Vous êtes ici : AccueilJeux Square Enix

Dragon Quest Heroes II

Dragon Quest Heroes2

On ne pensait pas revoir le spin-off Dragon Quest Heroes de sitôt mais après le succès du premier épisode paru sur PS4 et PC, Square Enix aurait eu tort de s’en priver. L’alliance avec Koei Tecmo (Omega Force) repart de plus belle avec ce second épisode du spin-off Dragon Quest à la Musou. La même recette, mais peaufinée et améliorée avec quelques nouveaux éléments très intéressants qui vont totalement changer votre expérience de jeu.

:: Une gluante prophétie

Si la funeste guerre de nouveau éclatait,
Alors un dragon le soleil dévorerait,
Et deux âmes sœurs, comme jadis, naîtraient.
Il faudra que la terre soit imbibée de sang,
Si des rois jumeaux, eussent-ils du talent,
Veulent un jour espérer faire régner la paix.

C’est avec cette ancienne prophétie que votre aventure avec Lazare et Théresa commence dans le monde des sept royaumes où la paix perdure depuis un millénaire. Originaires de Dunis, les deux héros se trouvent à Nautys pour y effectuer des études et une visite. Mais du jour au lendemain, pour une raison obscure, la guerre éclate entre les deux royaumes. Votre rôle sera d'éclaircir ce mystère en compagnie de nouveaux personnages comme Desdémone ou César ainsi que d'autres héros des jeux Dragon Quest de la saga principale.

Au final ce n’est pas moins de 15 personnages qui sont jouables, chacun ayant son propre style de jeu. Ce n’est pas parce que vous maîtrisez Mina que vous maîtriserez Tommy, les deux personnages se jouant de manière radicalement différente. Cela vous demandera un certain temps d’adaptation pour composer votre équipe type de 4 personnages afin d'obtenir la synergie qui vous correspond le mieux. Maîtriser chaque personnage proposé vous demandera de l'entraînement : tous étant simples à jouer mais difficiles à maîtriser. Les deux héros peuvent apprendre toutes les vocations, mais cela vous prendra du temps. Chaque vocation possède son propre arbre de compétences. Pour faire de vos héros un dieu ou une déesse, il faudra au préalable apprendre les compétences croisées. Pendant un combat, vous pourrez utiliser une attaque spéciale nommée Ruse d’équipe qui consommera des PM. Non seulement vous effectuerez une attaque spéciale, mais en plus vous changerez de personnage. C’est fluide à l'écran et ça peut faire des dégâts considérables !

Cet opus dispose de combats à en exploser la rétine avec des effets visuels en toussens, au point de rendre l’action parfois chaotique. Ce n’est pas illisible loin de là, mais la caméra peut rapidement vous faire faux bond, d'autant que vos alliés ne vous aident pas vraiment… L’intelligence artificielle a régressé d’une telle violence que l’on se demande s’il n’y a pas eu corruption lors du rendu final. Ne soyez pas surpris si vos alliés restent plantés au même endroit ou qu’ils réagissent avec quelques secondes de retard, c’est tout à fait normal. Mais bien heureusement, Square Enix a entendu les fans concernant un élément absent du premier opus : le multijoueur (en ligne).

Mention spéciale au bonus qui change chaque jour, ce qui nous rappelle le calendrier hebdomadaire de Dissidia Final Fantasy 012 Duodecim. Un jour de la semaine sera dédié au bonus d’expérience, le suivant à la récolte et ainsi de suite.

:: Qu’il est beau mon gluant

Utilisant le même moteur graphique que le premier Dragon Quest Heroes paru sur PlayStation 4 et PC, ce second épisode reste dans la lignée de celui-ci : visuellement sublime. Très coloré et lumineux, les personnages sont modélisés de façon exemplaire. De nombreuses cinématiques vous accompagneront pendant votre périple, peut-être trop. Le rythme est assez irrégulier et cela peut vite devenir gênant. Mais un Dragon Quest sans son scénario ne serait pas vraiment un Dragon Quest.

Techniquement, il n’y a rien à redire sauf si vous êtes pointilleux à propos de l’aliasing qui est présente mais légèrement. Jouants sur PS4 Pro, nous avons noté quelques rares ralentissements lorsqu’il y a beaucoup d’éléments à l’écran mais pas de quoi gâcher l’expérience du joueur. Tout est fidèle à l’univers de Dragon Quest et si vous êtes un fan de la saga, vous vous y retrouverez facilement avec les musiques et les bruitages qui bénéficient de beaucoup de recyclage. Mais pourquoi changer une équipe qui gagne ?

:: Un monde gluant

Contrairement au premier épisode où vous passiez la majorité de votre temps dans un vaisseau, le jeu se divise ici en trois parties : la ville, la zone d’exploration et la zone de combat. La ville est un hub qui laissera au joueur tout le temps qu’il lui faudra pour se préparer : achats, revente, changement de vocation, quêtes annexes, changement d’équipe, combats en ligne… Les zones d’explorations sont des lieux où vous pourrez vous promener pour tuer des monstres, combattre des mini-boss, récolter des objets et explorer.

Les zones de combats, comme leur nom l’indique, revient à la source des Musou et permettront d’avancer dans l’histoire ou de terminer une quête annexe. Il vous est désormais possible de jouer en ligne en mode co-op de deux à quatre joueurs. C’est vous qui décidez si vous voulez faire une équipe de vrais joueurs ou non. Dans le cas où l’un des joueurs se voit déconnecté, l’intelligence artificielle prendra le relai. Attention, le fait de jouer en co-op signifie que vous ne pourrez plus changer de personnage durant toute l’instance, même si vous n’êtes qu’une équipe de deux ou trois vrais joueurs et ça, c’est dommage.

:: Conclusion

Dragon Quest Heroes II fait mieux que son prédécesseur mais peut-être a-t’il été annoncé trop tôt… ? Square Enix a enchaîné les deux jeux en moins de deux ans d’intervalle, ce qui laisse peu de place à l’innovation. Dragon Quest I.5 ou II, si la première expérience ne vous a pas plu, il se pourrait que cette seconde itération soit salvatrice. Le jeu garde une certaine répétitivité propre aux Musou mais celle-ci se ressent moins, ce qui permet une avancée plus agréable et plus fun. Le scénario n’est pas le point fort du jeu mais les quelques rebondissements permettent de réhausser le ton. En bref, c’est la même recette mais proposée sur une assiette plus aboutie en attendant la grosse révolution.

Et si vous avez une sauvegarde de Dragon Quest Heroes ainsi que de Builders sur votre console, vous recevrez de sympathiques bonus. De quoi récompenser les joueurs fidèles de la saga qui fête ses 30 ans on vous le rappelle !

Dates de sortie PS4
Japon 27 mai 2016
États-Unis 28 avril 2017
France 28 avril 2017




Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !