Vous êtes ici : AccueilJeux Square Enix

Kingdom Hearts Unchained χ

Kingdom Hearts Unchained chi

Nul besoin de présenter Kingdom Hearts, la série à succès de Tetsuya Nomura. Depuis 2002, ce mélange étonnant entre Disney et Final Fantasy s’est étendu à quasiment tous les supports existants. Il était donc logique qu’en 2013, arrive un épisode jouable en ligne, Kingdom Hearts x [Chi].

Malheureusement pour nous Occidentaux, ce jeu est uniquement jouable sur navigateur avec un compte Yahoo! Japan. Évidemment la traduction n’a jamais été faite. En septembre 2015, un portage du jeu sur iOS et Android, nommé Kingdom Hearts Unchained x, a eu lieu, uniquement au Japon encore une fois. Devant les demandes incessantes des joueurs, le jeu a été distribué en Amérique en avril 2016 et en Europe en juin de la même année. Un arrêt des services de Kingdom Hearts x est prévu en septembre 2016, laissant le champ libre à Kingdom Hearts Unchained x.

En décembre 2016 sort le jeu Kingdom Hearts 2.8 Final Chapter Prologue, où le jeu Kingdom Hearts x sera adapté en vidéo. À noter une différence cependant, si les jeux racontent l’histoire du point du vue du joueur, les vidéos de Back Cover raconteront la même histoire du point de vue des Oracles.

:: Scénario

« Il y a bien longtemps, à l'époque des contes de fées.

Le monde était empli de lumière et de cette lumière sont nés de nombreux mondes. La source de la lumière est Kingdom Hearts, protégée par une clé appelée x-blade. Tant que ces deux entités existeraient, les mondes resteraient dans la lumière pour l'éternité.

Cependant, de cette puissante lumière est née une ombre mystérieuse.

Les ténèbres ont réveillé des sentiments d'angoisse, de peur et d'avidité. Les ténèbres dissimulées au plus profond du cœur ont commencé à propager la confusion à travers les mondes. Afin de faire disparaître ces ténèbres, ceux qui convoitaient la lumière ont créé des copies de la x-blade appelées Keyblades. Ainsi commence une aventure à travers les mondes. »

Nous incarnons donc un avatar (personnage personnalisable), qui devra choisir entre une des 5 unions proposées. Notre mission sera simplement d’aller dans différents mondes afin de récolter un maximum de Lux, des fragments de lumière, afin de contrer les Ténèbres. Pour ce faire, nous serons accompagné par un Chirithy, un être créé par le maître des Oracles, afin de nous aider.

Au départ, Kingdom Hearts x ne devait pas être un jeu faisant partie de la trame principale. Tetsuya Nomura et Tatsuya Kando, coréalisateur du jeu, voulaient en faire un conte de fée et non une histoire se déroulant dans le monde de Sora et ses amis. Mais au fur et à mesure des mises à jour, l’intrigue est devenue telle qu’elle fut intégrée dans le scénario global. Des éléments comme la prophétie des Oracles, la véritable nature de Chirithy ou l’Inconnu sont autant de connexions entre Kingdom Hearts x (ainsi que Unchained ? et Back Cover) et Kingdom Hearts III. L’histoire sert de prologue à la fameuse Guerre des Keyblades.

:: La médaille du Gameplay

Le jeu est un simple Free to Play. Il est disponible gratuitement sur iOS et sur Android mais comporte des micro-paiements pour progresser plus vite. Le jeu n’a malheureusement pas été traduit et est donc disponible en anglais. Dans notre malheur, le niveau demandé n’est pas très élevé. Comme tout Free to Play qui se respecte, les actions sont limitées par un coût. Ici ce sont les AP, ou Ability Point, qui seront dépensés à chaque mission. Heureusement les AP se restaurent avec le temps et à chaque niveau gagné, ce qui va plutôt vite, il faut l’avouer.

Nous jouons un avatar en guise de personnage. Le jeu nous propose d’emblée de choisir le sexe du personnage et le design du personnage parmi plusieurs éléments (tenue, accessoires, coupe de cheveux, couleur des cheveux, visage et couleur de peau). D’autres éléments sont accessibles plus tard en progressant dans le jeu, permettant une large personnalisation de notre personnage. Le jeu nous offre six personnages à personnaliser, pour pouvoir alterner selon notre humeur, sans que cela n’influe sur l’avancement des quêtes.

Une fois le personnage créé, on nous demande de suite de choisir l’union à laquelle on veut appartenir, parmi les cinq possibles. Le choix de cette union n’est pas très important dans le jeu même. Il faut juste avoir à l’esprit que plus tard on pourra intégrer des « groupes » (équivalent des guildes), mais uniquement avec d’autres joueurs ayant choisi la même union. Heureusement, on peut changer quand on le souhaite au prix de quelques joyaux (une des monnaies du jeu).

Le but du jeu est de remplir des missions, qui sont divisées en quatre catégories : histoire, spécial, événements et colisée. Les missions fonctionnent toutes de la même manière, bien qu’ayant des buts différents. On touche l’écran pour déplacer notre personnage, et lorsque que l’on touche un sans-cœur, un combat s’enclenche. Pour faire un combat, ce n’est pas compliqué, on ne dispose que de trois actions possibles : toucher l’écran pour faire une attaque simple, effectuer un balayement horizontal pour faire une attaque de zone, ou déplacer les médailles sur le centre de l’écran pour appliquer l’attaque spéciale qui lui est attribuée. Les missions du mode histoire servent à faire avancer l’intrigue et à donner des ressources importantes : des joyaux toutes les 10 missions, un orichicalque toutes les 25 missions, et des AC (Avatar Coin) et éclats de mithril à chaque objectif réussi. Parce que oui, chaque mission (dans les modes histoire, spécial et événements) dispose de trois objectifs, dont les conditions sont variables. Le mode spécial sert à obtenir des matériaux ou des médailles spéciales, tandis que le mode événement permet de gagner des médailles de personnages ou de lieux particuliers non présents dans le jeu. Le mode colisée est juste une suite de combats de plus en plus difficiles, nous faisant gagner des lots particuliers. Il est possible d’affronter des boss de raid aussi, qui nous apportent de gros gains une fois vaincus.

Nous avons parlé de médailles plus haut et elles sont un point important du gameplay. Elles sont l’élément qui permet d’attaquer et de faire des attaques spéciales. Les médailles possèdent un niveau et un rang, ce qui détermine leurs statistiques (attaque et défense) et leur attaque spéciale. Pour faire évoluer vos médailles, il faut bien évidemment en sacrifier d’autres. Chaque attaque spéciale possède un coût d’attaque et ne pourra être utilisée que si le joueur possède suffisamment de points. Pour finir les médailles sont classées en trois types - pouvoir, magie et vitesse - où chacune a l’avantage sur une autre, sur le modèle du pierre-papier-ciseaux. Il est possible de gagner des médailles pendant les missions, ou bien d’en acheter en dépensant des joyaux.

Autre point important du gameplay et de la saga tout entière : les Keyblades. Ce sont sur elles que sont équipées les médailles permettant les actions. Elles sont peu nombreuses mais sont améliorables. Avec différents matériaux collectés dans les niveaux, nous pouvons les faire évoluer et augmenter le nombre de médailles équipées. De base, une Keyblade peut porter trois médailles et cela peut monter jusqu’à un total de cinq. Chaque Keyblade possède aussi des emplacements qui renforcent un certain type de médailles.

Et dernier point à aborder l’Avatar Board (ou Tableau d’Avatar en français). Cet écran permet de remplir des grilles correspondant à des costumes pour notre personnage. Chaque nœud de la grille renforce le personnage en augmentant le nombre d’AP (Ability Point), le nombre de HP (Health Point ou Point de Vie) ou le coût total des médailles à équiper. On peut aussi obtenir de nouveaux costumes pour notre personnage. Les tableaux sont d’ailleurs divisés en plusieurs catégories : les costumes, les coupes de cheveux et les tableaux pour chaque sexe. À noter que même les tableaux ne concernant pas le sexe de votre avatar vous apportent aussi les bonus. Seulement vous ne pourrez pas porter les costumes sur le personnage. On peut obtenir de nouveaux tableaux en accomplissant différents objectifs comme atteindre un certain niveau, finir une mission particulière, etc. Le mode colisée propose aussi des tableaux particuliers et exclusifs, qui peuvent être complétés uniquement avec les points obtenus dans ce mode.

:: Du Navigateur au Smartphone

Étant autant un portage qu’un remake de Kingdom Hearts x [chi], nombre de changements ont été apportés. Des changements mineurs ont été opérés sur l’intrigue tandis que des ajustements plus lourds concernent la jouabilité, sans doute pour s’accorder avec le support.

Concernant le scénario, il a juste été très légèrement remanié de telle sorte que quelques passages mineurs ont été supprimés ou ajoutés. Les éléments importants sont donc conservés et l’histoire ne change pas entre les deux versions du jeu. De la même manière, l’aspect esthétique du jeu sur smartphone est identique à celle sur navigateur.

Abordant donc les nettes différences entre les deux versions : le gameplay ! À ce niveau-là, les différences sont majeures et peuvent être résumées en deux points importants : exploration et cartes.

Contrairement à la version mobile, Kingdom Hearts x [chi] ne fonctionne pas sur le format de missions courtes. C’est un jeu en exploration libre où chaque action (qui se résume à ramasser des matériaux, ouvrir des coffres ou affronter des sans-cœur) coûte des AP. Dans la version mobile, nous dépensons un nombre d’AP pour exécuter des missions où les actions sont gratuites mais la liberté est vraiment limitée à quelques zones par mission. Les objectifs de missions d’Unchained ? sont aussi présents dans la version originale mais elles n’ont pas le même but. Dans la version sur navigateur, les objectifs ont le même intérêt que les modes spécial et événement et permettent de gagner des objets utiles dans la progression.

Ensuite les cartes. Oui, parce que dans Kingdom Hearts x [chi], le joueur n’utilise pas des médailles mais des cartes. Il faut se constituer un paquet de 9 cartes pour chaque Keyblade. Lorsqu’un combat s’engage, les cartes sont jouées automatiquement par 3 et chaque carte effectue une action automatique. En bref, il faut choisir en amont les cartes que l’on équipe, et le combat se déroule automatiquement, suivant les actions des cartes dans l’ordre où elles sont affichées.

:: Conclusion

Kingdom Hearts Unchained x est donc la première apparition de la saga sur smartphone et son résultat est en demi-teinte. La réalisation et la bande originale sont les mêmes que sur le navigateur et sont d’excellente qualité. Cependant le jeu souffre de défauts importants : la répétitivité ainsi que la simplicité. Là où dans Kingdom Hearts x [chi], l’exploration était libre, dans Kingdom Hearts Unchained x, on est limité à des missions en zone restreinte. Là où il fallait réfléchir aux cartes et à leurs emplacements afin de ne pas mourir et effectuer des combos en bataille, maintenant les combats sont bien plus faciles puisque l’éventail d’actions est agrandi. Et le scénario est aussi très long à se dévoiler, ce n’est donc pas ce point qui tiendra en haleine les joueurs. Heureusement, les vidéos de Kingdom Hearts x Back Cover seront là pour lever le voile sur les mystères de ce titre.
À réserver donc aux fans inconditionnels de la saga.

Dates de sortie
Japon 03 septembre 2015
États-Unis 07 avril 2016
France 16 juin 2016






par GabFantasy le 30.06.2016 à 17:04

Il y a des gens qui se plaigne de la fluidité du jeu (En gros le jeu rame durant les niveaux en se déplacent). Je pense que cela vient de leurs "Types" de Téléphone (Aucun Problème pour moi). Le jeu est sympa...Mais je suis désolé de vous le dire (c'est mon avis) que Tout est répétitif (Gameplay, niveau à parcourir etc...). Dans l'ensemble les OST sont bonne, le scénario est asser intéressent. Donc Kingdom Heart Unchained X est un jeu à posséder si on est fan de KH (Une mise a jouer pour traduire le jeu serait la bienvenu :3)

par ff fanatics le 30.06.2016 à 16:35

Félicitations pour ton premier article Pampino C'est très complet ! J'ai testé le jeu, c'est sympa, très fun à jouer mais je trouve pas beaucoup d'intérêt scénaristique et dommage qu'il soit pas traduit en français.





Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.
Cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant !