Vous êtes ici : AccueilJeux Square Enix

Chrono Cross

Chrono Cross

Chrono Cross

What was the start of all this?
When did the cogs of fate begin to turn?
Perhaps it is impossible
to grasp that answer now,
From deep within the flow of time...

But for a certainty, back then,
We loved so many, yet hated so much,
We hurt others and were hurt ourselves...
Yet even then, we ran like the wind,
Whilst our laughter echoed,
Under cerulean skies...

Si l'on devait dresser une liste des jeux magnifiques et terriblement désirés, mais dont la sortie occidentale s'est en réalité tristement résumée à l'Amérique du Nord, Chrono Cross serait au sommet. En effet, tandis que Chrono Trigger a mis quatorze ans pour nous parvenir localisé, la séquelle de ce dernier n'existe sur PlayStation qu'au Japon depuis 1999 et aux États-Unis depuis 2000.
En 2011, Square Enix a pris la décision d'enfin éditer le jeu sur support dématérialisé. Ce fut donc l'occasion pour les Japonais et les Nord-Américains de (re)découvrir l'aventure de Serge et ses acolytes sur PS3 et PSP, tandis que le vieux Continent attend toujours son tour de posséder la perle des RPG.

À l'époque, Squaresoft était au top de sa forme et l'on attendait beaucoup de son futur bijou. Cependant, un doute nous habitait. Car s'imposer comme « suite » d'un succès tel que Chrono Trigger, plus de quatre ans après la sortie de celui-ci, risquait fort de finir en affront. Il fallait donc que cette suite se montre digne du jeu. Nous allons voir, dans cet article, pourquoi Chrono Cross possède à la fois tout et rien à voir avec Chrono Trigger, et surtout, comment ce jeu est devenu, malgré son impasse chez nous, un monument incontournable du jeu de rôle.

:: Chut, ça commence...

Hormis un scénario riche et exultant, vous découvrirez en Chrono Cross une symphonie de formes et de couleurs des plus jouissives pour vos mirettes. Ajoutons à cela un répertoire musical fourni et prodigieux, accordant ses notes au moindre changement d'humeur, et vous serez à tout jamais envoûté.
Tout ceci s'annonce dès l'introduction du jeu. Ne nions pas l'évidence, la séquence d'ouverture de Chrono Cross est l'une des meilleures qu'il nous ait été donné de voir et d'entendre dans le monde du jeu vidéo, même après toutes ces années.

Chrono Cross

Au commencement, nous découvrons, sur une légère mélodie de flûte, une lettre au parfum nostalgique qui annonce poétiquement les épreuves que nous allons rencontrer dans le jeu. La flûte se prête au jeu et semble nous narrer l'aventure à venir en même temps que le message défile.
Puis la lettre s'interrompt, la mélodie s'éteint... et est promptement remplacée par un rythme de percussions fabuleusement entraînant, à nouveau couvert par le son de la flûte que le violon vient épouser ; tandis que s'enchaîne un condensé de cinématiques issues du jeu.

Chrono Cross
Chrono Cross

C'est à cet instant que vous comprenez toute la vanité de ce que vous avez jusque là pu vivre dans le monde vidéoludique : vos expériences perdent tour à tour chacune de leurs valeurs à vos sens, ici Chrono Cross vous tend la main et vous embrasse d'une caresse audiovisuelle infiniment inégalée.
Cet infime extrait, ces deux minutes que l'on ne se lasserait de mirer et d'écouter, renferme en lui seul toute l'essence du jeu : de la beauté, de la passion, des rebondissements et des émotions.

:: Good morning, Serge!

L'histoire de Chrono Cross se situe vingt ans après Chrono Trigger, dans un monde que l'on nommera « Home World ». Vous incarnez Serge, un jeune homme de dix-sept ans vivant dans un petit village de pêcheurs appelé Arni.
Aujourd'hui, Serge est en plein cauchemar : il se voit, dans une tour sombre, souriant sournoisement, un poignard ensanglanté dans la main. Il observe d'un air satisfait une jeune inconnue gisant au sol, inconsciente...

