Vous êtes ici : AccueilJeux Square Enix

Drakengard 2

Drakengard 2 constitue la suite du très sombre et envoutant Drakengard. Cet épisode, qui se passe 18 ans après le premier, nous place dans la peau d’un tout nouveau héros qui sera au centre d’un conflit qui le dépasse…

:: Histoire

« 18 ans plus tard…
Verdelet, un des Héros de la guerre des sceaux, créa l’Ordre des Chevaliers des Sceaux pour s’assurer que le sceau d’Angelus ne serait jamais brisé.
Voilà maintenant qu’un autre chevalier dragon fait son apparition parmi les rangs des chevaliers. Il comprend leur langage et vole sur le dos du dragon qui l’a élevé.
Il s’appelle Nowe. »

Autant dire qu’une fois lancé sur ces mots, si vous n’avez pas joué au premier, vous vous sentirez un peu perdu et ce n’est que le début…
La guerre opposant l’Empire à l’Union qui faisait rage il y a 18 ans est finie et une ère de paix semble s’étendre sur les terres du monde de Drakengard. Vous incarnez Nowe qui, comme il est dit plus haut, fut élevé par un dragon et a décidé de rejoindre l’Ordre des Chevaliers.

Lors de votre première mission en tant que Chevalier, vous découvrirez la vérité concernant les nouveaux Sceaux et l’horreur qui est commise par l’Ordre. Mais notre héros est le genre de personne qui se fait manger par ses supérieurs et ne discute pas trop quand on lui donne un ordre. Vous voilà donc lancé dans votre seconde mission où vous devrez vous occuper d’un problème au niveau du sceau du Feu avec l’un des Gardiens. Vous allez donc débarrasser l’endroit de tous ses monstres puis rencontrerez une certaine Lady Manah… Autant dire que ceux qui ont joué au premier seront surpris, les autres ne verront pas vraiment à qui ils ont affaire avant la fin du jeu.

Après cette rencontre, vous décidez d’entrer dans le temple où se situe le sceau en compagnie d’Eris (votre supérieur et votre plus proche amie) et une fois arrivé au bon endroit, vous découvrez que Manah a eu raison du Gardien du sceau du Feu. S’en suit une course poursuite pour tenter d’attraper la criminelle qui finira par vous échapper de façon magistrale. Et voilà Nowe qui retourne au quartier général de l’ordre, seul. Là, il apprendra la vérité sur la mort de son père adoptif et se verra obligé de fuir après la manifestation d’un tout nouveau genre de pouvoir… C’est à la suite de ce malencontreux « accident » que la véritable trame commence…

Finit l’histoire de vengeance brutale de Caim, Nowe est le genre de personne niaise qui subit sans cesse et ne décide de rien et c’est d’ailleurs au cause de ça que vous vous retrouverez de nouveau au centre du conflit entre les dieux et les dragons, comme Caim avant vous. Vous serez confronté de nouveau à Manah et à d’autres personnages importants du premier Drakengard durant votre périple qui vous amènera à affronter des légions d’ennemis féroces et un plus grand danger que seul vous pouvez stopper car, vous êtes le « sauveur » annoncé par l’évêque Seere…

:: Personnages

Nowe
Le personnage principal et héros de l’aventure. Nowe a été trouvé et élevé par un dragon bleu répondant au nom de Legna. Il est très fort et possède un véritable talent à l’épée, cependant il est très influençable et malgré qu’il soit doté d’un sens de la justice assez correct, il ne fait jamais rien de son propre gré. Il a été trouvé avec Legna par un Chevalier du Sceau du nom d’Oror qui devint son instructeur et lui appris à se servir d’une épée. Cependant celui-ci finit par mourir, officiellement, au cours d’une mission et Nowe est admis pour le remplacer au sein de l’Ordre. Nowe est appelé « le sauveur » par l’évêque Seere et n’apprendra la vérité sur sa destinée que très tard dans l’histoire.

Legna
Dragon de couleur bleue, on ne sait rien de ses origines. Il raconte qu’il a, un jour, trouvé Nowe sur son territoire et qu’il l’a recueilli. Il sermonne sans cesse le héros et le protège de tous les dangers et surtout des autres humains qu’il n’arrive pas à supporter.

Eris
Supérieur hiérarchique de Nowe dans l’Ordre, elle a elle aussi été entrainée par Oror et est extrêmement puissante au combat. Elle est très stricte et ne laisse aucune place à ses sentiments. Pour elle, un ordre est un ordre et il ne doit être contredit.

Manah
Mystérieuse femme, on ne sait rien d’elle si ce n’est qu’elle dirige la rébellion contre l’Ordre. On restera dans l’ignorance jusqu’à la bonne dernière partie du jeu, où on découvrira quel rôle elle a joué dans les évènements d’il y a 18 ans.

Général Gismor
Chef des Chevaliers des Sceaux, Gismor est un combattant très puissant qui inspire un profond respect et une crainte à tous les soldats. Il ressemble à un méchant, parle comme un méchant et ne vous décevra point quand il vous révèlera ce qu’il est vraiment.

:: Graphisme

Square Enix, pour cette suite, a employé les grands moyens et nous en met plein la vue avec des cinématiques sublimes pour l’époque. Les effets magiques et autres techniques sont elles aussi très réussies et en ce point, Drakengard 2 surpasse amplement son ainé.
De même pour la modélisation des personnages et des décors…Cependant, on regrettera la fin de l’univers sombre qu’avait Drakengard.

:: Gameplay

Là, Square Enix ne s’est pas foulé… Ils ont repris tout ce qui avait fait de Drakengard une légende. Nous avons donc droit aux mêmes séquences à dos de dragon et au sol où vous affrontez des centaines d’ennemis sur un champ de bataille généralement gigantesque. Les rares choses à avoir changées sont l’engrenage, qui vous permet de changer de personnage durant une mission à condition d’avoir rajouté son arme de prédilection sur celui-ci comme, par exemple, la lance d’Eris ou le bâton de Manah, et les coups qui ont été rendu bien plus fluides et spectaculaires. Un nouveau système de préférences a aussi été ajouté. Désormais, Nowe et ses coéquipiers ont certains avantages et faiblesses contres certains types d’ennemis et ainsi Nowe aura un avantage contre les humains alors qu’Eris sera meilleure contre les morts-vivants.

:: Durée de vie

Square Enix nous propose plusieurs fins différentes, comme pour son prédécesseur, sauf qu’avant vous deviez remplir des conditions assez extrêmes et variée pour contempler ces fins et maintenant, pour Drakengard 2, les fins se font par difficultés. Vous avez ainsi trois fins différentes à partir du mode normal en montant jusqu’au très difficile qui vous demandera une certaine pratique de l’esquive et de bonnes armes. Armes que vous récupérez et améliorez en vous battant dans les missions du scénario, qui sont uniques ou les missions libres, qui peuvent être accomplies autant de fois que voulues. Autant vous dire que vous passerez un temps fou pour monter toutes les armes des quatre personnages jouables à leurs meilleurs niveaux, lesquels augmentent la puissance de l’arme, offre de nouveaux combos, un nouveau palier en magie et un morceau de l’histoire de l’arme.

En conclusion

Très bon et très long défouloir, on pourra reprocher à ce Drakengard d’avoir perdu l’effet de surprise et l’univers sombre qu’il y avait dans le premier et malgré ça, Drakengard 2 plaira surtout à ceux qui ont joué et aimé le premier, tant l’histoire se réfère à celui-ci.

Dates de sortie
Japon 15 juin 2005
États-Unis 14 février 2006
France 2 mars 2006






par cloudkiller le 25.09.2011 à 19:29

Je n'ai pas joué au premier, mais le 2 est un jeu très correct.
Bon test !



par Belgamesh le 19.09.2011 à 21:01

Haha joli test l'ami ! Clair et concis =)



par ff fanatics le 19.09.2011 à 16:44

Voilà une petite saga que jdevrais me faire tiens!
Merci pour ce test Crys =)

par MisterB le 19.09.2011 à 10:22

Un bon jeu mais n'égalant le précédant.





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !