 - juin 2005) : Et voici donc notre quatrième manga, découpé en trois volumes. Il fut dessiné par Ryunosuke Ichikawa et publié dans le magazine Shonen Gangan. On y suit les aventures de la caravane de Fox le Clavat qui se compose de Claire la Lilty, Seabag le Yuke et Je le Selkie. Le jeu original ayant un scénario assez absent, le manga se permet de développer l’univers. Plusieurs événements sont ainsi détaillés comme la coexistence entre les quatre races ou le fonctionnement du royaume d’Alfitaria.
  • Final Fantasy XI ~The Out of Orders~ (décembre 2004) : Vana’diel est un monde vaste, il est facile de l’adapter sur de nombreux supports. Alors pourquoi pas un manga ? Il fut publié dans le magazine Young Gangan avant d’être annulé assez rapidement. Chose assez notable pour être détaillée, ses auteurs Kim Sung-Jae (à l’écriture) et Kim Byung-Jin (au dessin) sont coréens et ont travaillé sur ce titre avant même la sortie officielle de Final Fantasy XI dans leur pays natal. Ce manga devait raconter les événements de la Guerre du Cristal, vingt ans avant le début du jeu. Chose qui sera faite plus tard dans l’extension Wings of the Goddess.

Écrire un commentaire

Vous devez être inscrit(e) et connecté(e) pour pouvoir poster un commentaire.
Inscrivez-vous dès maintenant !