« Come on, sleepy head! Get up! »
Comme pour Chrono Trigger, l'aventure commence par un réveil difficile. Votre mère vous gronde et vous envoie rejoindre votre amie Leena. Les adolescents sont en pleine discussion sur la plage lorsque Serge, appelé d'une voix lointaine, se retrouve encerclé d'une aura qui le transporte dans un monde parallèle.
Ce nouveau monde est identique au vôtre. La seule différence notable, pour le moment, c'est que les villageois ne vous reconnaissent pas. En effet, dans « Another World », vous avez péri noyé dix ans auparavant...

Chrono Cross
Chrono Cross

:: Quelques têtes importantes

Chrono Cross : Serge

Serge, le protagoniste silencieux
C'est le héros de cette histoire. Comme son prédécesseur, il ne parle pas, mais nous nous attacherons tout de même au petit minois tout brun sous son bandana. Originaire d'un petit village de pêcheurs, son passé est plus complexe qu'il ne paraît. Au combat, il manie mieux que quiconque la double-lame, un sabre à deux extrémités. Aussi pur et innocent qu'un bébé, sa couleur native est le blanc.

Chrono Cross : Leena

Leena, la douce villageoise
L'amie d'enfance et voisine de Serge en pince un peu pour lui, mais c'est un secret. Dans le monde parallèle, Serge est pour elle un camarade de jeu qui a tragiquement disparu quand elle était petite. Leur rencontre l'intrigue fort et elle décide de l'accompagner pour lever le mystère sur cette anomalie. Ses armes proviennent toutes de la maison, de la balayette à la grosse poêle à frire. Sa couleur native est le bleu.

Chrono Cross : Kid

Kid, la mystérieuse voyageuse
Cette jeune fille au fort accent australien a grandi dans un orphelinat aujourd'hui en ruines. Spécialisée dans le vol à la tire, elle fait partie des Radical Dreamers, un gang redouté par les villageois. Elle ne peut cependant pas s'empêcher de venir en aide aux personnes dans le besoin. Dotée d'un tempérament de feu — et légèrement vulgaire, son arme fétiche est la dague accrochée à sa ceinture et sa couleur native est le rouge.

Chrono Cross : Lynx

Lynx, le thérianthrope félin
Mi-homme, mi-panthère, cet imposant semi-humain est à la recherche d'une relique aussi puissante qu'ancienne. Vous le croiserez de temps à autre, mais il est préférable de ne pas s'attarder sur son chemin, car il tranche impitoyablement ses ennemis à l'aide de sa faux. En outre, il semble en avoir personnellement après Serge. En bon antagoniste qui se respecte, sa couleur native est le noir.

Chrono Cross : Harle

Harle, l'arlequine
Cette mignonne arlequine qui s'exprime dans un dialecte franglais (Oui, Monsieur Serge!) prend un certain plaisir à vous observer dans votre quête. Auréolée de mystères, l'équipière de Lynx porte un intérêt croîssant envers Serge, mais sa véritable mission, tout comme son identité, demeureront longtemps secrets. Au combat, elle se sert de projectiles aiguisés et sa couleur native est le noir.

:: Gameplay

Chrono Cross est l'un de feu ces multiples très bons jeux en 3D précalculée dans lesquels vous promenez vos personnages sur des plans fixes. Vos deux compagnons, visibles sur l'écran, vous suivent dans vos déplacements et peuvent même obtenir tour à tour la place du meneur.
Dans les milieux hostiles, vous pouvez voir vos adversaires et leur contact enclenche directement un combat. Cela vous permet, de cette manière, d'éviter les rencontres indésirées, mais elles seront parfois inévitables.
La carte du monde est également fixe et vous y gambadez en équipe. Détail agréable en sus, vous n'y rencontrez pas d'ennemi. Vous pouvez donc visiter et admirer le paysage et le thème musical autant qu'il vous plaira.

Chrono Cross

Du côté des affrontements, Squaresoft a imaginé un système original qui pourrait fort troubler les néophytes, mais que l'on trouvera au final bien efficace.
Pour commencer, chaque personnage possède le choix entre l'attaque, l'utilisation d'un Élément, la défense ou la fuite.
Chacun agit à son tour, mais il n'est pas question de jauge de temps. En effet, vos personnages possèdent chacun sept points de Stamina et trois types d'attaque : faible mais certaine de toucher, puissante mais moins précise, et équilibrée. Chaque attaque consomme un à trois points de Stamina selon la puissance, et vous pourrez frapper tant qu'il vous en restera et que votre adversaire ne vous interrompra pas. Ainsi, vous avez à disposition tout un panel de combos différents, vous permettant d'enchaîner de multiples petits coups ou de placer moins d'attaques plus efficaces, tout en alternant entre les personnages.
Dans tous les cas, vous pouvez utiliser un Élément dès que la jauge correspondante vous l'autorise, consommant ainsi sept points de Stamina quelle que soit la quantité en stock. Vous vous retrouverez donc très souvent dans le négatif, mais tant que quelqu'un frappera ou se protégera, ami ou ennemi, les points de Stamina des autres se régénéreront.

Chrono Cross
Chrono Cross

Il est important de comprendre l'univers de Chrono Cross pour commencer le jeu du bon pied. Ici, chaque créature possède une couleur native, c'est-à-dire une affinité avec un Élément particulier, permettant d'en multiplier les effets. Mais les Éléments s'opposent également deux par deux, entraînant de fait une faiblesse envers l'Élément opposé.

Ce système d'Éléments prendra de plus en plus d'importance au fil du jeu. Il en existe six au total, chacun représenté par une couleur :
- l'Élément Jaune est associé à la Terre et à l'Électricité ;
- l'Élément Rouge correspond au Feu mais aussi aux Soins ;
- l'Élément Vert représente l'Air et la Nature ;
- l'Élément Bleu est associé à l'Eau et à la Stamina ;
- l'Élément Noir correspond à l'Obscurité et à la Destruction ;
- l'Élément Blanc représente la Lumière et la Vie.
Les Éléments se présentent sous la forme d'attaques spéciales, de magies, d'objets consommables ou d'invocations, ils peuvent être ramassés ou achetés. Vous devez les placer dans une grille d'Éléments spécifique à chaque personnage afin de les utiliser en combat, lorsque la jauge d'Élément est suffisamment pleine. Cette jauge se remplit lorsque le personnage frappe son adversaire, et permet de lancer des Éléments de niveau 1 à 8. À noter qu'à l'instar de Chrono Trigger, nous retrouvons les attaques groupées telles que « X-Strike » ou « Delta Force », sous réserve que les personnages possèdent le niveau nécessaire.

Les rapports entre les Éléments ne vous empêchent pas d'équiper des Éléments d'autres couleurs sur vos compagnons, mais il est plus sage d'exploiter ce système un minimum afin d'emporter l'avantage lors de batailles plus compliquées, d'autant plus que chaque Élément n'est utilisable qu'une fois au cours d'un combat.

Chrono Cross
Chrono Cross

Enfin, si la simple idée de faire grimper le niveau de tous vos personnages vous donne des boutons, rassurez-vous ! Parmi les points caractéristiques de Chrono Cross s'inaugure un système fort pratique d'évolution globale et contrôlée : chaque affrontement contre un boss vous rapporte une étoile qui vous permet de poursuivre votre évolution ; la constitution de tous vos personnages est améliorée et un nouvel emplacement sur leur grille d'Éléments devient disponible. Ainsi, non seulement vous évoluerez obligatoirement au rythme de l'histoire, mais en plus les prises de tête vous seront grandement évitées lorsque vous souhaiterez alterner entre les équipiers.

:: À la cueillette des compagnons

Au cours de votre aventure, vous rallierez bien des personnes/créatures à votre cause. Entre les incontournables qui font partie intégrante du scénario et les inutiles pour lesquels il faut remplir des quêtes farfelues, un total de quarante-cinq personnages seront jouables.

Hormis la satisfaction de les rassembler, que nous apportent toutes ces têtes ?
Il faut savoir avant tout qu'il est impossible de recruter tous ces protagonistes en une seule partie. En effet, durant le jeu, vous serez confronté à plusieurs reprises à des choix difficiles, ce qui vous amènera souvent à recruter certains personnages au détriment d'autres, que vous devrez revenir chercher (sauver ?) dans la partie suivante. Vous aurez donc besoin de trois blocs de sauvegarde sur la carte mémoire, en prévision d'une « fusion » lorsque vous aurez terminé de cueillir les équipiers manquants.
Ces derniers vous permettront, une fois réunis, d'obtenir la véritable fin du jeu.

Chrono Cross
Chrono Cross

La palette de personnages jouables est considérable. Nobuteru Yûki, à qui le pinceau a été attribué, ne pouvait pas rêver mieux pour exercer son immense talent qu'un jeu de rôle de cette envergure. Serge rencontre au fil de son aventure des personnages de tous horizons : du petit extra-terrestre paumé au noble apprenti chevalier, les nouvelles recrues défilent et si l'on ne compte plus ceux qui vous guident de bon cœur ou ceux qui placent tous leurs espoirs en vous, on ne retient qu'une chose : la clique est sympathique, éclectique et hétéroclite.

Il est cependant dommage que seule une poignée parmi ces personnages trouve une réelle utilité dans le scénario de Chrono Cross. En effet, la plupart, relativement faible, ne fait qu'une apparition scénaristique et, pris d'affection pour vous, ne vous lâche plus d'une semelle par la suite, ce qui ne fait que renforcer votre préférence pour ceux auxquels vous êtes habitués.
Autrement regrettable, la personnalité de la plupart des protagonistes s'est retrouvée aussi superficielle qu'ils sont nombreux, à l'inverse des sept personnages jouables de Chrono Trigger qui se dotent chacun d'une histoire particulièrement originale et profonde.

Chrono Cross
Le jour...
Chrono Cross
... et la nuit.

:: Une multitude de dénouements à la clé

Ce que l'on espère, dans un jeu de rôle, c'est une durée vie rentable, suffisamment longue pour étancher sa soif d'aventure et de beauté. De ce côté, Chrono Cross ne vous décevra certainement pas. Si l'on peut atteindre la fin classique du jeu, en ligne droite, en une quarantaine d'heures, vous pouvez doubler la mise pour terminer complètement Chrono Cross et obtenir la vraie fin, ceci via son système de New Game+.
Par ailleurs, ce mode de jeu vous permettra également d'accéder à toutes les autres conclusions du jeu. En effet, Chrono Cross vous propose un total de douze fins, décalées ou tragiques, que vous pourrez obtenir en allant terrasser le dernier boss à certains points-clés de l'histoire.
De ce fait et compte tenu des multiples cheminements possibles, lorsque vous serez heureux d'avoir terminé une première fois Chrono Cross, dites-vous que vous n'aurez en réalité aperçu que la surface visible de l'iceberg.

Chrono Cross
Les fins alternatives sont souvent
tirées par les cheveux.
Chrono Cross
On n'oublie pas la salle
des développeurs.

:: Ouvrez grand vos oreilles...

On ne cessera de le répéter : la bande originale de Chrono Cross est exceptionnellement brillante. Yasunori Mitsuda, aux commandes, nous a gratifiés pour l'occasion d'une soixantaine de morceaux inoubliables, chacun reconnaissable entre tous.

Sollicitant une ambiance caribéenne sur une touche légèrement celtique, les thèmes principaux autant que les morceaux ponctuels vous resteront gravés en tête une fois le jeu terminé. Ainsi, si vous réécoutez aujourd'hui ces musiques, même dix ans après avoir achevé Chrono Cross, chacun des détails de cette œuvre vidéoludique vous reviendra en tête comme si vous y aviez joué la veille, tant les compositions sont riches et diversifiées.

Chrono Cross

La chanson thème, intitulée Radical Dreamers ~ Le Trésor Interdit, est quant à elle une composition totalement épurée. La voix cristalline de Noriko Mitose, accompagnée de la guitare acoustique que nous connaissons depuis le début du jeu, revisite un des thèmes récurrents de Chrono Cross et ajoute sa petite touche de magie alors que vous posez votre manette pour admirer la fin de votre aventure.

:: De Chrono Trigger à Chrono Cross

Chrono Cross n'est pas, à proprement parler, la suite directe de Chrono Trigger : les deux jeux disposent chacun de leur propre histoire et de leurs protagonistes, quoiqu'une dizaine de personnages-clés de l'aîné s'inviteront de manière plus ou moins subtile dans le scénario du cadet.

Chrono Cross
Une apparition brève mais certaine
dans la cinématique d'introduction.

Si le scénario de Chrono Trigger est rythmé par les voyages temporels, celui de Chrono Cross est soutenu par les allers et retours entre les deux mondes parallèles. Ceux-ci, dont la scission dimensionnelle est subtilement liée à la conclusion de Chrono Trigger, demeurent toutefois complémentaires, de sorte qu'une action dans l'un apporte une conséquence dans l'autre ; de la même manière qu'intervenir dans le passé refaçonne le présent et l'avenir.

En réalité, il n'est pas nécessaire d'avoir terminé Chrono Trigger pour jouir des aventures de Serge, mais vous risquez de ne pas saisir la totalité du dénouement si vous n'y avez pas joué.

:: The Ends.

Bel et bien digne de succéder à Chrono Trigger, Chrono Cross est une réussite polymorphe ; qu'il s'agisse de la profondeur de son scénario (ou « de ses scénarii »), de la beauté de ses graphismes et de son répertoire musical, ou encore du charisme des personnages principaux tous très attachants.

La perfection de ce jeu ne vous coupera pas le souffle, elle vous apportera au contraire une bouffée d'air marin. Ainsi que la lettre d'introduction vous le promet, vous passerez des heures à voyager et à faire des rencontres, à rire et pleurer avec vos personnages, tandis que le jeu vous insufflera moult leçons de vie, environnementales et humaines, absolument remarquables.

S'il fallait se lamenter d'un point, et il serait l'unique, ce serait bien celui de cette malheureuse paralysie aux portes des États-Unis.

Chrono Cross
Dates de sorties
PlayStation PlayStation Network
Japon 18 novembre 1999 6 juillet 2011
États-Unis 15 août 2000 8 novembre 2011
France Jamais Jamais






par Tizona le 03.06.2012 à 21:00

Très brillant article qui rend bien compte des particularités de ce jeu, particularités qui le rendent, à mon sens, un incontournable du RPG.
Comme il a été dit, le seul bémol du jeu ayant été son non-portage en nos terres, alors qu’il aurait certainement pu faire un gros succès en Europe, étant, au jour d’aujourd’hui, malheureusement trop peu connu de tous.
Ah, finalement, j’ai trouvé un " mauvais point " de l'article : c’est méchant de donner envie de rejouer au jeu comme ça ;_;
Bravo, Toulal =)



par Noctis le 06.03.2012 à 15:32

Bel article qui suggère d'y rejouer. Cela dit, il est légèrement panégyrique. Bon travail, Toulal =)



par Belgamesh le 06.03.2012 à 15:28

Chrono Cross, le jeu (et la BO) qu'il nous faut tous !

Super article, Toulal =)



par ff fanatics le 05.03.2012 à 23:01

Incroyable! Il ne pouvait y avoir mieux placé que Toulal pour écrire une telle déclaration d'amour à ce jeu x)
C'est magnifiquement écrit et ça donne terriblement envie d'y jouer, merci pour ce beau dossier complet =)

par cloudkiller le 05.03.2012 à 01:34

Très bon article très complet.
Un véritable hommage à ce jeu magique qu'est Chrono Cross.
Merci beaucoup Toulal pour ton travail !





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !