Vous êtes ici : AccueilJeux Square Enix

Le Royaume des songes


Dragon Quest VI : Le Royaume des songes est le dernier épisode de la trilogie de Zenithia. à l'origine édités sur Super Nintendo, les Dragon Quest IV, V et VI se sont vus remis au goût du jour sur la Nintendo DS en s'offrant au passage une première sortie sur le territoire européen. Ce sixième épisode fêtera cette année ses 16 ans. Après tout ce temps, la magie peut-elle toujours opérer ?

:: Un rêve de Cassandre ?

Dans une forêt dense au pied d'une falaise surplombant un château menaçant, trois valeureux aventuriers s'apprêtent à se lancer à l'assaut du terrible démon habitant les lieux. Mais une fois face à lui, la magie du terrible Meurtor balaye nos trois potentiels héros. C'est à ce moment que vous vous réveillez dans votre lit, votre sœur à votre chevet. Tout ceci n'était qu'un mauvais rêve. Sans doute à cause des rumeurs annonçant le retour de Meurtor. Mais vous, jeune homme de 16 ans vivant dans un petit village isolé dans la montagne, n'êtes pas vraiment concerné. Non, vous, votre mission, c'est de vendre la production de tissu du village à Négocia pendant son célèbre marché annuel afin de récolter assez d'argent pour acheter une couronne. Cependant, le fabriquant de couronnes à disparu... Il vous incombe donc de le retrouver. Mais alors que vous le sauvez d'une chute probablement mortelle, vous tombez à sa place dans un trou étrange, vous menant directement dans un autre monde où vous êtes invisible pour tous...

Votre destinée est donc lancée. Quel est ce monde étrange situé sous le vôtre ? Pourquoi êtes-vous invisible ? Et pourquoi Meurtor semble également être une menace ici ?

:: Le club des six

Bien sûr, vous ne serez pas seul dans votre quête. Six personnages jouables sont prévus, ainsi que certains optionnels.

Héros
Vous. Jeune montagnard vivant loin de la ville et à la vie plutôt simple, vous avez tout du garçon serviable. Et c'est ce qui va tout chambouler. Alors qu'une simple course vous mène au village voisin, les évènements prennent une tournure inattendue, vous conduisant à remettre en cause tout ce que vous saviez jusqu'alors. La quête sur votre identité commence.

Olivier
Face à Olivier, rangez vos muscles, vous ne faites pas le poids... Ce pratiquant d'art martiaux parcourt le monde à la recherche d'aventures pour se perfectionner. Il verra en vous d'abord un challenger à sa mesure, puis décidera de vous accompagner, pour le meilleur et pour le pire. N'aimant pas trop réfléchir, il est étonnamment très doué pour les travaux de charpentier...

Émilie
Discrète et mystérieuse, Émilie fait partie des rares personnes capables de voir les habitants de l'autre monde. Elle vous sera d'un grand secours au début de l'aventure pour comprendre ce qu'il vous arrive. En combat, vous pourrez toujours compter sur ses talents de magicienne.

Laura
Amnésique et invisible, Laura verra en vous son unique planche de salut. Partie à la recherche d'un remède pour être au moins visible dans ce monde étrange, elle espère en vous accompagnant retrouver la mémoire. Et puis les voyages forment la jeunesse après tout.

Francis
Totalement dévoué à la Déesse, Francis n'est pas peu fier de l'éducation qu'il a reçue. D'abord peu amène envers vous, une apparition divine le fera changer d'avis. Et après la défaite de Meurtor, son mentor l'encouragera à vous suivre dans vos aventures. Une bonne chose pour vous, ses talents de soigneurs vous seront précieux.

Tommy
Mystérieux et prétentieux, Terry aura plutôt tendance à se dresser contre vous. Cependant, il finira par vous rejoindre, faisant de lui le dernier personnage jouable hors optionnels. Il semble par ailleurs lié à l'un des membres...

:: C'est les histoires d'un mec...

Dragon Quest VI : Le Royaume des songes a un scénario en plusieurs parties. Meurtor, le grand méchant du début du jeu, ne va vous embêter qu'une dizaine d'heures maximum. En tant que héros, c'est bien sûr vous qui allez lui mettre les points sur les i, cependant, ce ne sera que le début de l'aventure. Par la suite, vous allez devoir aller de ville en ville rechercher des indices sur qui vous êtes vraiment, qui sont vraiment vos compagnons, qui est le vrai méchant et comment en venir à bout. Ce qui fait parfois que le scénario risque de vous perdre, vous retrouvant à ne pas savoir où aller, le fil conducteur étant assez léger. Cependant, le bon côté de la chose est une grande liberté, le jeu étant très peu dirigiste scénaristiquement parlant. à vous donc de parcourir le monde. Enfin, les mondes...

:: Dragon Quest : A Link to the Past

Car le point central de Dragon Quest VI, c'est la cohabitation de deux mondes : le monde réel et celui des rêves. D'abord assez flou, cette curiosité s'éclaircit après la mort de Meurtor pour devenir un élément vital de votre quête. Vous pourrez ainsi passer d'un monde à l'autre et effectuer des actions dans l'un pour que les répercussions dans l'autre vous permettent d'avancer. Un système qui pourra peut-être rappeler un certain Zelda sorti sur Super Nintendo quelques années avant ce Dragon Quest.
Comme dit plus haut, il se peut que vous vous perdiez parfois dans ces deux mondes, ne sachant pas où aller. Cependant, le découragement ne vient pas, au contraire de l'enchantement : Dragon Quest VI propose une ambiance très old-school (forcément) et attachante. Les musiques sont agréables, le style héroic fantasy accroche le joueur, l'humour gentillet prête à sourire et les personnages ne sont pas trop mal réussis, malgré une fois encore un héros totalement muet et donc manquant de charisme (par contre, vous pouvez faire parler les autres membres). Mais c'est ce qui fait un Dragon Quest. D'ailleurs, d'autres points du même style peuvent être soulignés, comme le leveling quasi-obligatoire, le combat à la première personne, le tour par tour, et les rencontres aléatoires. Nous sommes donc très loin des productions plus modernes. Ici Dragon Quest VI assume pleinement ce qu'il est : un J-RPG de 15 ans. Considérez-vous comme prévenu.

:: Losing my vocation

Les rencontres aléatoires risquent d'être cependant assez irritantes. En effet, la fréquence des rencontres frise parfois l'indécence, mettant les nerfs à rude épreuve. D'un autre côté, des combats, il va vous en falloir beaucoup. En effet, en plus du leveling indispensable si vous ne voulez pas vous casser les dents sur le premier boss venu, le système de job, appelé Vocation ici, va vous demander de nombreuses victoires afin de le maîtriser parfaitement. Le système en soi est relativement simple : tous les personnages ont accès à toutes les Vocations (même s'il est évident que quelqu'un comme Olivier, armoire à glace de son état, n'est pas vraiment un bon Prêtre). Une fois Maître dans certaines d'entre elles, d'autres deviennent accessibles. L'avantage, c'est que vous ne perdez pas les techniques acquises en changeant de Vocation. Et comme elles évoluent en fonction de votre nombre de combats remportés, vous pouvez faire en sorte que tous vos personnages soient Maître partout. L'équipe parfaite en quelques sortes.

:: Conclusion

Dragon Quest VI n'est pas à mettre dans toutes les mains : que les anti-J-RPG passent leur chemin. Le jeu assume pleinement son côté old-school et ne cherche pas, malgré l'opportunité de ce remake, à changer. Pour tous les autres, ce Royaume des songes les satisferont très certainement, les berçant dans une ambiance et avec un gameplay aujourd'hui dépassés. Vous devrez alors compter une quarantaine d'heures pour la quête principale, et de nombreuses heures supplémentaires pour tous les à-côté que propose le jeu. Une générosité qu'il serait vraiment dommage de bouder.

Dates de sortie
Japon 28 janvier 2010
États-Unis 14 février 2011
France 20 mai 2011






par ff fanatics le 12.06.2011 à 19:03

Ma liste de jeux à faire sur DS s’étire, et j'ai toujours pas la console xD

par MisterB le 07.06.2011 à 18:43

Ca donne envie de tester le jeu





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !