Vous êtes ici : AccueilFinal Fantasy 13

Les Musiques

Ce n'est plus un secret : chaque épisode de la série Final Fantasy recèle de nombreux morceaux cultes pour bon nombre de joueurs, et à chaque apparition d'un nouvel opus, l’attention portée sur la musique est très grande, si ce n’est au même titre que les graphismes, le scénario ou le système de combat.

Final Fantasy XIII a pour ambition d'offrir à ses joueurs des titres totalement en accord avec le jeu, mais également profitables indépendamment du jeu.

Cette bande-originale tient-elle ses promesses ? Réponse dans cette chronique musicale.

:: Le compositeur : Masashi Hamauzu

Co-compositeur de la musique de Final Fantasy X, M. Hamauzu n'est pas un inconnu du monde des Final Fantasy.
Arrivé chez Square Enix en 1995, il écrit entre autres les partitions de Final Fantasy VII: Dirge Of Cerberus, de SaGa Frontier 2 ou encore de Unlimited SaGa. Lorsqu'il travaille sur FFX, il est épaulé par l'homme à l'origine de toute l'identité musicale des Final Fantasy, Nobuo Uematsu, et par Junya Nakano. Les trois musiciens se partagent donc la tâche pour offrir une bande originale regroupant de nombreux morceaux déjà cultes.

La consécration arrive pour ce treizième épisode, puisque Square Enix a décidé de le laisser seul aux commandes de la composition de la musique du jeu. Un poste de prestige qui laissait entrevoir un grand avenir à cet homme au sein du groupe.

Malheureusement, avant la sortie occidentale du jeu, la nouvelle tombe : Masashi Hamauzu quitte Square-Enix. Cette bande originale restera donc son unique œuvre en solo dans l'histoire de la saga.

:: La polémique de la chanteuse britannique

Ne dérogeant pas à la tradition instaurée avec Final Fantasy VIII, un thème interprété par l'artiste japonaise Sayuri Sugawara est présent dans le générique de fin. Il s'agit ici du morceau « Kimi ga iru kara », un titre très prisé depuis son dévoilage, aussi bien au Japon qu’en Occident.
Square-Enix a cependant suscité la surprise en annonçant que ce thème serait supprimé de la version occidentale du jeu, pour être remplacé par « My Hands » de l’artiste britannique Leona Lewis. En effet, un morceau chanté dans la langue internationale devait, selon eux, offrir au public une plus grande facilité à s’identifier plutôt qu'une chanson japonaise.

Certains y virent une trahison de la part de la firme dans le but de s'ouvrir à un plus grand public, fait pleinement assumé.
Néanmoins, il est intéressant de constater que, dans la bande-originale parue en Occident, la chanson de Leona Lewis est absente, au profit du titre japonais. Une façon de se faire pardonner par les fans ?

:: La bande originale

Formats : Cds et Vinyls
Nombre de disques : 4 (5 pour le collector japonais)
Nombre total de pistes : 85
Sortie japonaise : 27/01/10 (Édition Simple et Collector)
Sortie européenne : 09/01/2010 (Édition Collector)


:: Tracklisting

Disque 1
# Titre occidental Titre japonais Durée
01. Prelude to Final Fantasy XIII Final Fantasy XIII Pureryûdo 2:55
02. Final Fantasy XIII - The Promise Final Fantasy XIII ~Chikai~ 1:33
03. The Thirteenth Day Daijûsannichi 0:54
04. Defiers of Fate Unmei e no Hangyaku 2:24
05. Saber's Edge Bureizu Ejji 3:14
06. The Hanging Edge Fûsa Kukaku Hangudo Ejji 3:26
07. Those For the Purge Pâjisareru Mono-tachi 3:05
08. The Warpath Home Kaeru tame no Tatakai 3:32
09. The Pulse Fal'cie Parusu no Farushi 1:13
10. Face It Later Nigete mo î no 0:55
11. Snow's Theme Sunô no Têma 3:48
12. The Vestige Iseki 2:48
13. Ragnarok Ragunaroku 3:47
14. In the Sky That Night Ano Hi no Sora 1:24
15. Promised Eternity Eien no Chikai 2:24
16. Eternal Love (Short Version) Eternal Love (Short Version) 3:27
17. Lake Bresha Biruji Mizûmi 4:11
18. The Pulse L'Cie Parusu no Rushi-tachi 1:37
19. Eidolons Shôkanjû 2:50


Disque 2
# Titre occidental Titre japonais Durée
01. Blinded By Light Senkô 2:55
02. Glory's Fanfare Eikô no Fanfâre 0:08
03. Battle Results Batoru Rizaruto 1:15
04. A Brief Respite Tsukanoma no Ansoku 2:08
05. Cavalry Theme Kiheitai no Têma 2:38
06. Escape Dasshutsu 1:59
07. Crash Landing Gekitsui 1:04
08. Daddy's Got the Blues Afuro Burûsu 4:28
09. The Vile Peaks Iki Ryôiki Vairu Pîkusu 4:32
10. Lightning's Theme Raitoningu no Têma 2:26
11. Sazh's Theme Sazzu no Têma 3:25
12. March of the Dreadnoughts Doreddonôto Daibakushin! 2:31
13. The Gapra Whitewood Gapura Jurin 2:45
14. Tension in the Air Kinpaku 3:28
15. Forever Fugitives Hatenaki Shissô 1:50
16. The Sunleth Waterscape Sanresu Suigô 3:46
17. Lost Hope Miushinatta Kibô 2:58
18. To Hunt L'Cie Rushi Kari Sakusen 2:40
19. No Way to Live Kibônaki Tôsô 2:04
20. Sustained by Hate Onshû no Hate 2:38
21. The Pulse L'Cie Guran-Parusu no Rushi 4:12
22. Serah's Theme Sera no Têma 1:30


Disque 3
# Titre occidental Titre japonais Durée
01. Can't Catch A Break Tô-chan Funtô dâ! 5:20
02. PSICOM PSICOM 1:02
03. Hope's Theme Hôpu no Têma 3:30
04. This is Your Home Omae no Ie wa Koko da 2:16
05. Atonement Tsugunai 4:24
06. Vanille's Theme Vanira no Têma 3:00
07. The Final Stage Kokugen 0:42
08. The Pompa Sancta Ponpa Sankuta 2:12
09. Nautilus Kanraku Toshi Nôchirasu 4:58
10. Chocobos of Cocoon - Chasing Dreams Cokûn de Chokobo ~Yume o Miyô yo~ 2:57
11. Feast of Betrayal Itsuwari no Kyoen 3:17
12. Eidolons on Parade Yume no Owari 3:36
13. Test of the L'Cie Rushi no Shiren 2:23
14. All the World Against Us Sekai no Teki 1:16
15. Game Over Gêmu Ôbâ 1:15
16. Primarch Dysley Seifu Daihyô Daisurî 3:03
17. Fighting Fate Unmei e no Arai 2:28
18. Separate Paths Rushi-tachi no Omoi 2:42
19. Setting You Free Tsugiyuku Ishi 2:17
20. Desperate Struggle Shitô 3:49
21. Mysteries Abound Shinpi 2:41
22. Will to Fight Choose to Fight 4:20


Disque 4
# Titre occidental Titre japonais Durée
01. Fang's Theme Fangu no Tema 3:38
02. Terra Incognita Iki Tairiku Guran-Parusu 2:18
03. The Archylte Steppe Arukakiruti Daiheigen 4:25
04. Chocobos of Pulse Parusu de Chokobo 4:18
05. The Yaschas Massif Yashasu San 2:11
06. Memories of Happier Days Yasashî Omoide 3:13
07. Sulyya Springs Sûriya Mizûmi 3:25
08. Taejin's Tower Têjin Tawâ 3:08
09. Dust to Dust Iro no nai Sekai 3:49
10. The Road Home Kikyô 1:07
11. Start Your Engines Kauntodaun 3:23
12. Eden Under Siege Dôran no Eden 2:33
13. The Cradle Will Fall Shûen no Yôran 3:58
14. Born Anew Kôtan 2:59
15. Sinful Hope Tsumibukaki Kibô 3:44
16. Fabula Nova Crystallis Fabura Nova Kurisutarisu 2:40
17. FINAL FANTASY XIII - Miracles FINAL FANTASY XIII ~Kiseki~ 2:49
18. Focus Shimei 2:21
19. Nascent Requiem Seitan no Rekuiemu 5:03
20. Determination Ketsui 3:22
21. Kimi ga Iru kara (Long Version) Kimi ga Iru kara (Long Version) 6:22
22. Ending Credits Endingu Roru 4:42

:: Piste par piste

Remarque : L'analyse qui suit n'est que le point de vue du chroniqueur, cet article est donc totalement subjectif.

- Disque 1 -

01. Prelude to Final Fantasy XIII
Tout commence avec cette introduction qui impose tout de suite le style de Hamauzu, et qui résume à elle seule l'ambiance générale du disque.
Changeant la tradition du fameux thème « Prélude » composé par Uematsu il y a maintenant plus de 20 ans, ce prélude-ci est totalement original et propre à ce treizième épisode. S'il impose une ambiance sombre, il est aussi une invitation à une épopée grandiose.
Certains sons rappelleront Final Fantasy X, un constat qui reviendra souvent à l'écoute du disque.

02. Final Fantasy XIII - The Promise
Le thème principal du jeu qui reviendra très souvent au cours du disque. Un morceau calme et mélancolique qui en dit long sur l'ambiance générale du jeu. Les violons s'accordent parfaitement au piano pour nous plonger dans le tourment des personnages.

03. The Thirteenth Day
Une nappe de clavier inquiétante accompagnée de sons pour le moins étranges ainsi que d'un piano minimaliste nous plongent dans une ambiance à la fois angoissante et apaisante.

04. Defiers of Fate
La musique de la cinématique d'introduction du jeu. On commence avec une guitare électrique, rappelant ce qui a été fait pour le jeu Devil May Cry, laissant présager une musique de combat, mais un orchestre vient prendre la place de la guitare afin de nous offrir une musique épique qui en laissera peu indifférents. Les éléments synthétiques reviennent à la fin en complément.

05. Saber's Edge
Une fois de plus, l'aura « Final Fantasy X » plane sur le morceau. Nous sommes dans le contexte de la bataille, et une certaine urgence se fait sentir. L'orchestre est toujours présent pour allier envolée de toute beauté et légères touches mélancoliques.

06. The Hanging Edge
On continue avec une ambiance semblable, mais l'apparition de cordes dissonantes apporte une toute nouvelle dimension. Certains apprécieront, d'autres moins.

07. Those For the Purge
Retour à un climat sombre et inquiétant. La superposition de sons synthétiques comme sait très bien le faire Hamauzu arrive ici à son apogée. À la fois planant et mélancolique, ce titre est une réussite totale.

08. The Warpath Home
On revient à une musique de bataille. Le thème du prélude revient, agrémenté de passages orchestraux qui jouent entre les thèmes joyeux et d'autres plus sombres, dans un ensemble tout à fait cohérent.

09. The Pulse Fal'cie
Un morceau plus discret et mélancolique, toujours de type orchestral.

10. Face it Later
Un duo piano/violon qui retranscrit la mélancolie des personnages et rappelle ce qui a été fait pour Final Fantasy VII.

11. Snow Theme:
Le premier thème d'un des personnages. Il s'agit ici de celui du blondinet Snow, un homme sportif, prêt à tout pour protéger sa bien-aimée. Le thème est à l'image du personnage. Nous avons affaire à une guitare rythmique lourde, accompagnée d'une autre guitare beaucoup plus aérienne, rappelant les guitaristes Joe Satriani et Steve Vai.

12. The Vestige:
Le « style Hamauzu » dans toute sa splendeur. Pour retranscrire l'ambiance des vestiges de Pulse, la superposition de sonorités mystiques, alliant voix féminine, percussions et sons synthétiques, est ici parfaitement employé, pour nous offrir un voyage sonore unique.

13. Ragnarok
La première chose qui frappe avec ce morceau, c'est la ressemblance frappante avec le thème religieux de Final Fantasy X (eh oui, encore lui). Mais ici, le ton est plus sombre, inquiétant, les chœurs de femmes et d'hommes sont en parfait accord pour nous illustrer la tragédie du destin des L'Cie.

14. In the Sky That Night
Thème beaucoup plus léger qui apporte une bouffée d'air bienvenue après un morceau assez éprouvant. C'est une des nombreuses variantes du thème principal. Ici le tempo est accéléré, et les sonorités enfantines offrent une ambiance typiquement japonaise.

15. Promised Eternity
On retourne dans un climat mélancolique avec un piano seul. À la moitié du morceau, des violons viennent embellir le tout pour un titre touchant par sa beauté et sa simplicité. Les fans de « To Zanarkand » de Final Fantasy X devraient apprécier.

16. Eternal Love (Short Version)
Première grosse surprise, un morceau J-pop avec une voix féminine. Très populaire au Japon, il n'est pas certain que l'Occidental lambda l'apprécie immédiatement à sa juste valeur.

17. Lake Bresha
On retourne à un style beaucoup plus classique avec une ambiance très légère. Des orchestrations sublimes, rythmées, pour un titre rappelant grandement ce qui a été fait pour Final Fantasy XII.

18. The Pulse L'Cie
Un autre morceau porteur de la patte de Hamauzu avec la superposition de plusieurs sonorités. Toujours une réussite, mais moins marquante que The Vestige.

19. Eidolons
On termine ce premier disque par un thème de bataille, celui des Eidolons en particulier. De bonne facture, mais légèrement lassant à la longue.

- Disque 2 -

01. Blinded By Light
Le premier morceau à avoir été entendu dans les tout premiers trailer du jeu. Il fait ici office de thème de combat. Ses violons particulièrement raffinés offrent une dimension nouvelle aux différents thèmes de bataille que l'on a pu connaître dans la série. À noter qu'il s'agit d'une variante du thème de Lightning.

02. Glory's Fanfare
Le nouveau thème de victoire, efficace, mais certainement beaucoup moins emblématique que la célèbre Fanfare des autres épisodes.

03. Battle Results
À nouveau du pur Hamauzu avec des voix féminines planantes.

04. A Brief Respite
Une ambiance décontractée et joyeuse, avec des violons sublimes qui métamorposent ce qui aurait pu être une simple musique d'ascenseur en une magnifique mélodie.

05. Cavalry Theme
Retour à une ambiance militaire et épique. Le calme avant la tempête.

06. Escape
Un morceau rythmé faisant la part belle aux cuivres, pour une musique typique de bataille épique, mais efficace.

07. Crash Landing
On continue dans l'orchestral dynamique. La suite logique du morceau précédent.

08. Daddy's Got the Blues
Un des thèmes focalisés sur le personnage de Sazh. Nous avons ici un morceau de Blues essentiellement porté sur l'harmonica avec quelques guitares faisant office de rythmique. Morceau intéressant puisque se démarquant de tout ce qui a été fait dans la série précédemment. On se croirait d'avantage dans un Western qu'un FF.

09. The Vile Peaks
Même si il reprends le style classique de Hamauzu, cette piste est intéressante par l'assemblages de sonorités différentes (africaines, électroniques, samples de voix) qui forment un tout cohérent et très prenant.

10. Lightning's Theme
Un piano et des violons mélancolique en totales harmonie pour une montée en puissance qui fini par reprendre le thème des combats, en beaucoup plus joyeux,. Les violons son parfaitement utilisé pour toucher la corde sensible de l'auditeur. un incontournable de cette OST.

11. Sazh's Theme
Le thème de ce personnage est le plus différent de tous puisqu'il se démarque par son coté Jazz totalement nouveau dans la série. Les amateurs apprécieront, les autres y verront une musique d'ascenseur plutôt réussie mais un peu trop longue.

12. March of the Dreadnoughts
Un morceau orchestral enjoué splendide, rappelant lui aussi FFXII.

13. The Gapra Whitewood
Le morceau qui a du en surprendre plus d'un lors du niveau de la foret de Gapra: il s'agit d'un thème d'ambiance chanté par une voix féminine mélangé avec des sonorités électroniques. Très original, mais un peu redondant.

14. Tension in the Air
Retour au « style Hamauzu » avec l'influence FFX. Une ambiance sombre, avec une tension palpable. Néanmoins assez ennuyeuse.

15. Forever Fugitives
On revient dans la thématique épique. Un morceau assez simple, mais offrant une bonne ambiance.

16. The Sunleth Waterscape
Une Variante du thème principal avec un piano accéléré, une rythmique a la limite de la techno, et un ton légèrement plus joyeux. A noter le retour d'une voix féminine accompagnant ce thème d'ambiance. Une totale réussite. L'un des moments marquants de ce disque.

17. Lost Hope
Après cette pause rafraîchissante, on revient a une ambiance plus lourde et dramatique. Les violons s'envolent pour atteindre une ambiance plus légère, mais qui retombe facilement dans l'obscurité.

18. To Hunt L'Cie
Morceau Orchestral démarrant lentement mais montant en puissance au fur et a mesure de la progression pour atteindre des sommets dans le domaine de la musique de bataille. Court mais intense.

19. No Way to Live
Retour de la guitare électrique mélangé a une rythmique lourdes et à des orchestrations. Impressionnant d'efficacité.

20. Sustained by Hate
On enchaîne par un piano mélancolique rejoint pas la suite par un orchestre sachant se faire discret quand il le faut.

21. The Pulse L'Cie
De nouveau, l'influence FFXII se fait sentir, pour un morceau enjoué alternant avec un ton beaucoup plus sombre et militaire.

22. Serah's Theme
Le magnifique thème principal du jeu chanté. Ici la tristesse est clairement mise en avant. Malheureusement trop court, mais finit en beauté ce très bon deuxième CD.

- Disque 3 -

01. Can't Catch A Break
On ouvre ce troisième disque avec un retour du son jazzy évoquant le personnage de Sazh. Durant cinq minutes, de multiples solos de guitares, piano et trompettes s'enchaînent dans une ambiance groovy rappelant les jams de musiciens dans les clubs de Jazz.

02. PSICOM
Pour le thème des ennemis des L'cie, quoi de mieux qu'un bon morceau militaire et finissant sur une touche épique ? Mais la courte durée du morceau fait qu'il reste très anecdotique.

03. Hope's Theme
Deux guitares séches en parfaites harmonies, pour traduire la mélancolie débordante du personnage de Hope, simple, mais efficace.

04. This is Your Home
Une reprise du thème précédant, avec cette fois une seule guitare. Beaucoup plus sobre, et peu intéressant.

05. Atonement
On continue dans le mélancolique avec des flûtes accompagnées de nappes orchestral offrant une ambiance particulièrement intense et un final grandiose.

06. Vanille's Theme
Un thème au piano sympathique, mais loin d'égaler les autres en termes de puissance et de profondeur.

07. The Final Stage
Un morceau très court avec néanmoins une belle ambiance enchanteresse.

08. The Pompa Sancta
On repart dans une thématique medievale-épique rappelant l'ambiance de FFXII.

09. Nautilus
Pour retranscrire l'émerveillement que peut procurer la ville de Nautilus, l'orchestre alterne entre ambiance festive et enjouée avec des moments plus calmes et intimistes.

10. Chocobos of Cocoon - Chasing Dreams
Le classique thème des Chocobos est bien présent dans cette BO, mais a bénéficié des quelques retouches avec ce nouveau remix: Des éléments électros , des voix féminines (robotisé), poussent le délire assez loin, mais concorde bien avec le moment précis du jeu.

11. Feast of Betrayal
On retourne a un morceau plus classique avec un orchestre exécutant une partition enjouée et épique.

12. Eidolons on Parade
L'orchestre comment doucement pour terminer avec des envolées magistrale.

13. Test of the L'Cie
Un morceau intense, dans le « style Hamauzu » avec le mélange de plusieurs sons venus de styles différents. Bien rythmé, offrant des sonorités intéressantes.

14. All the World Against Us
Une ambiance oppressante débute ce morceau, mais vient une respiration avec une légère flute vers la fin. Trop courte.

15. Game Over
Le thème de l'écran qu’aucun joueur n'aime voir. Pourtant sa musique est très agréable à l'écoute.

16. Primarch Dysley
Un morceau orchestral grandiloquent qui n'aurait pas fait tache dans une BO de Hanz Zimmer.

17. Fightning Fate
Une musique typique accompagnant le combat d'un Boss. Ses coeurs intenses font de ce morceau, un moment épique de ce disque, mais légèrement répétitif.

18. Separate Paths
Retour a une ambiance plus calme, avec un orchestre jouant un thème aérien.

19. Setting you Free
Une ambiance pesante allégé par la présence de carillions d'églises.

20. Desperate Struggle
Un morceau illustrant l'urgence et la fuite de nos personnages principaux avec l'alliance d'instruments à vent et de percussions. Comme d'habitude, une montée en puissance vers le milieu redonne un coup de fouet a l'ensemble, mais le tout reprends comme au début, pour un morceau qui tourne donc un peu en rond.

21. Mysteries Abound
Un morceau guidé par des flûtes pour une ambiance douce et mystique.

22. Will to Fight
On retourne dans un thème plus dynamique, mais toutefois assez leger avec un assemblage de sonorités différentes : orchestre, guitare électrique et voix féminine retouchées qui offrent un résultat plutôt original. Il manque hélas la présence réelle de percussions pour donner plus de pêche a l'ensemble, les beat tempo electro sont malheureusement assez fades.

- Disque 4 -

01. Fang's Theme
Un morceau entièrement orchestral qui reste dans le domaine du léger et de l'optimisme. Un peu trop classique, même si certaines montées en puissance valent le coup.

02. Terra Incognita
Retour a une ambiance plus mélancolique, avec un début plutôt calme, mais qui évolue vers des passages tout à fait somptueux dans leur grandeur.

03. The Archylte Steppe
Reprise du thème principal avec cette fois-ci des sonorités plus primaires comme les percussions et des flûtes. Ce morceau colle parfaitement avec le sentiment de liberté que peut ressentir le joueur en parcourant les plaines de Pulse. Si vous aimez le thème orginal, cette variante offre une alternative plus joyeuse et aérienne non négligeable.

04. Chocobo of Pulse
Le deuxième morceau dédié au fameux chocobos, après le remix électro, nous avons ici un morceau beaucoup plus jazzy avec l'utilisations d'instruments a vent comme des saxo ou des trompettes.

05. The Yaschas Massif
Un thème d'ambiance comme il s'en fait beaucoup dans cette BO: enchanteur et très bien orchestré, mais peu original.

06. Memories of Happier Days
On commence avec Piano seul, efficace par sa touchante simplicité, qui est rejoint par d'autres instruments au fur et à mesure du morceau. La fin est tout simplement sublime. Un grand moment de ce Disque.

07. Sulyya Springs
On retrouve la même formule des morceaux d'ambiances précédents. Si le mélange de sons différents pouvaient surprendre au début, ici l'impression de déja-vu est un peu trop présente pour le détacher du lot. Le tout reste tout de même très agréable a l'écoute.

08. Taejin's Tower
De nouveau un morceau composé de différentes sonorités assez étranges, mais qui s'unissent bien au final. L'impression d'avoir déjà écouté ce morceau est aussi présente ici, dommage.

09. Dust to Dust
De nouveau un thème calme chanté par une voix féminine aérienne. Le peu d'originalité et de prise de risque fait que l'on s'ennuie un peu durant toute la durée du morceau.

10. The Road Home
Nouvelle alternative au thème principal, avec cette fois une dimension plus épique et dynamique, de nouveau l'influence FFXII se fait sentir. Malheureusement trop court.

11. Star Your Engines
Le retour des sonorités électroniques vient re-dynamisé un disque qui en avait bien besoin. A l'inverse du précédent morceau, celui-ci est un peu trop long.

12. Eden Under Siege
On reste dans le dynamique, avec cette fois, un morceau uniquement orchestral mais avec de bonnes percussions et des instruments au meilleur de leurs formes. Un thème très épique, malgré une légère baisse de régime au milieu.

13. The Cradle Will Fall
Un début très original qui installe une ambiance particulière, malheureusement, on retombe vite dans le « style Hamauzu », déjà vu trop de fois. Néanmoins la fin est elle aussi interessante, avec l'emploie d'une orgue particulièrement opressante.

14. Born Anew
Les coeurs et l'orchestre sont de retour, pour un morceau épique. La fin est proche, et ça se sent. Hamauzu au meilleur de sa forme, lache tout ce qu'il a avec cette composition magistrale.

15. Sinful Hope
On alterne entre moment intenses, et d'autres plus timide. Malgré quelques bonnes idées et une belle mélodie principal, on s'ennuit légèrement.

16. Fabula Nova Crystallis
De nouveau le thème principal, dans une version peu différente, mais toujours prenante et touchante.

17. FINAL FANTASY XIII – Miracles
Un magnifique morceau orchestral qui commence par une ambiance plus légère que le précédent, mais tout aussi grandiose. La mélodie principale marquera surement l'esprit de l'auditeur.

18. Focus
Retour a une ambiance lourde et pesante. Le suspense monte au fur et a mesure de la progression du morceau pour n'aboutir a rien en particulier, assez décevant.

19. Nascent Requiem
Le dernier morceau orchestral épique de cette BO, qu'aurais largement pu composé être composé par John Williams. Un grand moment.

20. Determination
Un morceau qui met du temps a se mettre en place, mais l'ambiance qui en ressort est assez impressionnante.

21. Kimi ga Iru kara (Long Version)
Le morceau J-pop traditionel chanté par une chanteuse japonaise pour le générique et la promotion du jeu. Si certains auront du mal avec l'aspect japonais très présent, les autres apprécieront son léger coté épique avec les orchestrations s'accordant parfaitement a la voix parfaitement maîtrisé de la chanteuse. Composé par Hamauzu lui même, il s'inscrit beaucoup plus dans la thématique général du disque, contrairement au morceau de Leona Lewis. Les avis sont partagés sur la question, mais dire que Kimi ga Irukara est un simple morceau j-pop est une erreur, le titre est beaucoup plus complexe que certains ne l'affirment. Un morceau digne de la série de cette tradition qui a commencé avec Eyes On Me de FFVIII.

22. Ending Credits
C'est logiquement le thème principal qui vient clore cette OST, dans une nouvelle variante orchestrale. Une très bonne conclusion pour le jeu, même si on peut regretter l'absence du thème classique de Final Fantasy présent a chaque génériques de fin. Ce morceau a néanmoins le mérite de se démarqué des autres et donc d'avoir son identité propre. Hamauzu signe la son dernier morceau sur la saga, et on peut clairement dire qu'il finit en beauté.

:: Conclusion

Après cette longue chronique, vous aurez remarqué que cette bande-son est composé de differents styles de morceaux qui reviennent souvent.
Les titres que j'ai nommées « style Hamauzu », typiques dans l'assemblage de sonorités différentes, avec quelques fois des chants féminins, d'autres composés de parties orchestrales classiques mais généralement efficaces, les morceaux inspirés du Jazz et du Blues ont aussi une place importante, et enfin les moment plus discret, composés uniquement pour accompagner le joueur lors des moments d'explorations.
Le tout fonctionne bien, mais une fois au quatrième CD, le sentiment de redondance est un peu trop présent, et l'on aurait aimé plus de différences entre les morceaux de chaque styles. On peut donc se dire que Hamauzu aurait gagné à se renouveler un peu plus sur la fin.
Seul le thème principal repris plusieurs fois réussit a ne jamais lasser, grâce à la très intelligente façon de se renouveler à chaque variante.
Hormis le thème des Chocobos, aucun thème classique de la série n'est présent, ce qui pourra attirer la colère des fans, ou alors être gage d'originalité et de prise de risque pour d'autres.
Le bilan est donc globalement bon, Hamauzu, même si il a tendance a se répéter, a ici signer une très bonne bande-son, et a su apporter de très bonne idées apportant de nouveaux éléments à l'identité musicale de la série. Le deuxième CD est peut être celui qui se démarque le plus, le et à l'inverse, le troisième est celui qui contient le plus de morceaux anecdotiques. La musique de Final Fantasy XIII remplit donc parfaitement son rôle durant le jeu, elle invite le joueur au voyage et a l'évasion, et peut très bien s'écouter seule. Et c'est exactement ce que l'on attend de la part d'une OST d'un Final Fantasy.





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !