Vous êtes ici : AccueilFinal Fantasy Tactics Advance 2

Introduction

Cinq ans ont passé depuis la fin des aventures de March, Mewt et Ritz, laissant planer le doute sur la réalité du monde dans lequel ils ont été plongés. Mais l'histoire va très vite rattraper un jeune écolier rebelle, Luso Clemens. Ivalice est loin d'avoir révélé tous ses secrets...

J'imagine déjà ce que je vais écrire sur la première page...

Luso est un jeune garçon passionné par les vacances et les jeux vidéos. Un garçon normal, en soi. Insolent et désintéressé de la vie scolaire, il ne trouve pas de mal à imaginer ce à quoi il passera ses prochaines vacances, et surtout en ce dernier jours de cours. Mais M.Blair, l'instituteur, ne l'entend pas de cette oreille, et sanctionne Luso pour ses nombreux retards. Ranger la bibliothèque sera son dernier devoir de l'année. Alors qu'il bougonne et tarde à se mettre au travail, Luso découvre un vieux grimoire. Absorbé par les dessins de chevaliers à l'intérieur, il sera littéralement aspiré dans le monde d'Ivalice. Il y fera la connaissance de Cid, maître du clan auquel il devra se rallier pour survivre, ainsi qu'Adèle, une jeune voleuse, et une pléthore d'autres personnages plus étranges les uns que les autres.

Tactics Advance... vous avez dit Advance ?

Final Fantasy Tactics Advance 2 (FFTA-2) prend place non pas dans le monde global d'Ivalice, mais dans la région de Jylland. Qui dit nouvelle version dit nouveau support : FFTA-2 est sorti en 2008 sur Nintendo DS. Bien que reprenant le système "Tactics" de son grand frère, le gameplay apporte énormément de nouveautés. Outre trois races supplémentaires, le joueur a désormais la possibilité de bénéficier de Privilèges de Clan accordés par un juge. Ces maîtres des combats ne participent d'ailleurs plus sur la carte à dos de Chocobo, mais sont présents holographiquement pour veiller au bon déroulement du combat. Un non respect de la loi n'empêche pas toujours de mener la mission à bien, mais dans ce cas, le Juge délaisse le clan le temps de la bataille, retirant ainsi le privilège accordé et laissant les membres KO dans l'impossibilité d'être ramenés à la vie. Autant dire qu'il vaut mieux suivre les règles...

Ces privilèges de clan, en plus d'être en nombre impressionnant, auront la possibilité de subir des modifications et augmentations, grâce à des "Epreuves" mises en place par les Juges eux-mêmes. Ils y inspecteront les qualités du clan en leur confiant une mission dont la règle doit scrupuleusement être respectée. Le clan pourra ainsi augmenter son niveau de Vigueur ou de Rapidité pendant le combat, parmi tant d'autres bonus.

Trois races supplémentaires font leur apparition : Les Seeqs sont des gros cochons humanoïdes, dont la rusticité et l'arrogance pourraient les faire passer pour de méchantes brutes porcines. Bien qu'étant le cas de nombre de ses représentants, les Seeqs sont toutefois des combattants hors pair, qui manient les haches et les marteaux aussi bien que les mots vulgaires. Ils sont également très proches du terrain et savent mieux que quiconque poser des pièges pour handicaper leurs ennemis.

Les Grias, une race exclusivement féminine à l'instar des Vieras, naissent avec de petites ailes qui leur confèrent une mobilité sans équivalent. Ne subissant plus les contraintes de hauteur du terrain, elles peuvent rapidement se faufiler derrière leurs adversaires pour leur asséner de puissants coups. Bien qu'étant une race à l'apparence fragile, elle font pourtant partie des plus puissantes cogneuses d'Ivalice.

Les Revs sont içi la race la moins présente (Seulement trois représentants). Ces grands chats sont un mystère, au point que ceux de FFXII n'ont pas révélé grand chose de leur origine. Le chef de clan Cid est le seul Rev contrôlable, bien que possédant les capacités d'un Vangaa.

Bienvenue sur le continent de Jylland !

Comme dans FFTA, les personnages ne sont à l'initiative du joueur que lors des combats et des déplacements sur la carte du monde. Carte divisée en plusieurs régions, chacune ou presque comportant une capitale où vous seront distribuées vos missions, ainsi que votre équipement. Sorti après FFXII, FFTA-2 a été en partie inspiré par celui-ci sur plusieurs points : tout d'abord, les ennemis KO ne restent plus encombrer le champ de bataille, mais disparaissent pour laisser la place à un butin. Chaque ennemi vaincu rapporte un butin, de valeur divisée en 3 classes de 3, 2, 1 et zéro étoiles, 3 étoiles représentant les butins les plus rares. Les nombreux butins que vous remporterez pourront (Et devront) être utilisés dans l'Atelier de Synthèse : c'est la grande nouveauté des magasins. Les stocks d'armes et armures ne se renouvelleront pas en fonction de votre avancée dans le jeu, c'est bien vous, en synthétisant plusieurs butins, qui pourrez créer de nouvelles pièces d'équipement, à la manière des "Affaires" de FFXII. Cette alchimie sera plus que nécessaire pour constituer le clan le plus puissant, car les meilleures armes ne se fabriquent qu'à partir des matériaux les plus rares... Avant de dépenser tous vos gils dans des épées médiocres, passez toujours faire un tour dans l'atelier pour vérifier si vous ne pouvez pas créer l'épée de légende...

Une fois que vous avancerez dans les missions, vous aurez accès aux enchères. Chaque ville possède sa vente aux enchères, semblables à une course aux territoires. Jylland est divisée en région, elles-mêmes scindées en plusieurs territoires. Plutôt que de se battre contre les clan adverses pour la conquête d'un terrain, FFTA-2 propose une vente aux enchères pour le contrôle de la dite région. Une victoire en mission octroie un certain nombre de PC (Points de Clan), utilisés pour acheter des jetons, qui seront ensuite misés aux enchères contre les jetons des autres clans. A la fin des enchères, le clan qui aura misé le plus de jetons gagnera le contrôle du territoire, bénéficiant ainsi de réductions en magasin, entre autres petits plus.

Une fois que tous les territoires d'une région sont conquis, les prix mis en jeu ne sont plus les terrains, mais des équipements plutôt rares. Contrôler tout Jylland ne se résume donc pas qu'à la suprématie médiatique, mais aussi à la quête du pouvoir... Les PC dont nous avons parlé plus haut ont une autre utilité, celle d'acheter la possibilité de subir une épreuve du Juge pour augmenter le rang des privilèges accessibles en combat.

Les nouveautés incluent également la possibilité de former des délégations de plusieurs membres du clan au lieu d'un seul. La délégation aura un leader qui selon son état de motivation mènera à bien ses équipiers et sa mission. Cette option est toutefois complètement dispensable.

Le système de combat a été revu. Vous êtes les seuls menacés par l'interdiction du Juge, car c'est le Juge personnel du clan. Ne vous étonnez pas si l'ennemi utilise un sort de feu alors que votre Juge vous l'a interdit. Le privilège qu'il vous accorde n'est évidement inclus que dans votre clan.

Il est maintenant possible au delà de 50% de toucher une cible de face (Il était quasiment impossible dans FFTA de frapper une cible sans être sur le côté ou à l'arrière). Le pourcentage oscille entre 85 et 99% pour une unité en forme, mais le taux de dégâts change en fonction de l'emplacement choisi. Une attaque par derrière reste donc toujours la meilleure solution...

Les affrontements contre les Totems ont disparu, laissant la place à un équipement spécial permettant d'invoquer l'Eon spécifique à chaque accessoire. Les chimères emblématiques de la série seront bien sûr au rendez-vous.

Comme FFTA, FFTA-2 possède une multitude de missions dont vous devrez vous acquitter pour vous vanter de l'avoir fini à 100%. Entre les équipements mythiques, les missions secondaires faisant partie d'une petite histoire parallèle, les nouvelles capacités et les nouveaux Jobs disponibles, Final Fantasy Tactics Advance 2 n'a pas fini de vous tenir éveillé !

Dates de sortie
Japon 25 octobre 2007
États-Unis 24 juin 2008
France 26 juin 2008




Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !