Vous êtes ici : AccueilInformationsFinal Fantasy Lost Stranger

Introduction

Voici un OVNI que personne ne s’attendait à voir. Il est littéralement venu de nulle part. Personne ne s’attendait à ce genre d’annonce lors de l’événement spécial dédié aux 30 ans de la saga Final Fantasy en janvier 2017, Il y eut du Final Fantasy XV, du Final Fantasy XII, beaucoup de Final Fantasy VII et des collaborations plutôt inattendues (des vêtements, du vins-, des pâtisseries, des Cup Noodles, un projet avec la ville de Yokohama, etc.). Et au milieu de tout cela, s’est présentée tout timidement une œuvre originale, une œuvre papier, le manga Final Fantasy Lost Stranger. Il s’agit donc de la troisième œuvre non vidéoludique totalement originale, avec Final Fantasy : Les Créatures de l’esprit et Final Fantasy Unlimited. D’abord publié au rythme d’un chapitre mensuel à partir de juillet 2017 dans le Gekkan Shônen Gangan au Japon et sur le site Crunchyroll pour le public anglophone, c’est bien à partir de 5 avril 2018, et grâce à la récente maison d’édition Mana Books, que la France peut enfin se mettre à la lecture.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est un manga fait par des fans pour des fans. Le scénariste Hazuki Minase (Fate/kaleid liner Prisma Illya) a grandi avec Final Fantasy à ses côtés tandis que le mangaka Itsuki Kameya a connu Final Fantasy grâce à son frère aîné. Et tous deux sont supervisés par Noaki Yoshida (Final Fantasy XIV) dont l’amour de la série n’est plus à prouver. Ces auteurs ont profité d’une mode, qui date un peu maintenant, le genre Isekai (se dit du genre Isekai toute histoire où les personnages, qui vivent une vie ordinaire dans leur monde d'origine, sont transportés subitement dans un monde complètement inconnu à eux) pour justifier de manière habile le fan service et l’appellation « Final Fantasy » de leur histoire.

C’est ainsi que nous faisons la connaissance de Shogo, un fan hardcore de la saga et employé de Square Enix, qui rêve de créer son propre Final Fantasy. Suite à certains événements, il se retrouve perdu dans un monde ressemblant énormément à ceux de la saga. Heureusement pour lui, ses connaissances encyclopédiques (qu'il ne manquera pas de faire partager avec nous lecteurs) à propos de cet univers vont lui permettre d’appréhender ce monde totalement inconnu. Et c’est là toute l’intelligence de la base de l’intrigue. Shogo est la cristallisation, si l’on peut dire, des rêves des fans depuis 30 ans. C’est une personne ordinaire, qui connaît tous les Final Fantasy sur le bout des doigts, qui réussit à travailler chez Square Enix pour réaliser son rêve : créer sa propre vision d’un Final Fantasy. Puis il finit par vivre DANS un Final Fantasy. Il s’agit bien là des deux plus gros fantasmes d’un fan de manière générale. Travailler dans la société à l’origine de sa passion ou bien pouvoir s’immerger dans ladite passion.

Personnages

Shogo Sasaki : un tout jeune employé de Square Enix rêvant de faire son propre Final Fantasy. Étant un fan assidu de la série, il a écrit lui-même ses propres encyclopédies à propos de chaque jeu de la saga. Il se vante même d’être la personne la plus calée en ce qui concerne Final Fantasy chez Square Enix. Après un accident, il se retrouve plongé dans un monde qui tout en lui étant totalement inconnu, lui est également étrangement familier. Rencontrant Sharuru, Duston et Rei, il va parcourir ce nouveau monde afin de réparer une tragédie. Il est capable d’utiliser le sort « Acuité », considéré comme un mythe, qui lui permet de connaître les caractéristiques des objets qu’il croise.

 

Yuko Sasaki : jeune sœur de Shogo, elle partage le rêve de son frère. Elle travaille dans le service marketing de Square Enix. D’une nature joviale et extrêmement sociable, elle n’a aucun mal pour se faire des amis, même dans un monde totalement inconnu. Toujours d’excellente humeur, elle est celle qui motive le petit groupe d’aventuriers.

 

Sharuru Linkinfeather : une mage blanche qui ne peut s’empêcher de soigner toutes les blessures qu’elle voit, jusqu'à l’épuisement. Lorsqu’elle, avec Duston et Rei, tombe sur Shogo, elle décide de prendre soin de lui jusqu’à ce qu’il aille mieux. Bien qu’étant assez naïve et maladroite, elle est de très bon conseil et sait réconforter les gens quand il le faut. Elle est la cheffe du petit groupe.

 

Duston Volta : un mage noir de la race des Garondos. C’est à la fois la voix de la connaissance et le grand frère du groupe. C’est notamment lui qui s’occupe des finances et de la cuisine. Il possède d’excellentes connaissances sur ce monde et son fonctionnement.

 

Rei Hagakure : une guerrière féroce de la race des Elreins. Assez froide et distante, elle passe son temps à surprotéger Sharuru. À tel point qu’au premier abord, elle veut abandonner Shogo et Yuko dans le premier village qu’ils croisent. Cependant, malgré son attitude détachée, elle s’inquiète pour ses camarades et prend soin d’eux.

 

Randolph Amaranth : un puissant paladin réputé pour être un aventurier aguerri. Il est à la tête d’un groupe de redoutables guerriers parmi lesquels on peut compter la voleuse N’érude, une Catter qui dévalorise tout le monde sauf Randolph dont elle est éperdument amoureuse. Comme tout vaillant paladin, Randolph n’hésite pas à venir à la rescousse des personnes dans le besoin et donne beaucoup d’importance à la valeur d’une vie au point de ne pas supporter quiconque présumer de ses forces et se mettre en danger.

Résumé des tomes

Tome 1 : Le départ de l’aventure

Résumé

Shogo et Yuko sont frère et sœur et tous deux de jeunes employés de Square Enix. Ils n’ont qu’un but : faire leur propre Final Fantasy. Mais suite à des circonstances malencontreuses, ils se retrouvent dans un monde qui leur est totalement inconnu. Cependant, ils se rendent vite compte que ce nouvel endroit ressemble beaucoup à ceux de leurs jeux favoris. On y croise des Mogs, des Chocobos ainsi que des monstres et des races propres à la saga.

Dans ce monde, Shogo et sa sœur rencontrent la mage blanche Sharuru, le mage noir Duston et la guerrière Rei. Les deux anciens employés de Square Enix décident alors de partir avec leurs nouveaux compagnons afin de mieux comprendre ce nouveau monde et trouver un moyen de rentrer chez eux. Pour Yuko, c’est l’occasion de partir à l’aventure, elle qui ne se laisse jamais assaillir par les événements. Quant à Shogo, c’est un rêve éveillé que de vivre, réellement, un Final Fantasy. Mais ce monde-ci n’est pas un jeu et le danger est réel. C’est ce qu’expérimentera malgré elle la jeune fratrie. En conséquence de tout cela, le groupe devra alors partir à la recherche d’un sort considéré comme une légende afin de réparer leurs torts.

Notre avis

Voilà une aventure qui commence superbement bien. Cette nouvelle épopée est un hommage à cette saga dantesque. Malgré les nombreux éléments qui servent de références, c’est dans la construction du récit que l’on sait que l’on fait face à un Final Fantasy, surtout avec l’influence de Yoshida et de son Final Fantasy XIV. Et bien qu’il soit somme toute assez classique dans les faits, sa narration efficace permet de ne pas s’ennuyer. L’histoire jongle habilement entre moments de légèreté, combats intenses et moments forts, le tout accompagné par des personnages maîtrisés et humains.

Ce premier volume s’adresse à tous les fans de Final Fantasy, et plus encore aux joueurs de Final Fantasy XIV même si des références à Final Fantasy II, III, IX, X et XII sont disséminées ici et là. Aucun doute que cette aventure saura les charmer. En contrepartie, ce début d’aventure peut sembler banal pour des personnes ne s’intéressant que peu à la saga. Cependant, cette tournure inédite dans un Final Fantasy a un grand potentiel qui ne demande qu’à être exploité.

Résumé détaillé avec spoiler et critique du tome 1

Tome 2 : Le début des hostilités

Résumé

Pour continuer leur quête, Shogo, Sharuru, Duston et Rei doivent gagner de l’argent et jouir d'une certaine renommée afin d’obtenir certains privilèges. Et quel meilleur moyen d’acquérir les deux que d’accomplir une dangereuse quête ? Après avoir prouvé leurs forces au groupe de Randolph, nos héros obtiennent la permission de les accompagner dans leur chasse. Il s’agira de faire face au terrible Dragon blanc ténébreux, déjà responsable de nombreuses catastrophes et drames. Le combat s’annonce terrible et Shogo devra utiliser toutes ses connaissances pour arriver à en venir à bout.

Suite à cet affrontement des plus dantesques et sur les conseils de Duston, Shogo se rend à Mysidia afin de collecter des informations sur ce nouveau monde. Malheureusement, les mages ne sont pas aussi sympathiques que les habitants du village de Nilpo et nos héros se retrouvent vite le bec dans l’eau. C’est à ce moment-là qu’une jeune femme leur proposera un marché : les fameuses informations contre une requête qui va s’avérer beaucoup plus dangereuse qu’elle n’en a l’air.

Notre avis

Avec ce tome 2 de Final Fantasy Lost Stranger, nous terminons, nous lecteurs, mais aussi Shogo, ce que l’on pourrait qualifier de tutoriel de cette nouvelle aventure. En effet, Shogo et ses compagnons ont gagné en expérience, ont appris de nouvelles capacités et ont vaincu leur premier boss. Si l’analogie peut aisément se faire avec le jeu vidéo, c’est également vrai avec la construction narrative. Nous achevons le premier arc narratif qui, non content de poser les bases de l’univers, de présenter les personnages et de poser les enjeux, fait réellement rentrer Shogo, et par son biais le lecteur, dans l’aventure. Une immersion totale dans l’aventure qui commence avec un second arc narratif très peu avare en références à cette saga qui est si chère à nos yeux.

L’aventure ne perd pas le rythme imposé par le premier volume et se montre même plus intense et riche en action. Il ne doit y avoir qu’environ un quart du tome où le lecteur, et notre équipe d’aventuriers, prend vraiment le temps de souffler. Pour autant, ce n’est en rien étouffant. La mise en scène insiste vraiment sur l’atmosphère pesante et haletante des combats pour garder le lecteur en haleine plutôt que de se contenter de bataille exagérée comme peuvent le faire habituellement les shōnen. En revanche, j’ai trouvé le trait moins appliqué, plus brouillon que le premier volume même s’il reste d’excellente facture.

Résumé détaillé avec spoiler et critique du tome 2

Tome 3

Disponible en librairie à partir de octobre 2018

Avis sur la série

A venir...





Cet article a été corrigé par Noctis.
Cet article a été encodé par Toulala.






par Matt971 le 14.04.2018 à 22:16

Un manga d'excellente facture : dessins au top, références en pagaille, édition et traduction aux petits oignons ! A lire d'urgence.



par Dark-princess le 13.04.2018 à 21:01 (Edité)

Je rejoins Toulal ! L'ambiance, les personnages et l'humour de ce premier opus m'ont rendu complétement addict' ! J'ai hâte de découvrir la suite et je le recommande à tous les fans de la série.

par Toulala le 06.04.2018 à 10:39

Ce début d'histoire totalement Final Fantasy m'a particulièrement touchée. Je le recommande pour tous les adeptes de la série

Merci à Idrisia pour m'avoir procuré ce premier tome en avant-première :p





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !